Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Hyperloop, ce train futuriste qui pourrait révolutionner les transports

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 6 Juillet 2015, 17:56pm

Catégories : #Partage

image: http://www.atlantico.fr/sites/atlantico.fr/files/styles/une/public/images/2015/07/hyoerloop.jpg

Hyperloop, ce train futuriste qui pourrait révolutionner les transports en mettant Paris à 35 minutes de Marseille

Ce moyen de transport ultra-rapide pourrait atteindre les 1 200 km/h. Crédit Reuters

Et si on pouvait rallier Paris à Marseille en 35 minutes ? Ce qui était il y a peu encore un doux rêve pourrait devenir réalité grâce à l'Hyperloop. Né dans l'esprit d'Elon Musk, fondateur de Tesla, SolarCity et SpaceX, la conception de ce train futuriste a été confiée à l'entrepreneur allemand Dirk Ahlborn. Après avoir fondé JumpstartFund, plateforme de crowdfunding, ce quadragénaire berlinois est à la tête de l’entreprise Hyperloop Transportation Technologies depuis sa fondation en 2013.

Le pari fou que s’est lancé Elon Musk, il y a deux ans, est de bâtir une ligne de chemin de fer entre San Francisco et Los Angeles capable de faire plus de 600 km en seulement 35 minutes.

 

En France, cette distance correspond au trajet Paris-Marseille. Ce train qui peut qui pourra atteindre 1 200km/h, devrait les maintenir durant 70% du trajet. L’Hyperloop, tel un avion au décollage, accélèrera progressivement. 

 

image: http://www.atlantico.fr/sites/atlantico.fr/files/u71369/2015/07/hyperloop.jpg

 

 

Et, cerise sur le gâteau technologique, ce sera un transport écologique, alimenté en énergie par des panneaux solaires. Autres avantages de taille : l'Hyperloop serait à l’abri des intempéries. Pas de turbulences dues au mauvais temps ou d’arrêt sur les voies pour cause d’enneigement… De plus, les capsules seraient insérées et propulsées dans le tube à la demande. C’est-à-dire que les voyageurs pourraient partir à tout moment sans horaire imposé comme pour le train ou l’avion.

Lors de la conférence Hellow Tomorrow qui se déroulait à Paris le 26 juin dernier, Dirk Ahlborn est venu présenter et expliquer l’avancée du projet : "Ce sera comme prendre un métro ultra rapide plusieurs fois par jour. Sauf que le train sera capable d’atteindre 1 220 km/h en ligne droite. Nous espérons le développer à l'avenir dans de nombreux pays, dont chez vous en France". Le train sera divisé en une quarantaine de capsules dotées d’une capacité de 28 ou 40 personnes, et circulera dans un tube à très basse pression qui devrait, selon les derniers dessins dévoilés, être transparent, et reposer sur des coussins d’air pressurisés. Avec un départ toutes les deux minutes, Hyperloop serait capable de transporter 840 passagers par heure, soit 7,4 millions de personnes par an. Chaque passager déboursera 20 dollars (18 euros). 

Dans une interview au site WeDemain, est justement revenu sur le coût du voyage : "L’avion, qui lui aussi pollue, n'est pas accessible à toute la population, malgré les vols "lowcost". Tout cela n’est plus rentable, tout le monde y perd de l’argent. Il faut un moyen de transport qui relie les gens plus rapidement aux métropoles et qui leur permette, en une journée, de travailler à 500 km de chez eux tout en rentrant en trente minutes en Hyperloop, le soir."

 

image: http://www.atlantico.fr/sites/atlantico.fr/files/u71369/2015/07/hyperloop-2.jpg

 

Evoquant la vitesse élevée, le PDG d’HTT a tenu à préciser : "cela ne sera pas un problème pour l’homme, à condition que les vitesses d’accélération soient respectées, et elles le seront". Deux modèles sont actuellement prévus, l’un pour des courtes distances, et l’autre pour des trajets plus longs. La start-up étudie également un autre prototype plus économique. Dirk Ahlborn de décrypter : "Notre objectif est que le passager utilise Hyperloop plusieurs fois par jour et nous devons trouver des moyens pour monétiser ce service et pas seulement avec un simple ticket". 

La levée de fonds devrait commencer dès août avec 50 millions de dollars, puis 500 millions pour le second semestre de 2016. Impossible de savoir si Dirk Ahlborn dit la vérité en dévoilant ces chiffres ou s'il s'agit de "survendage" auprès des investisseurs. Mais il n'est pas certain que les pays ou les villes (les Etats, outre-Atlantique) soient prêts à accepter qu’une société américaine fabrique leurs propres réseaux ferroviaires. Coïncidence ou non, HTT a décidé de modifier son tracé. Désormais, Hyperloop ne passera plus dans les grandes villes et se concentrera sur le transport de marchandises.

Les premiers essais devraient se dérouler en début d’année 2016, à Quay Valley en Californie, une ville qui n’est même pas encore construite. Les premiers passagers pourront embarquer au même endroit, mais sur une courte distance, deux ans plus tard, soit en 2018. "Les premiers trains longues distances feront quant à eux, leurs apparitions en Asie et au Moyen-Orient, où il est plus facile de faire naître des projets innovants", a déclaré monsieur Ahlborn

 

L'entrepreneur allemand a précisé : "La phase de prototypage commence début 2016 sur un tronçon de 8 km situé dans la Quay Valley, une vallée du comté de Kings, en Californie. Il s’agit d’un terrain privé, qui ne nécessite ni permis de construire ni droit de passage. Cette étendue de 4 800 hectares verra naître une ville entièrement alimentée à l’énergie solaire et 100 % autonome énergétiquement. L'Hyperloop sera son mode de transport en commun. La ville sera le premier point d'une ligne qui reliera à terme Los Angeles et San Francisco, grâce à laquelle nous comptons transporter plus de dix millions de passagers par an à terme."

Dirk Ahlborn explique sur le site de Paris Match ce qui est prévu précisément pour l'an prochain : "En 2016, nous lancerons la construction d’un prototype au sein de la ville nouvelle de Quay Valley, en Californie.

 

 

 

Basé sur les technologies de pointe et le développement durable, le site intégrera des parcs d’attraction et des centres commerciaux, desservis par un Hyperloop circulant à 320 km/h. Le but est de mettre nos modélisations à l’épreuve du terrain, en vue de les valider puis de les dupliquer ailleurs."

Ainsi, bien loin des films d'anticipation comme le Cinquième Elément de Luc Besson, ce train futuriste pourrait réellement un jour parcourir les routes de France à une vitesse équivalente à Mach 4. Reste à savoir si le projet se réalisera un jour et quand il pourra être mis en place. Et qui sait si ce projet n'inspirera pas d'autres entrepreneurs pour créer un tube subaquatique, mélange d'Eurostar et d'Hyperloop, reliant New York à Pékin (10 988 km) en deux heures au lieu des 10 heures d'avion. 

 
 

Son inventeur, Elon Musk a plusieurs fois décrit l’Hyperloop comme étant "à mi-chemin entre le Concorde, le canon électrique et la table de Air Hockey". Le Concorde pour la vitesse, le canon électrique comme moyen de propulsion et le Air Hockey pour les conditions de déplacement. Voici une vdéo pour meiux comprendre ce projet :

 

http://www.atlantico.fr/

Commenter cet article

anckou 11/07/2015 13:48

je vous rappelle que tous ces trains utilisent une téchnologie que la france avait dévelopée dans les années 70,torpillée par on ne sait qui ,toujours est il que le prototype a bruler dans des conditions mystérieuses et que le rail en beton a été detruit rapidement
encore une fois la france c'est fait avoir grace a ses gvt mous etb nuls inféodés a la finance

Caroline.D 07/07/2015 15:37

Je ne vois pas l'utilité réelle de l'hyperloop en France par rapport à la faisabilité du projet.
Par contre si ça pouvait créer des "ponts" entre l’Égypte (et autres) et la France, ce serait une révolution commerciale pour tout lambda.

faf 07/07/2015 01:42

New York à Pékin (10 988 km) en deux heures au lieu des 10 heures d'avion.
ben oui à 5500Km heure ca me parait vraiment sérieux et surtout très loin des 1220 km heure annoncé au début. il faudrait lire avant de publier.
ce journal devient de plus en plus sérieux!!!

agnés 06/07/2015 23:18

Rectification..L environnement n en patira pas.

agnés 06/07/2015 23:17

Et les répercussions sur notre corps sont occultés..Tant que cela rapporte..bien sur '' l endoctrinement '' sera orchestré afin d apater ''les moutons'' que nous sommes. L environnement n en partira pas ..non plus ..rassurez vous braves gens..

agnés 06/07/2015 23:16

Et les répercussions sur notre corps sont occultés..Tant que cela rapporte..bien sur '' l endoctrinement '' sera orchestré afin d apater ''les moutons'' que nous sommes. L environnement n en partira pas ..non plus ..rassurez vous braves gens..

Nous sommes sociaux !

Articles récents