Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Protéines, glucides, calories... Le capteur connecté qui va vous couper l'appétit

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 26 Juillet 2015, 18:46pm

Catégories : #Santé

Connaître la teneur en alcool d'un verre de vin, calculer le taux de sucre dans une pomme... Tout cela sans passer par les laboratoires : ce sera bientôt possible grâce à cet objet connecté développé par une start-up israélienne, dont les premiers exemplaires seront disponibles cette année.

Il tient dans la poche, ressemble à une clé USB, ne pèse que 20 grammes et analyse la composition moléculaire de notre environnement : nourriture, boissons, médicaments, plantes, etc. Pour l'utiliser, il suffit de le placer devant la surface à analyser et de presser un bouton pendant deux secondes. Poids, taux de protéines, de lipides ou glucides, calories : la composition et les caractéristiques de cet objet s'affichent immédiatement sur smartphone, via une application.
 

 

(Crédit : Consumer Physics)
(Crédit : Consumer Physics)
Ce spectromètre a pu être produit par la start-up israélienne Consumer Physics  grâce à une campagne de financement participatif sur Kickstarter. Lancée en avril 2014, cette dernière avait atteint son objectif (200 000 dollars) en seulement vingt-quatre heures. Lors de sa clôture, en juin 2014, elle avait permis de récolter 2 762 572 dollars !

Vendu 249 dollars en précommande, SCiO sera bientôt disponible. C'est ce qu'a indiqué une représentante de l'entreprise à We Demain : "Nous avons commencé à expédier les premiers prototypes aux chercheurs qui l'ont commandé sur Kickstarter et, très bientôt, nous allons le faire pour les développeurs ayant acheté l'appareil avec son kit. Enfin, toute personne souhaitant précommander l'objet sur notre site Internet devrait le recevoir d'ici fin 2015." 

 

 

(Crédit : Consumer Physics)
(Crédit : Consumer Physics)
Lorsqu'il analyse un objet, l'appareil projette un rayon de lumière sur ce dernier, qui le lui renvoie. La technologie utilisée est celle de la "spectroscopie proche infrarouge". Elle part du principe selon lequel chaque molécule vibre d’une manière unique. Ces vibrations interagissent avec la lumière pour créer leur propre signature optique, unique et identifiable. Reste alors, pour le spectromètre, à décomposer la lumière et à identifier les molécules présentes dans l’objet.

Si le capteur est capable d'analyser la composition d’un médicament et détecter certains éléments allergènes, la société met tout de même en garde : "SCiO n’est pas un dispositif médical et ne doit pas être utilisé pour vous protéger contre les allergènes en toutes circonstances."
 Dans sa prochaine version, l'objet pourrait aussi analyser les propriétés moléculaires des cosmétiques, des pierres précieuses et des tissus.

Clara Potier

Journaliste à We Demain
@ClaraPotier

Commenter cet article

Tonton Marcel 26/07/2015 23:25

C'est chouette, mais est-ce que ce petit appareil va nous donner aussi le taux de pesticides et de radiations de la pomme ???

Nous sommes sociaux !

Articles récents