Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Japon : un volcan menace un réacteur nucléaire tout juste redémarré

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 15 Août 2015, 13:04pm

Catégories : #Changements terrestres

L’agence de météorologie nationale japonaise a relevé ce samedi le niveau d’alerte du volcan Sakurajima, quelques jours après le redémarrage d’un réacteur nucléaire tout proche et très discuté, quatre ans après le traumatisme Fukushima.

5012441_volcan_545x460_autocropARCHIVE. L’activité sismique autour du volcan Sakurajima inquiète les autorités japonaises qui se préparent à des évacuations massives sur ce site qui avoisine d’une cinquantaine de kilomètres un réacteur nucléaire tout juste remis en marche. (wikimedia cc – Hirase)

Certains le prendront peut-être comme un avertissement divin, un signe du destin. Ce samedi, l’agence de météorologie nationale japonaise a relevé le niveau d’alerte du volcan Sakurajima, situé dans le sud de l’Archipel, quelques jours après le redémarrage controversé d’un réacteur nucléaire à 50 kilomètres de là.

Depuis deux ans en effet, toutes les centrales de l’île étaient fermées suite au durcissement des mesures de sureté consécutif à la catastrophe de Fukushima. Or mardi, plus de quatre ans après l’accident qui a traumatisé la population, un premier réacteur de la centrale Sendai – à ne pas confondre avec Sendai dans le nord-est du Japon – a été relancé. Une seconde unité, Sendai 2, devrait suivre assez rapidement. Sur place, les habitants sont très perplexes et les organisations antinucléaires ont enchainé les manifestations contre une telle relance qui, selon elles, fait justement fi des risques sismiques et volcaniques.

Prêts à une éventuelle évacuation

A 50 kilomètres de cette centrale, le niveau d’alerte est désormais au niveau 4 – sur une échelle de 1 à 5 – autour du mont Sakurajima, littéralement «l’île aux cerisiers», populaire lieu d’excursion.

 

L’agence a pris cette décision après avoir enregistré ces dernières heures une activité sismique croissante près du volcan, qui culmine à 1 117 mètres, au large de Kagoshima et à près d’un millier de kilomètres au sud-ouest de Tokyo.

Article complet sur Le Parisien

Une surprise? Pas vraiment, puisque beaucoup de centrales sont construites à proximité voire sur des zones sismiques, est-ce une réelle inconscience ou une volonté dissimulée? Quelle que soit la réponse, cela n’enlève rien au fait que le nucléaire reste dangereux, ce n’est ni une solution ni-même une alternative, et que le réveil de ce volcan est une des conséquences du réveil de la ceinture de feu sur la planète:

5555c8eac46188044d8b4582Vous n’avez peut être pas remarqué mais notre planète est de plus en plus instable. Selon Volcano Discovery, 40 volcans dans le monde entier sont en éruption en ce moment, et seulement 6 d’entre eux ne se trouvent pas le long de la ceinture de feu.

 Si cela peut sembler être un nombre très élevé pour vous, c’est parce ça l’est réellement. Comme je l’ai écrit auparavant, il y avait eu un total de 3 542 éruptions volcaniques pendant tout le 20ème siècle. Lorsque vous divisez ce nombre par 100, cela vous donne une moyenne d’environ 35 éruptions volcaniques par an.

Ainsi, le nombre de volcans en éruption qui sont à droite actuel est bien au-dessus de la moyenne du 20e siècle pour toute une année civile. Et bien sûr, nous assistons à une énorme quantité d’activité sismique également.

Augmentation de l’activité sismique

Le Népal vient d’être frappé par le pire tremblement de terre qu’il avait vu en 80 ans, et les scientifiques nous disent que l’Himalaya s’est affaissé de presque un mètre à la suite du tremblement de terre. Combien notre planète va-t-elle encore devoir se secouer avant que les gens ne commencent à prêter attention

Bien sûr, les choses dont nous sommes témoins ces derniers temps font partie d’une tendance plus à beaucoup plus long terme. L’activité sismique semble avoir s’intensifier au cours des dernières décennies, et maintenant les choses semblent vraiment s’accélérer.Voici comment une source d’information a récemment résumé ce dont nous avons été les témoins …

« S’il semble que les tremblements de terre et éruptions volcaniques se produisent plus fréquemment, c’est parce que c’est le cas. En constatant le nombre global de séismes de puissance six (M6) ou plus entre 1980 et 1989 il y a eu une moyenne de 108,5 tremblements de terre par an, de 2000 à 2009 la planète connu un moyenne de 160,9 tremblements de terre par an: soit une augmentation de 38,9% de tremblements de terre M6 + au cours des dernières années. Des Soulèvements semblent aussi être de plus en plus fréquents parmi les super-volcans du monde. En Islande (là ou se trouve certains des volcans les plus dangereux de la planète), Santorin en Grèce, Uturuncu en Bolivie, les caldeiras de Yellowstone et de Long Valley aux États-Unis, Laguna del Maule au Chili, Campi Flegrei en Italie – la quasi-totalité des systèmes de super-volcans actifs sont maintenant démontrent en ce moment des signes d’inflation, une première indication que la pression est en train d’augmenter dans ces systèmes volcaniques.
earthquake-data2earthquake-data3

Source : The Economic Collapse (Traduction partielle de l’article: voir le lien source pour la suite en anglais)

Traduction: Fawkes News

 

 

Commenter cet article

Caroline.D 15/08/2015 16:19

Pas d'accord. Cela fait depuis moins de 30 ans que l'on recense tous les volcans du monde (terre et mer). Et donc on en surveille de plus en plus, et les éruptions qu'ils produisent aussi. Maintenant il y a un nouveau protocole depuis moins de 2 ans qui permis de vraiment tous les surveiller au niveau Mondial directement. Donc l'info est facilement accessible et on nous parle de l'éruption du volcan bidule à l'autre bout du monde au lieu juste des plus visibles.
Maintenant oui la ceinture de feu se réveille de temps en temps ce qui est normal. Et quand elle se réveille bizarrement tous les volcans dessus aussi.

Nous sommes sociaux !

Articles récents