Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La "lune bleue", un phénomène rare

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 1 Août 2015, 16:58pm

Catégories : #Espace

La "lune bleue", un phénomène rare à observer ce soir pour ceux qui n'ont pas la voir hier

La "lune bleue", un phénomène rare à observer ce soir

«

La "lune bleue", un phénomène rare à observer ce soir

Dans la nuit du 31 juillet, la lune sera pleine pour la deuxième fois dans un même mois. Un événement appelé "lune bleue", et qui ne survient que tous les deux à trois ans.

Voici une bonne raison de regarder le ciel ce soir et de contempler notre satellite naturel. Un phénomène rare va se produire ce vendredi 31 juillet à partir de 23 heures : une seconde pleine lune dans un même mois. Un événement insolite, nommé "lune bleue" et qui ne s'observe que toutes les 2,7 années.

"Tous les 36 du mois"

Cependant, le nom est trompeur : il n'a rien avoir avec la couleur mais avec la fréquence de l'événement. Il vient de l'expression anglaise "once in a blue moon", que l'on peut traduire en français par "tous les trente-six du mois", en raison de sa rareté.

 À noter qu'il n'est pas impossible que la lune prenne une couleur bleue, comme l'explique la NASA. Lors d’importants incendies ou des éruptions volcaniques, les particules des panaches de cendres projetées à très haute altitude peuvent agir comme un filtre bleu dans l'atmosphère, donnant à la lune une couleur bleutée. Ce fut le cas en 1883. 

La prochaine "lune bleue" en janvier 2018

En juillet donc, la lune sera passée par deux phases pleines. La rareté du phénomène s'explique par notre calendrier, constitué de mois de 28 à 31 jours, alors que les phases lunaires durent en moyenne 29,53 jours. Elle se trouvent alors presque toujours à cheval sur deux mois civils. Or il est possible que deux pleines lunes surviennent dans un mois constitué de 31 jours. 

La dernière lune bleue en date était apparue en août 2012 et il faudra être patients : elle ne pourra s'observer de nouveau qu'en janvier 2018. 

Rédaction web d'iTELE - Crédits photo : Tomsajinsa

Dans la nuit du 31 juillet, la lune était pleine pour la deuxième fois dans un même mois. Un événement appelé "lune bleue", et qui ne survient que tous les deux à trois ans.

Voici une bonne raison de regarder le ciel et de contempler notre satellite naturel. Un événement insolite, nommé "lune bleue" et qui ne s'observe que toutes les 2,7 années.

"Tous les 36 du mois"

Cependant, le nom est trompeur : il n'a rien avoir avec la couleur mais avec la fréquence de l'événement. Il vient de l'expression anglaise "once in a blue moon", que l'on peut traduire en français par "tous les trente-six du mois", en raison de sa rareté.

 À noter qu'il n'est pas impossible que la lune prenne une couleur bleue, comme l'explique la NASA. Lors d’importants incendies ou des éruptions volcaniques, les particules des panaches de cendres projetées à très haute altitude peuvent agir comme un filtre bleu dans l'atmosphère, donnant à la lune une couleur bleutée. Ce fut le cas en 1883. 

La prochaine "lune bleue" en janvier 2018

En juillet donc, la lune sera passée par deux phases pleines. La rareté du phénomène s'explique par notre calendrier, constitué de mois de 28 à 31 jours, alors que les phases lunaires durent en moyenne 29,53 jours. Elle se trouvent alors presque toujours à cheval sur deux mois civils. Or il est possible que deux pleines lunes surviennent dans un mois constitué de 31 jours. 

La dernière lune bleue en date était apparue en août 2012 et il faudra être patients : elle ne pourra s'observer de nouveau qu'en janvier 2018. 

Rédaction web d'iTELE - Crédits photo : Tomsajinsa

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents