Le jeune homme, blessé d'un coup de corne dimanche soir pendant les festivités du village Lerín (1.700 habitants, à 55 km de Pampelune) est "décédé pendant son transfert à l'hôpital", a déclaré à l'AFP un responsable du gouvernement de cette région du nord de l'Espagne. Il s'agit du quatrième décès au cours de fêtes taurines populaires depuis vendredi et au moins du septième depuis le début du mois de juillet. Samedi, un homme de 36 ans était mort d'un coup de corne pendant un lâcher de taureaux dans les rues de Peñafiel, commune de la province de Valladolid (centre), tandis qu'un autre homme de 32 ans mourait dans les mêmes circonstances dans le village de Museros (province de Valence, centre-est). Vendredi, un taureau lâché dans les ruelles de Blanca (province de Murcia, Sud-Est) avait infligé plusieurs coups mortels à un homme de 55 ans. Le 9 août, un Espagnol de 32 ans avait succombé après avoir reçu un coup de corne dans le cou alors qu'il filmait un lâcher de taureaux avec son portable, à Villaseca de la Sagra près de Tolède (centre). Le 14 juillet, c'est un touriste français de 44 ans qui était décédé à Pedreguer (près d'Alicante), percuté violemment par un taureau alors qu'il s'approchait pour filmer avec son téléphone, selon la presse locale.

 

 

En savoir plus sur le vif.fr