Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Une étude annonce la mort programmée de l'Univers

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 11 Août 2015, 08:18am

Catégories : #Espace

L'Univers se meurt. C'est le constat avancé par une équipe internationale de scientifiques dans une étude révélée, lundi 10 août. Les spécialistes ont mesuré l'énergie produite par 200 000 galaxies et découvert qu'elle était deux fois moindre que celle générée il y a deux milliards d'années.

© Fournis par Francetv info

 

"L'univers s'apprête à dormir d'un sommeil éternel"

 

"A partir de maintenant, l'Univers est voué au déclin, comme une vieillesse qui durerait pour toujours, a expliqué Simon Driver, membre du Centre international de recherches radioastronomiques (Icrar) de l'Etat d'Australie occidentale qui a participé au projet. L'Univers s'est écroulé sur son sofa, a ramené la couverture à lui et s'apprête à dormir d'un sommeil éternel".

Une bonne partie de l'énergie qui circule dans l'Univers a été générée après le Big Bang, mais de l'énergie nouvelle est constamment libérée lors de la fusion thermonucléaire dans les étoiles. Andrew Hopkins, de l'Observatoire astronomique australien, explique que les chercheurs savent depuis un moment que le rythme de création d'étoiles dans l'Univers est en déclin. Mais cette étude montre que le taux de production d'énergie diminue de manière semblable dans les différentes longueurs d'onde.

 

Les téléscopes les plus puissants de la planète

 

Pour cette étude, les scientifiques ont utilisé sept des télescopes les plus puissants de la planète pour observer pendant huit ans des galaxies dans 21 longueurs d'onde différentes, comme l'infrarouge ou l'utraviolet, dans le cadre de l'étude Gama (Galaxy and mass assembly). Ces mesures d'énergie sont les plus précises jamais réalisées.

Deux télescopes spatiaux de la Nasa, un télescope spatial de l'Agence spatiale européenne et le Télescope anglo-australien de Nouvelle-Galles du Sud ont en particulier été mis à contribution pour cette étude. Ces recherches sont le fruit d'une collaboration entre une centaine de scientifiques issus de plus de 30 universités australiennes, européennes et américaines.

Francetv info

Commenter cet article

Cats 13/08/2015 02:46

Il y a aussi cette découverte qui jette un doute sur le déclin de l'Univers.

Hubble: preuve de naissance d'étoiles réglée par un trou noir
.
Les astronomes se sont longtemps demandés comment les grandes galaxies elliptiques de l'Univers continuaient d'engendrer de nouvelles étoiles longtemps après la période de pic de naissance d'étoiles. En combinant les données du télescope spatial Hubble de la NASA avec des observations de télescopes terrestres et spatiaux, deux équipes indépendantes ont découvert un processus unique pour expliquer comment cette naissance d'étoiles se poursuit.

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=14235

.

julien 12/08/2015 08:32

il n'y a que la connerie humaine qui malheureusement est immotelle, sauf si !!!! un miracle se fait,
quant a notre cher univers ,pas de soucis ,heureusement pour nous qu'il n'est pas emprunt de connerie humaine !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Cats 12/08/2015 02:04

Pour que cette étude soi valable, l'univers doit être isotrope, mais hélas l'univers est anisotrope.

Pour preuve le fond diffus cosmologique.

http://www.ca-se-passe-la-haut.fr/2013/09/lanisotropie-du-fond-diffus-cosmologique.html

.

Tonton Marcel 12/08/2015 01:19

Y s'la pète un peu tous ces chercheurs !
Ils doivent être très vieux, 2 milliards d'années, ça fait pas mal quand même...
Exact, le Big Bang n'est qu'une théorie et rien ne prouve que l'univers n'ait pas toujours été là...
Et puis tout naît, vie et meurt, donc pourquoi pas l'univers ?
Et puis comme rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme, même si l'univers meurt, il en restera bien quelque chose.
Et pis, si ça s'trouve, il va mourir dans 15 ou 200 milliards d'années, et on sera plus là.
Et si au lieu de dépenser des sommes astronomiques pour savoir ce qui s'est passé ou ce qui pourrait peut-être se passer dans des milliards d'années, ils feraient mieux d'utiliser cet argent à aider ceux qui n'ont rien à bouffer ou qui n'ont même pas d'eau potable.

Karamasov 12/08/2015 03:00

Oui, c'est bien avec ce genre d'argumentation que l'Humanité régresse. Pourquoi dépenser des millions pour comprendre l'Univers alors qu'on peut regarder un match de foot à la tv et se siffler un pack de kro tout en se grattant les burnes. Bel esprit, j'admire...

gw 11/08/2015 18:54

Je n'étais pas la il y 2 milliards d'années alors je ne sais pas. Nassim Haramein a calculé que l'énergie était dans le vide via le proton de l'atome. Comme disait Rablais, sciences sans conscience n'est que ruine de l'âme. Ces chercheurs ne cherchent que des hypothèses.

Gargantua 12/08/2015 02:46

"Rablais"? Bordel mais tu le fais exprés ou t'es complétement idiot?

Éric G. Delfosse 11/08/2015 13:28

Avant ou après la mi-septembre, que l'Univers va mourir ? Parce que si l'univers doit disparaître avant la mi-septembre, je ne paie pas le solde pour mes vacances, hein, et je fais la fiesta avec les sous avant l'échéance...

claude 11/08/2015 10:21

Le nombre de "scientifiques" qui soutiennent cette recherche ne change rien au fait que le bigbang n'est qu'une hypothèse, sans compter que n'ont droit à la parole, aux crédits de recherche et aux publications que ceux qui courbent l'échine face à des intére^ts qui demeurent dans l'ombre. Parmi ceux qui proposent d'autres interprétations et qui obtiennent une audience suffisante, beaucoup, étrangement, meurent de "causes naturelles", entre autres des infarctus dans la force de l a^ge...
Cela dit, la science prétend se baser sur des observations renouvelables, ors le bigbang n'a jamais été observé mais extrapolé du constat d'Edwin Hubble sur l'éloignement des galaxies les unes des autres à une vitesse croissante plus elles sont éloignées de nous . C'est sur la base de ce seul "constat" et en faisant "machine arrière" qu'a été émise l'HYPOTHESE du bigbang.
Les réponses recherchées sur les causes, les origines et le futur de l'univers ne peuvent e^tre trouvées dans la physique, mais dans la métaphysique, car la seule certitude que nous puissions avoir est celle d'E^tre et d'avoir une conscience. Le simple fait d'imaginer l'univers en dehors de notre conscience est déjà une hypothèse. C'est de là qu'il faut partir, comme le démontre, entre autres, Franck Hatem d'une manière très convainquante: https://www.youtube.com/watch?v=oNhkP0ejOwU

Nous sommes sociaux !

Articles récents