Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


France: 10% des services d’urgences menacés de disparition

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 1 Septembre 2015, 08:56am

Catégories : #Société

Illustration entrée des urgences à l'hôpital Tenon, Paris. Illustration entrée des urgences à l'hôpital Tenon, Paris. - Alexandre Gelebart/20 Minutes

V. V. et O. G.

Champagnole (Jura), Mortagne (Orne), Gourdon (Lot)… Ils sont situés un peu partout dans l’Hexagone et sont tous menacés de disparition. Dans son édition de ce lundi matin, Le Figaro révèle que 67 services d’urgences médicales sur les 650 que compte la France sont menacés de disparition.

Le quotidien a reproduit les conclusions du rapport que Jean-Yves Le Grall, directeur de l’Agence régionale de santé du Nord-Pas de Calais, a remis le 22 juillet à Marisol Touraine, la ministre de la Santé. Selon Le Figaro, ces structures « connaissent une affluence inférieure au seuil de référence de 10.000 personnes par an, soit 1,1 patient par heure, d’après les chiffres issus de la base de donnés Hospi Diag ».

>> Lire l’intégralité du rapport de Jean-Yves Le Grall

Vers des consultations sans urgentiste ?

L’auteur du rapport, Jean-Yves Le Grall estime qu’il « faut éviter la présence inutile de médecins (urgentistes) lors de période de faible activité ou sur des structures à faible activité globale. » Cet expert préconise même de transformer ces services en « centres de soins non programmés », autrement dit des centres « de consultations médicales sans urgentiste et sans rendez-vous ».

Selon le quotidien, « au ministère de la Santé, on hésite encore sur les suites à donner au rapport Grall ».

Une liste contestée par le ministère

Mais le gouvernement a contesté les informations du Figaro. Dans un communiqué, le ministère de Marisol Touraine assure que: «La liste mentionnée par Le Figaro n’émane en aucun cas du ministère chargé de la Santé. Elle ne figure pas davantage dans le rapport remis par Jean-Yves Grall, directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) de Nord-Pas-de-Calais, à Marisol Touraine, le 22 juillet dernier et consultable depuis cette date sur les sites Internet du ministère. Cette liste, construite par le journaliste, résulte seulement d’une extrapolation et d’une lecture partielle et erronée des conclusions de ce rapport.»

V. V. et O. G.

20 Minutes.fr

Commenter cet article

claude 01/09/2015 10:56

Rien d'étonnant, la soif du pouvoir absolu implique une avidité sans limite. Les personnages planqués derrière les gouvernants bidons,qui prennent ces décisions abérrantes n'ont aucune empathie, sont impitoyables. Ayant "tout", mais qui n'est rien, des milliards, s'entichir encore ne procure plus de satisfaction et alors ils jouissent de soustraire encore plus à ceux qui déjà manquent de l'essentiel afin de nourrir l'illusion d'une supériorité inexistente. Ultime perversion des tenants d'un paradigme obsolète. Jeu subtil de Dieu pour nous inciter à ne plus juger les situations et les personnes, mais nous recentrer dans le Coeur et projeter un nouveau paradigme, unique alternative. Evoluer ou souffrir plus encore. La Grande Tribulation commence, à la fin de laquelle la partition sera faite.

Nous sommes sociaux !

Articles récents