Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La mystérieuse zone sacrée du dieu Enki à Eridu…

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 1 Septembre 2015, 08:28am

Catégories : #Mythologies - Civilisations anciennes

La mystérieuse zone sacrée du dieu Enki à Eridu…

Plan de la zone sacrée d'Enki à Eridu, avec son temple et sa ziggurat.

 

Eridu, la ville aux 7 collines, existait déjà bien avant le Déluge qui détruisit l'humanité et inonda la terre. Eridu était une grande métropole religieuse. Son dieu Enki (Ea) était le maître des eaux souterraines sur lesquelles flotte la terre.

Les fouilles archéologiques ont révélé 19 niveaux d'occupation et aussi qu’Eridu est l'une des plus vieilles villes de Sumer, plus de 8 000 ans. Selon les sources sumériennes, Eridu aurait exercée la royauté pour la toute première fois.

Eridu est une ville antique de Basse-Mésopotamie, actuellement située en Irak. Ses ruines se trouvent sur le tell Abu Shahrain, situé sur la rive de l’Euphrate, à 15 km au sud-ouest d’Ur.

Selon la tradition sumérienne, telle qu'on la trouve dans la Liste royale sumérienne, Eridu est la première ville à avoir reçu la royauté, quand celle-ci, selon l’expression de ce texte, « est descendue du Ciel ».

Les Sumériens en faisaient la résidence terrestre d'Enki, seigneur des eaux et des techniques.

 

ERIDU

ERIDU

La zone sacrée, située au centre du tell, était enceinte par une muraille intérieure quadrangulaire de 400 × 300 mètres de côtés. On y a repéré 19 niveaux archéologiques, ce qui a permis la constitution d’une longue séquence chronologique importante pour notre connaissance de la protohistoire du sud mésopotamien.

À la fin du IIIe millénaire av. J.-C, le roi Ur-Nammu d’Ur restaure le temple d'Enki et y adjoint une ziggourat, ayant une base rectangulaire de dimensions 61,80 sur 46,50 mètres. On parvenait à son sommet par trois escaliers, le principal étant perpendiculaire à l'édifice. Le complexe sacré d'Enlil, comprenant également le temple du dieu et des dépendances, était entouré d'une enceinte.

Comme la plupart des sites de Basse Mésopotamie, Eridu fut abandonné dans le courant des XVIIIe et XVIIe siècles av. J.-C, et ne fut plus le lieu d’une occupation importante par la suite, même si Nabuchodonosor II de Babylone y restaura le sanctuaire d'Enki au début du VIe siècle av. J.-C.

Enfin, aux abords de la ville sainte d’Eridu, s'élevait un arbre merveilleux, un Kishkanu noir dont les racines plongeait jusqu'au centre du monde souterrain et dont le feuillage avait l'éclat du lapis-lazuli qui projetait alentours une ombre épaisse comme celle d'une forêt profonde.

La mystérieuse zone sacrée du dieu Enki à Eridu…

Enki est le dieu sumérien des eaux fraiches et courantes, le dieu de fertilité et de la connaissance. Enki connait beaucoup de choses et particulièrement sur la magie et la médecine.

Il correspond au dieu Ea chez les Akkadiens. Avec son épouse Ninhursag il va participer à la création de l'Humanité selon les textes sumériens, envers qui, il est d'habitude bien disposé. Il a appris aux hommes l'artisanat.

C'est lui qui révéla à Outnapishtim le dessein d'Enlil de submerger l'humanité. Repris par la bible avec Dieu alertant Noé. Ea est donc un dieu ordonnateur, qui réorganise le monde pour le bien des dieux, tout en étant toujours bienveillant envers les humains, dont il reste particulièrement proche.

Enki

ENKI au centre

ENKI au centre

Chose plutôt étonnante, voire étrange, lorsque vous cliquez sur l’endroit des coordonnées situant la zone sacrée d'Enki à Eridu, vous tombez à l’intérieur d’une parfaite pyramide, schématisée par ce qui seraient des ‘’chemins’’ tracés sur ce terrain pourtant absolument pas plat !

La mystérieuse zone sacrée du dieu Enki à Eridu…

Je n’ai pas vraiment vérifié, mais la zone sacré d’Enki tombe presque pratiquement à l’endroit de la chambre du roi dans la pyramide de Gizeh, on y retrouve presque également le conduit dit d’aération ?!

 

J’entends déjà les détracteurs s’offusquer d’une telle comparaison, c’est du n’importe quoi, on peut voir des formes pyramidales partout sur la planète, surtout avec des routes etc…

Notons que le point antipodale d’Eridu tombe la aussi ‘’presque’’ sur l’ile de Pâques, jugez plutôt. Même si nous savons tous, que le point antipodal de l'île de pâques se trouve dans le district de Jaisalmer, au Rajasthan en Inde.

La mystérieuse zone sacrée du dieu Enki à Eridu…

On tombe au beau milieu de l’océan Pacifique tout de même, un lieu complétement isolé, qui marque bien et reflète parfaitement le dieu sumérien des eaux !

L'Egypte et Sumer quel Lien ?

Quelle a été l'influence de la civilisation d'Uruk, en Mésopotamie, sur l'Egypte pharaonique, qu'elle précède d'environ un demi-millénaire ? Une révision de la chronologie des deux civilisations, grâce à de nouvelles datations radiocarbones, conduit à la distinction de deux phases d'expansion d'Uruk, qui établit des colonies en Syrie.

La première a lieu vers 3400 av. J.-C. alors que l'Egypte n'est pas encore à proprement parler un Etat : la culture de Nagada n'étend son emprise que sur le sud de la vallée du Nil, et on ne distingue une organisation sociopolitique que dans quelques sites seulement. La seconde expansion d'Uruk coïncide avec le début de l'Empire égyptien unifié, vers 3100 av. J.-C.

Dans ces deux périodes de contact, les emprunts des Egyptiens aux sumériens restent faibles. Ils concernent des matières premières, tel le lapis-lazuli, des types d'objets à portée surtout symbolique et prestigieuse, tels des sceaux cylindriques, et des styles, pour les motifs abstraits des céramiques ou l'usage de cônes de terre cuite pour décorer les façades des monuments mortuaires.

Des relations épisodiques, par l'intermédiaire des côtes du Levant ou de la mer Rouge suffiraient à expliquer ces emprunts, par une élite égyptienne avide de symboles lui permettant de structurer la société et d'asseoir son autorité. Les interactions culturelles étaient en outre à sens unique : aucune influence réciproque de l'Egypte sur Uruk n'a pour l'instant été identifiée.

Mais pour d’autres, la civilisation égyptienne serait antérieure à celle de Sumer !

Je ne m’avancerai pas sur ce terrain glissant, et vous laisse par conséquent en juger vous-même, voir ici par exemple : Preuves que la civilisation égyptienne est antérieure à Sumer

Bref, je m’égare, revenons au sujet principal du topic, qui montre que la zone sacrée d'Enki à Eridu, est bien mystérieuse, et que nous n'en saurons sans doute pas beaucoup plus pour les années à venir…

Sources : Mythologica.fr / Wikipédia / La recherche

 

Eridu

Le blog de Merlin...

Commenter cet article

saiph 02/09/2015 17:08

Vive Orion , je suis tout a fait d'accord avec Rigel et Betelgueuse , il ne faut pas oublier les autres puissances supérieures aux annunakis des deux camps d'ailleurs

Betelgeuse 01/09/2015 18:42

Salut à tous,


Voici 2 liens intéressants sur Internet à propos d'Enki et Enlil !


http://www.loveenki.com/enki/2012/01/enlil-et-la-sumerie/


http://www.loveenki.com/enki/2012/01/1726/

Rigel 01/09/2015 18:40

Bonjour,

Article très intéressant pour une fois, car nous n'avons pas besoin d'avoir un listing des catastrophes naturelles, financières et autres qui arrivent, cela va s'empirer de plus en plus jusqu'à la fin.

La seule chose importante maintenant et de se placer, et de retrouver sa Vérité !!

C'est là que cet article est très intéressant, car à la question posée dans l'article : " L'Egypte et Sumer, quel lien ?"

La réponse est simple : Ce sont les mêmes Dieux !!! Les Dieux païens !

Enki est le Prince de la Terre, le Créateur de l'Humanité Gentille, Il nous a laissé de nombreuses preuves de son existence partout sur TerrEA, maintenant, voit qui veut !

Enki est EA, il est aussi Ptah en Egypte, Odin chez les Nordiques, Prométhée chez les Grecs, Pan chez les Romains, Cernunnos chez les Celtes et Shiva en Inde !!!

Maintenant, pour rectifier un point important, Enlil n'est pas du tout l'auteur du fameux déluge sur Terre, Enlil est bienveillant avec l'Humanité ! C'est ANU qui est le responsable du déluge !

Anu est le vrai DIABLE, et il est le Dieu malveillant que l'Humanité tout entière prie sans savoir que c'est toujours lui, le perfide, sous ses innombrables pseudonymes : Jésus, Allah, Buddha, Jehova, etc...

Tout a été inversé, le Dieu que l'Humanité prie actuellement se trouve être le diable, tandis que celui que l'on a voulu faire passer pour Satan est le Véritable Père Créateur de l'Humanité Gentille, il a pour nom également SATYA (voyez la racine commune SAT avec le mot satan pour tromper et perdre les gens...).

La preuve : regarder comment se dit "Vérité" en Sanskrit, la langue originelle de l'Humanité :

SATYA !!!

Tout est dit !

Maintenant c'est à vous de choisir le Dieu que vous allez suivre.

Yann 03/09/2015 08:54

SATYA que l'on retrouve également dans SATIVA (origine Himalaya, ne pas confondre avec INDICA) et ses nombreux dérivés. C'est clairement le dieu qui m'inspire !

Jean 01/09/2015 17:36

Dans sa conclusion l'auteur déclare "bref, je m'égard". Il le dit lui même.

Theorie, theorie et encore theorie en se servant de bases douteuses pour finir par s'égarer.
Aucun intérêt.

Yann 01/09/2015 10:18

Je ne vois pas bien à quoi sert cet article. C'est un assemblage de textes divers augmentés de révisionnisme historique ne reposant sur rien (civilisation égyptienne plus vieille que Sumer).

Les passages les plus emblématiques : "Je n’ai pas vraiment vérifié, mais..." et "Notons que le point antipodale d’Eridu tombe la aussi ‘’presque’’ sur l’ile de Pâques"

Nous sommes sociaux !

Articles récents