Les noms ont été obtenus après qu’Anonymous a eu accès au compte Twitter d’un membre de l’organisation xénophobe si l’on en croit le tweet de “Opération KKK”, du nom de l’opération anti-Ku Klux Klan d’Anonymous.


Les révélations d’Anonymous coïncideront avec l’anniversaire de la déclaration de la cyberguerre du collectif contre le KKK. Anonymous décida de s’en prendre au KKK peu de temps après la décision, en novembre 2014, d’un grand jury du Missouri de ne pas inculper Darren Wilson, le policier blanc qui avait abattu Michael Brown, un jeune Nour non armé, trois mois auparavant.


Après avoir observé de près beaucoup d’entre vous, nous sommes convaincus que rendre votre organisation plus transparente est une action juste. (…) Vous continuez à menacer les gens, les journalistes, qui dénoncent vos comportements. Vos intimidations ne peuvent plus être tolérées”, a déclaré le collectif dans un communiqué de presse.

 http://www.courrierinternational.com