Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Billets gratuits pour les migrants : la SNCF s'explique

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 14 Octobre 2015, 06:17am

Catégories : #Société

"Et pourquoi pas le restaurant offert à vie ?" Le maire de Béziers (Hérault), Robert Ménard, s'est insurgé, mardi 13 octobre sur Twitter, au sujet de deux documents internes de la SNCF.

La compagnie ferroviaire y explique à ses contrôleurs qu'ils peuvent effectuer "des réservations à 0 euro" pour des groupes de migrants : concrètement, ne pas les verbaliser, et leur attribuer des places pour la suite du trajet. Une mesure dénoncée sur Twitter par la députée FN Marion Maréchal-Le Pen et certains internautes.

 

Une "latitude" pour les contrôleurs

 

Contactée par francetv info, la SNCF confirme l'authenticité des documents, et explique cette politique. "Le sujet est extrêmement compliqué, concède le directeur de l'information de la compagnie. La grande majorité des migrants circulent avec des billets. Mais on est parfois confrontés à des personnes sans billet ouqui n'ont pas le bon billet." Il n'est pas toujours facile, en effet, de choisir sa place et sa destination quand on ne parle pas français.

Confrontés à cette situation exceptionnelle, et ne sachant pas comment réagir, les contrôleurs ont fait remonter le problème à leur hiérarchie. "On leur a donné de la latitude", explique la SNCF, de la même manière qu'ils ont la latitude "de reconnaître la bonne foi d'un voyageur qui n'a pas composté son billet", par exemple. "On n'est pas face à des fraudeurs chroniques", ajoute la compagnie, qui admet que sa priorité est de régler ces problèmes sans perturber la circulation des trains.

© Fournis par Francetv info

 

"On ne va pas les faire descendre et les laisser dormir dans le froid"

 

Les trains ne sont donc pas forcément gratuits pour les migrants. S'ils sont en gare, la SNCF préfère informer des associations qui peuvent prendre en charge financièrement les billets. Mais une fois dans le train, les contrôleurs ont la possibilité de faire des "réservations à 0 euro" : les migrants ne sont pas verbalisés, et on leur attribue une place pour le reste du voyage. Une façon d'éviter "qu'ils circulent d'une voiture à l'autre". La compagnie revendique "une vraie politique d'humanité" : "Quand une famille monte dans un train sans billet, on ne va pas la faire descendre à la première gare et la laisser dormir dans le froid."

"Aucune gare française n'est occupée" de façon massive par les migrants, tempère la SNCF, pour qui le nombre de migrants qui transitent par ses trains n'est pas comparable à ce que l'on voit en Hongrie, en Autriche ou en Allemagne, par exemple.

Les documents qui circulent sur le web ont été diffusés localement, et uniquement aux employés. Si elle n'a pas publié de communiqué depuis leur diffusion, la SNCF se dit "prête à répondre à toutes les questions" sur cette politique.

francetvinfo

Commenter cet article

D 15/10/2015 07:48

Des immigrés qui travaillent, qui paient leurs cotisations sociales et leurs impôts, il y en a plein. Et des gens bien de chez nous qui ne font pas grand chose sinon attendre que leur RSA tombe, il y en a aussi !
D'ailleurs pendant que tout ce monde-là se fait le même reproche de parasitisme, les vrais parasites que sont les utltra-riches sont parfaitement tranquilles ! Diviser pour régner... rien de bien nouveau...

Tonton Marcel 14/10/2015 23:34

L'attitude serait humaine et logique si elle était valable AUSSI pour les FRANCAIS !!!
En France, les immigrés, qu'ils soient légaux ou clandestins ont droit à tout, pendant que les Français qui se crèvent le c.. à aller bosser tous les jours pour gagner un peu de sous, que l'état s'empresse à leurs prendre pour donner à ceux qui ne font rien et crachent sur la France.
Désolé, c'est pas du racisme, c'est juste de la logique.

josss 14/10/2015 17:04

c'est écoeurant pourr les p'tits gars de banlieue qui eux se font matraquer pour un oubli

laura salva 14/10/2015 16:22

Pour une erreur de nom sur mon billet de première Marseille-Paris payé au prix fort, j'ai été traînée au commissariat de la Gare de Lyon par la police ferroviaire et taxée d'une amende de 500 € !

agnés 14/10/2015 14:05

Une attitude humaine et logique de la SNCF

agnés 14/10/2015 14:04

Une attitude humaine et logique de la SNCF

franck 15/10/2015 22:23

D’accord avec Agnès. Finalement la SNCF nous rend service. Plus vite ils traverseront la France plus vite ont en serra débarrassé attitude logique de la SNCF.

agnés 14/10/2015 14:04

Une attitude humaine et logique de la SNCF

le brebis galleux blog 14/10/2015 09:20

RAUS !!!

Nous sommes sociaux !

Articles récents