C'est une question de semaines. Le nouveau compteur d'électricité Linky sera progressivement installé dans 35 millions de foyers à partir de décembre 2015. Capable de communiquer à distance, il permettra d'être facturé en fonction de votre consommation réelle. A quoi sert-il ? Est-il obligatoire ? Est-il facturé ? Metronews fait le tour de la question.

A quoi sert Linky ? Fini les estimations pour la facture
Linky signe la fin des relevés à domicile. "La facturation d'électricité ne se fera plus sur les estimations calculées à partir du relevé effectué une ou deux fois par an par un technicien ERDF mais sur la consommation réelle", explique à metronews Nicolas Mouchnino, chargé de mission énergie/environnement à l'UFC-Que Choisir. Avantage : cela évitera les rattrapages de facture.

Vous pourrez consulter sur ordinateur, tablette ou smartphone vos données de consommation sous forme graphique à différents pas de temps (heure, journée, semaine, mois, année..), précise ERDF sur son site. Le compteur pourra en outre être connecté à des équipements de votre maison, comme un ballon d'eau chaude par exemple. Vous pourrez ainsi non seulement piloter vos appareils à distance mais aussi savoir lesquels consomment le plus et à quelle heure. Et ainsi choisir des offres tarifaires mieux adaptées. 

 Remplacement obligatoire ? Vous n'avez pas le choix
Vous devez accepter le remplacement de votre compteur. "Votre contrat prévoit que le gestionnaire de réseau peut remplacer des appareil en fonction des évolutions technologiques", rappelle le spécialiste de l'énergie à l'UFC. Dans ce cas, les compteurs "communicants" viennent remplacer les anciennes générations de compteurs mécaniques, qui pour les plus récents datent des années 1990.

 Quel coût ? Vous n'avez rien à payer
ERDF est formel : "Lors du remplacement, ni le compteur, ni sa pose, ne seront facturés au client". Pour autant, il n'est pas gratuit. Son déploiement est évalué à environ 5 milliards d'euros par le ministère de l'Environnement, soit 140 euros environ pour chaque appareil. Mais, assure le gouvernement, "le modèle économique du compteur est équilibré sur sa durée de vie de 20 ans". Autrement dit, les coûts de déploiement seraient compensés par les gains, dus notamment au fait qu'ERDF n'aura plus à envoyer de techniciens. L'opération serait donc neutre pour le consommateur. Reste à savoir si des dépassements de contrats n'auront pas lieu.

 Quand ? Dès fin 2015 et jusqu'à 2021
Les premiers compteurs seront posés à partir de fin 2015, puis à l'échelle de la France le déploiement s'étalera sur 6 ans. Objectif : remplacer 90% des anciens compteurs dans 35 millions de foyers d’ici 2021. Une phase d'expérimentation a déjà été menée auprès de 300.000 foyers à Lyon et à Tours en 2010/2011.

Vérifiez ici la date chez vous, en entrant votre code postal.

 Comment ? Un courrier pour vous prévenir
Vous recevrez un courrier de la part d'ERDF au moins un mois avant la date de remplacement du compteur. L'entreprise missionnée par ERDF pour installer le nouveau compteur prendra contact avec vous pour fixer un rendez-vous ou vous informer de son passage.

Votre présence est indispensable si le compteur est inaccessible. Elle n'est en revanche pas obligatoire si l'appareil est installé dans les parties communes ou dehors. Si vous souhaitez être présent, il vous faudra contacter l'entreprise de pose (coordonnées sur le courrier ERDF). Reste à créer votre compte client (espace client ERDF ici) pour accéder à ses services et à vos données de consommation.