Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


De l'alcool et du sucre découverts sur une comète

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 26 Octobre 2015, 15:01pm

Catégories : #Espace

"C2014 Q2 Lovejoy" - La comète Lovejoy à travers le système solaire

Crédit : Michael Jaeger

"C2014 Q2 Lovejoy" - La comète Lovejoy à travers le système solaire

La comète Lovejoy avait déjà fait parler d'elle en janvier 2015. Les passionnés d'astronomie avait pu l'admirer à l’œil nu pendant plus d'un mois, lors de son passage au plus près du Soleil et de la Terre. Aujourd'hui, on en apprend un peu plus sur cette comète. Une équipe internationale, menée par des chercheurs français de l'Observatoire de Paris, vient de mettre au jour la présence d'alcool et de sucre dans la comète. Une découverte détaillée dans une étude parue vendredi 23 octobre dans la revue américaine Science Advances.

Deux nouvelles molécules organiques complexes, de l'alcool éthylique et un sucre simple, des briques de la vie, ont été détectées pour la première fois sur la comète Lovejoy, découverte en août 2014. "La quantité d'alcool qui s'échappait chaque seconde des glaces de Lovejoy quand elle était au plus proche du soleil correspondait à celle contenue dans 500 bouteilles de vin", précise Nicolas Biver, chercheur au CNRS et à l'Observatoire de Paris. Ils ont également détecté 19 autres molécules organiques comme l'éthylène glycol, un antigel. Plusieurs de ces 19 autres molécules trouvées sur Lovejoy avaient déjà été décelées sur d'autres comètes, dont plusieurs sur Tchouri, la comète explorée depuis novembre 2014 par la sonde Rosetta et le robot Philae

À l'approche du Soleil, les glaces des comètes se vaporisent et libèrent une atmosphère riche en molécules diverses pouvant être analysées à distance grâce à des instruments au sol. Pour Lovejoy, les scientifiques ont utilisé le radiotélescope de 30 mètres de l'Institut de Radioastronomie Millimétrique (IRAM) situé dans la Sierra Nevada, près de Grenade en Espagne. 

Les comètes à l'origine de la vie sur Terre ?

Découverte en août 2014 par l'astronome amateur australien Terry Lovejoy, la comète du même nom est issue du nuage d'Oort, un réservoir de comètes situé aux confins du système solaire, dans l'une de ses régions les plus froides. Vestiges de la formation du système solaire, il y a 4,5 milliards d'années, les comètes sont une source précieuse d'informations. 

"Il y a 3,8 milliards d'années, la Terre n'avait pas encore d'océans lorsqu'elle a, avec d'autres planètes du système solaire, été bombardée par une pluie de comètes et d'astéroïdes", retrace Nicolas Biver. Composés en grande partie de glaces, ces corps célestes sont considérés par la communauté scientifique comme étant la source de l'eau sur Terre. "Notre découverte met au jour la présence de molécules de plus en plus complexes dans les comètes. En plus d'avoir apporté l'eau sur Terre, elles ont certainement apporté sur notre planète des éléments qui ont facilité l'apparition d'autres molécules, bien plus complexes, comme l'ADN par exemple", indique-t-il. 

Eléanor Douet

RTL

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents