Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Italie. “Nous sommes en guerre et personne ne nous dit rien”

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 8 Octobre 2015, 06:20am

Catégories : #Société

C’est le Corriere della Sera qui a révélé l’information en une le 6 octobre : “L’Italie va bombarder l’Etat islamique. Les [avions] Tornado sont prêts à entrer en action en Irak.” Le quotidien expliquait que l’Italie était engagée depuis un an dans la coalition internationale : elle mène des opérations de reconnaissance et a fourni une “quantité d’armes conséquente” aux peshmergas kurdes.

© Fournis par Courrier International

En passant aux bombardements, elle change la donne :

La participation italienne accomplit un saut qualitatif, que le ‘Corriere’ avait appelé de ses vœux les 9 et 28 septembre dernier, estimant que notre pays devait assumer des responsabilités dépassant la simple reconnaissance dans ce qui est désormais une guerre en règle contre les égorgeurs de l’Etat islamique.”

La nouvelle a créé une certaine agitation. Pris de court, les ministres de la Défense, de l’Intérieur et des Affaires étrangères se sont empressés d’affirmer que rien n’était tranché et qu’une telle décision ne serait prise qu’après consultation du Parlement. Tout en reconnaissant que la question est d’actualité, souligne Il Fatto Quotidiano, qui s’indigne : “L’Italie est sur le point de bombarder l’Irak et c’est dans le Corriere della Sera que la communauté nationale l’apprend.”

En outre, fait observer le quotidien indépendant, les avions italiens sont déjà dans le ciel irakien et, si leur mission se cantonne au renseignement, cela revient à “indiquer aux chasseurs bombardiers alliés où frapper”. Bref, indique le titre de une d’Il Fatto, “nous sommes en guerre et personne ne le dit”. D’ailleurs, “quel rôle joue le Corriere della Sera” quand il “appelle de ses vœux un saut qualitatif”

En guise d’image, les avions militaires associés à une photo datant de 2010, où l’ancien président de la République italienne serre la main du président syrien Assad. “Hier encore…”

Commenter cet article

claude 08/10/2015 07:54

La France finance Al-Nosra pour virer le président élu de la Syrie. Le US financent Al-Queida en Syrie dans le me^me but. Tous les mercenaires psychopathes en que^te de dollars ensanglantés se retrouvent sur ce terrain et manipulent les fils innocents des européens en que^te de justice qui vont se suicider à leur insu dans ce conflit monté de toute pièce. Mais Poutine remet de l'ordre en les bombardant tous.
Le sioniste hollande s'offusque et accuse la Russie d'agir en dehors de l'Onu, alors qu'avec les ricains et leurs alliés-marionnettes de l'Otan ils ont créé le problème et ont été les premiers à agir en dehors du seul cadre légal reconnu, les nations unies
Ils n'arriveront pas à nous prendre tous pour des a^nes ba^tés! La prise de conscience de ces agissements impérialistes progresse inexorablement.
Il serait intéressant de savoir qui achète le pétrole vendu par l'EI...!
Pour ce qui est de l'Italie, depuis le débarquement des "alliés" en Sicile en 1943, elle n'est qu'une piètre vassale de l'oncle sam. Aldo Moro, un des seuls à l'avoir dit, à mots couverts, a fait la fin que nous connaissons tous, assassiné par les "brigades rouges", financées et pilotées par l'Etat et commissionné par les Etats.Unis.
La réalité morbide de ces vérités est tellement déconcertante pour le commun des mortels, qu'une armée de Ponce Pilate qualifie de complotistes tous ceux qui vendent la mèche.

bosonBEH 11/10/2015 14:38

et la mafia khazare rothschild de la city de londres financent tous les terroristes dans l'odre de dangerosité : OTAN CIA MOSSAD MI6B DGSE SISMI MIT DAESH ALQAIDA AL NOSTRAV BOKO ARAM , AQMI SELEKA dans le but de voler le pétrole le gaz les minerais, le terrorisme est une arme qu'utilisait hitler : c'est vieux comme le monde de désigner un coupable pour pouvoir faire ses saloperies en douce..c'est aussi simple que de lâcher une caisse et d'accuser son voisin

cornil 09/10/2015 21:00

tout est dit juste

Nous sommes sociaux !

Articles récents