Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


L’accélérateur de particules de Genève va révéler des univers parallèles

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 24 Octobre 2015, 19:04pm

Catégories : #Sciences

The London Eye à Londres  Stefan Wermuth / Reuters

The London Eye à Londres Stefan Wermuth / Reuters

Le CERN va tenter de créer des mini trous noirs et de démontrer ainsi l’existence d’univers parallèles se situant dans d’autres dimensions.

L’accélérateur du particule du CERN (LHC), basé près de Genève, s’apprête à nouveau à révolutionner la science et notre compréhension de l’univers. Après avoir démontré l’existence de la «particule de Dieu», le fameux Boson de Higgs, chaînon manquant de la naissance de l’univers, il va tenter à partir de la semaine prochaine en utilisant des quantités d’énergie considérables de créer des mini trous noirs et de démontrer ainsi l’existence d’univers parallèles se situant dans d’autres dimensions.

Si l’existence de nouveaux univers était ainsi prouvée, non seulement il faudrait réécrire tous les manuels de physique mais aussi les livres de philosophie et même de croyances religieuses. Il est même possible, selon les scientifiques du CERN, que la gravité de notre propre univers «fuit» dans cet univers parallèle. 

«Comme plusieurs feuilles de papier l’une sur l’autre, qui ne sont que des objets en deux dimensions qui peuvent exister dans une troisième, la hauteur, les univers parallèles peuvent aussi exister dans des dimensions plus élevées», explique Mir Faizal, l’un des trois physiciens qui dirigent l’expérience.

«Quand les personnes pensent à un multivers, ils pensent à de multiples interprétations de la mécanique quantique et d’univers où chacune de ses possibilités se réalise. Cela ne peut pas être vérifié par la science et cela tient plus de la philosophie. Ce n’est pas ce que nous décrivons quand nous parlons d’univers parallèles. Ce dont nous parlons ce sont des univers réels dans des dimensions supplémentaires», ajoute-t-il.

Si la gravité peut passer de notre univers dans de nouvelles dimensions alors leur existence est prouvée. Le CERN pense pouvoir détecter cette fuite de gravité en créant des mini trous noirs qui seraient un pont avec d’autres dimensions. C’est la mise en application d’une nouvelle théorie scientifique dite «gravity rainbow».

 

Pour y parvenir l’accélérateur de particules va utiliser une puissance énergétique considérable. Quand il fonctionne l’énergie utilisée par le LHC se mesure en Tera électron volts (TeV), soit mille milliards d’électron volts. Jusqu’à aujourd’hui le LHC a tenté de créer des mini trou noirs à des niveaux d’énergie inférieurs à 5,3 TeV. Le dernier modèle montre que c’est trop faible et que les trous noirs se formeront à 9,5 TeV pour six dimensions et 11,9 TeV pour dix dimensions.

L’expérience devrait provoquer des réactions de ceux qui dénoncent les dangers de l’accélérateurs de particules et qui estiment qu’il pourrait précipiter la fin de notre univers en créant un vrai trou noir dans lequel nous serions aspirés…  

http://www.slate.fr

Commenter cet article

kolok 07/11/2015 19:02

Si effectivement un vrai trou noir était créé et qu'il absorbait la terre, ça ne serait pas grave en soi. Ca serait tellement rapide que l'on aurait pas le temps de s'en apercevoir. Une belle mort en quelque sorte.

lordmyl 26/10/2015 13:06

Pour savoir s'il existe un ou des univers parallele il ne faudrait pas que l'experience est une duree d'observation assez consequente ? et quel est le rapport avec les croyance spirituelles ?

cats 25/10/2015 23:51

Bonsoir

Justement BlueMan, pour voire si il y'a de nouveaux univers, ou des univers inconnus, il ne fau pas que quelque collision de Hadrons pour vérifier.

Mais tu peut penser comme il te plais BlueMan, une singularité non-gravitationnel n'a aucune chance de nuire a la terre, ou a la race Humaine.

PS : Un Photon nuis t'il a la Terre ?

.

BlueMan 26/10/2015 01:10

Autre concept erroné : celui de singularité. Les singularités n’existent pas...
Ce n'est qu'une conséquence intellectuelle et irréelle d'équations utilisées abusivement à leur maximum, lorsqu'on fait intervenir l'infini. Or une chose qui ait un paramètre infini n'existe tout simplement pas dans l'Univers manifesté. ^^

cats 25/10/2015 21:49

Bonjour

Non il n'y a pas de danger, car ce n'est pas un trou noir comme une étoile qui s'effondre sur elle même.

Pour qu'une singularité cosmique se forme cela prend au minimume 3 nasse solaire, c'est a dire 3 foi la masse de notre soleil, je ne croie pas que le LHC soi en mesure de créé un réel trou noir comme ont le voies dans le cosmos.

Un trou noir est former par un différentiel entre macro et micro,( Pression et thermodynamique je passe les détailles.(Quantum Flux).

Il y a différentes sorte de singularités, a ne pas confondre SVP.

.

BlueMan 25/10/2015 22:45

Tu n'as pas lu mon article, on dirait...

Et puis tu confond les trous noirs qui se forment par effondrement gravitationnel avec ceux qui se forment à partir de certaines énergies très élevées qui se convertissent en masse. C'est problème de densité. Cela signifie qu'on peut avoir des trous noirs tout tout petits, car il suffit que la matière soit comprimée dans un tout tout petit espace, pour obtenir que le tissus de l'espace-temps se courbe si intensément, qu'il se referme sur lui-même, créant alors un mini trou noir.

BlueMan 25/10/2015 16:39

Comment le LHC du CERN engendre des minis trous noirs (et l'immense possible danger qui en découle de disparition de l'Humanité et de la Terre toute entière) :
http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=8097

cats 26/10/2015 00:16

Bonsoir

Si tu ne sais pas qui je suis. (Va pour JP)

En vertu de E = mc2, cette énergie de mouvement correspond à une masse d’un peu plus de 10–23 kilogramme. Quand deux particules de ce type se heurtent, leur énergie se concentre dans une région minuscule de l’espace, et certains chercheurs ont tenté de pronostiquer que deux protons ultra-relativistes entrant en collision puissent de temps en temps former un mini-trou noir. Mais pour cela, il faudrait que la gravité l’emporte sur l’interaction nucléaire forte. (J.P Luminet )

Ce qui est totalement absurde ! Il n'a aucun risque qu'un mini trou noir (Gravitationnel) se forme.

.

cats 24/10/2015 20:35

Bonjour

( Le CERN va tenter de créer des mini trous noirs et de démontrer ainsi l’existence d’univers parallèles se situant dans d’autres dimensions.) ???

Je ne voie pas le rapport entre trou noir et autres dimensions, pour cela il nous faudrait créé une singularité nue, mais cela est impossible car il faut toujours un champ de confinement X pour qu'une singularité soi dynamique.

(censure cosmique)

.

Nous sommes sociaux !

Articles récents