Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le fonio : découverte d’une céréale ancienne

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 5 Octobre 2015, 06:14am

Catégories : #Santé

 

Cultivée et consommée depuis des millénaires en Afrique de l’ouest, si cette céréale ancienne tend à se répandre en Europe, elle y est encore souvent méconnue. Pourtant, on lui associe bien des atouts : sans gluten, riche en fibres et minéraux, facile à cultiver…

Le fiono est depuis très longtemps cultivé en Afrique de l’ouest, mais il était considéré encore jusqu’à il y a peu, comme une céréale ancienne « mineure » car représentant qu’un faible intérêt économique. Dans les pays où elle pousse, elle est associée au « plat du pauvre » car elle vient assez facilement. En effet, elle peut être cultivée sans difficulté et avec beaucoup de succès dans des endroits sableux, caillouteux et à faible pluviométrie (elle nécessite peu d’eau).

 

Les nutritionnistes l’ont récemment mis en vedette car elle est idéale pour un régime alimentaire équilibré. Tout d’abord, elle est dépourvue de gluten, elle constitue donc un mets de choix pour les personnes qui y sont intolérantes.

Le fonio : découverte d’une céréale ancienne
Le fonio : découverte d’une céréale ancienne

De plus, elle est riche en minéraux comme le calcium, le zinc ou le magnésium. Elle est aussi très digeste car riche en fibres, elle peut donc également être consommée par les personnes à la digestion lente et difficile et les enfants.

Dans les pays d’Afrique de l’ouest où elle est cultivée, elle est cuisinée généralement sous forme de couscous ou de bouillie. Elle fait son apparition en Europe souvent dans des produits transformés comme des galettes de céréales ou des taboulés. Il est également possible de l’acheter en tant que matière première, sa préparation est assez similaire à celle de la semoule de blé.

Elle est très souvent commercialisée par le biais de réseaux du commerce équitable. On la trouve aussi en bio, dans diverses boutiques spécialisées, au rayon céréales.

http://www.toutvert.fr/

Commenter cet article

blanche albertas 05/10/2015 12:56

J'ai remarqué aussi une lente dérive du soi-disant bio : les oeufs qui se brisent en particulier. Si les poules sont réellement élevées en plein air et nourries correctement, ils ne devraient pas se briser aussi facilement. Bientôt il n'y aura pas de différence entre les magasins bio et les autres . Pourquoi? manque de rigueur dans le choix des produits et manque de contrôle aussi. Ils vivent sur une vague "bio" vieille de 15 ans, mais les consommateurs doivent être vigilants.

Tonton Marcel 05/10/2015 08:28

Traduction :
"réseaux de commerce équitable" : en général beaucoup plus équitable pour le revendeur que pour le producteur
"bio, dans diverses boutiques spécialisées" : ou comment revendre cher un produit qui ne coûte presque rien au départ.
D'autant que j'ai remarqué que dans les boutiques "bio" on trouve de plus en plus de produits venant de... Chine, alors que c'est ce que beaucoup essaient d'éviter ! Coût d'achat faible et revente au prix fort sous le label "bio".

Nous sommes sociaux !

Articles récents