On l'attendait fébrilement, depuis l'effet d'annonce d'un ingénieur de la NASA à une conférence en début de semaine : la NASA avait une chose "amazing" à nous révéler sur Pluton. L'agence spatiale est en effet en possession de nouvelles images spectaculaires de la planète naine qu'elles a réceptionnées la semaine dernière grâce au vaisseau spatial New Horizons, dont l'objectif principal est d'étudier la planète la plus éloignée du soleil. Les nouveaux clichés dévoilés montrent un halo bleu entourant Pluton explique la NASA dans un communiqué publié sur son site ainsi que sur Twitter:

"Qui aurait pu prévoir un ciel bleu dans la Ceinture de Kuiper ? C'est magnifique !", s'enthousiasme sur le site de la NASA Alan Stern, responsable de la mission New Horizons et à l'origine du buzz autour de cette révélation.

" Cette teinte bleue nous révèle des informations sur la taille et la composition des particules de brume. [...] Un ciel bleu résulte souvent de la diffusion de la lumière solaire par de très petites particules. Sur Terre, par exemple, ces particules sont des molécules d'azote de petite taille. Sur Pluton, elles semblent être plus grosses, tout en restant relativement petites. Nous les appelons les 'Tholins' ", a déclaré le chercheur de l'équipe scientifique Carly Howett.

De l'eau glacée

Une teinte bleutée, oui mais pas que, News Horizons a aussi révélé une seconde information capitale concernant Pluton: les taches rouges aperçues précédemment à de nombreux endroits de la surface de la planète seraient très probablement de l'eau glacée.

"Je suis surprise que cette eau glacée soit rouge", explique Silvia Protopapa, un membre de l'équipe scientifique de l'Université du Maryland. "Nous n'avons pas encore compris la relation entre l'eau glacée et les colorants rougeâtres à la surface de Pluton".

Caroline Lallemand Journaliste

Le vif