Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Reportage Arte : sommes-nous seuls dans l’Univers ?

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 11 Octobre 2015, 18:55pm

Catégories : #UFO

Reportage Arte : sommes-nous seuls dans l’Univers ?


Sommes nous seuls dans l’univers ? Existe t-il d’autres formes de vie dans notre Galaxie ? Y a t-il des planètes « habitables » dans la Voie Lactée ? Apporter des éléments de réponses à ces questions est en tout cas la mission du télescope Kepler, lancé en 2009. Et depuis sa mise en orbite (héliocentrique), Kepler, engin spatial complexe développé par la NASA, a collecté un nombre considérable de données curieuses et encourageantes. Le documentaire Planètes « habitables » s’est intéressé à ces données …

 

Les données du télescope Kepler ont permis de découvrir l’existence de 100 milliards de planètes « habitables », dans la Voie Lactée. Une chiffre impressionnant qui laisse rêveur. À savoir que notre Galaxie, l’une des plus anciennes du Cosmos, dispose de 200 à 300 milliards d’étoiles. Le télescope a donc pour but de découvrir de nouveaux mondes susceptibles d’abriter la vie.

Mais qu’est-ce qu’une planète habitable ? 

Une planète habitable signifie en réalité une planète en zone habitable. La planète potentiellement habitable doit se trouver impérativement à une distance suffisante de son étoile pour permettre à l’eau d’exister sous forme liquide (ce que l’on appelle la zone habitable selon un biais scientifique donné). Ni trop proche (l’eau se vaporise), ni trop éloignée (l’eau gèle et se transforme en glace). Ainsi, l’idée d’être potentiellement habitable ne veut pas dire nécessairement habitée. La possibilité que ces planètes abritent une forme de vie « X » existe cependant bel et bien.

Schéma de la NASALa zone verte est la zone « habitable » sur ce schéma de la NASA

Habitées, mais par quels organismes vivants ?

Partant des données de Kepler, le documentaire Planètes habitables réalisé par Peter Jones et Oliver Twinch nous plonge dans l’univers de tous les possibles. Des baleines terrestres, des poissons dont la gueule s’ouvre latéralement, des plantes entièrement noires, ou encore des endroits où le soleil ne se couche jamais … autant de possibilités en ce qui concerne la diversité de la vie qui peut nous entourer sans même que nous le sachions.

Récemment diffusé sur Arte, le documentaire (disponible ci-dessous) a le mérite de vulgariser un sujet pas forcément très accessible, et dans une mise en scène attrayante, que certains pourront qualifier d’un peu trop « spectaculaire ». Le sujet n’en est pas moins abordé de manière très ludique mais aussi pédagogique. Planètes habitables permet également de bousculer nos paradigmes, nos représentations du monde et de l’univers. Et si nous n’étions définitivement pas seuls ?

Le reportage Arte

 

Mais qu’abrite donc La Voie Lactée, notre galaxie, l’une des plus anciennes du Cosmos ?

En tout cas, on peut toujours méditer sur cette citation de Carl Sagan :

« Si nous étions seuls dans l’univers ce serait un beau gâchis d’espace ».

Petite mise en perspective …

 

L’entrée du film Contact, Robert Zemeckis (1997)


NB : Rappelons que de nombreux observatoires existent en France (ou plus largement en Europe et dans le monde) et qu’ils accueillent de nombreux visiteurs curieux lors de la célèbre Nuit des Étoiles, mais également toute l’année. De multiples observations avec du matériel de qualité sont possibles tout au long de l’année au sein de ces structures, par le biais des clubs d’astronomie qui reçoivent les visiteurs souvent gratuitement, et avec beaucoup d’enthousiasme.


Sources : arte.tv / science et avenir : 1 – 2 / wikipedia.org

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents