Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Spéculations autour d'une étoile: Kepler observe un phénomène trés inhabituel

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 16 Octobre 2015, 06:27am

Catégories : #UFO

Spéculations autour d'une étoile: Kepler observe un phénomène trés inhabituel

Lors de ses observations routinières, le télescope spatial Kepler a observé un phénomène inhabituel entourant une étoile étrange entre les constellations Cygnus et Lyra, rapporte The Atlantic.

Kepler a observé l’étoile KIC 8462852 pendant quatre ans à partir de 2009.

Selon certains chercheurs, les résultats de ces observations portent à croire qu’il pourrait s’agir d’une mégastructure extra-terrestre.

En général, les planètes obscurcissent la lumière de l’étoile qu’elles gravitent pour une période allant de quelques heures à quelques jours, selon leur orbite.

Un groupe de scientifiques a remarqué que cette étoile semblait avoir été obscurcie légèrement à deux reprises en 2009, suivi d’une chute lumineuse remarquable de près d’une semaine en 2011 et d’une série de chutes lumineuses similaires en 2013.

Tabetha Boyajian, une étudiante de niveau postdoctoral à l’université de Yale, a affirmé à The Atlantic : «Nous n’avions jamais rien observé de comparable à cette étoile. C’était très étrange. Nous croyions avoir affaire à de mauvaises données ou au mouvement sur le vaisseau, mais tout était en ordre.»

La tendance des chutes lumineuses indique qu’une large masse à la forme irrégulière orbite l’étoile.

La principale théorie suggère qu’une famille d’exocomètes serait passée trop près de KIC 8462852 et aurait été pulvérisée par sa gravité massive, entrainant poussières et débris à graviter autour de l’étoile.

Cependant, des chercheurs de l’institut SETI de UC Berkeley croient qu’il pourrait s’agir de quelque chose de totalement différent : un signe de technologie extra-terrestre.

Boyajian travaille actuellement avec SETI et Jason Wright, un astronome de l’université d'État de Pennsylvanie, dans le but de proposer un plan pour partir à la recherche de fréquences radio émises par l’étoile dès l’observatoire de Green Bank.

S’ils détectent quelque chose d’intéressant, ils planifient utiliser le champ de 27 antennes paraboliques connu sous le nom de Very Large Array au Nouveau-Mexique, pour tenter de déchiffrer ce qui pourrait être les sons d’une technologie extra-terrestre.

Les premières observations devraient se faire en janvier avec un suivi à l’automne 2016.

http://www.journaldemontreal.com

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents