Illustration police: des policiers en uniforme.
Illustration police: des policiers en uniforme. - WITT/SIPA

Delphine Bancaud

http://www.20minutes.fr

L’enquête sur les attentats de vendredi à Paris s’est accélérée dans la nuit de dimanche à lundi. Plusieurs dizaines de perquisitions dans les milieux islamistes ont été menées dans différentes villes de France, les policiers recherchant des armes et des informations sur les complicités dont ont bénéficié les terroristes. Ces opérations ont pu être menées dans la nuit en raison des dispositions de l'Etat d'urgence. 20 Minutes fait le point sur ce que l'on sait pour le moment.

Bobigny (Seine-Saint-Denis) dimanche, tard dans la soirée

Selon BFMTV, cette perquisition serait en lien direct avec les attentats de Paris. Les résultats n’ont pas pour l’heure été communiqués. Elle n’aurait pas débouché sur des interpellations. Les policiers ont également interrogé des riverains, a ajouté un témoin.

A Toulouse (Haute-Garonne), dans la nuit de dimanche à lundi

Au moins trois personnes ont été placées en garde à vue, après une perquisition conduite à la Reynerie, dans le quartier toulousain du Mirail, où a vécu l’e terroriste Mohamed Merah.

Cette opération de prévention s’inscrirait dans le cadre de la lutte antiterroriste et non pas dans celui de l’enquête sur les attentats de Paris. La perquisition a donné lieu à la saisie d’objets illicites, dont une arme et du cannabis, conduisant à l’interpellation et au placement en garde à vue « de trois ou quatre personnes », a précisé une source au parquet de Toulouse.

>> A lire aussi : Derrière les terroristes, un artificier sur le territoire français

A Lyon (Rhône), un lance-roquette saisi et cinq interpellations

Cinq personnes ont été interpellées dans la nuit autour de Lyon et «un arsenal de guerre» dont un lance-roquettes a été découvert, selon une source proche du dossier. Treize perquisitions ont été menées au total en région lyonnaise et dans le secteur de Villefranche-sur-Saône (Rhône). Chez une des cinq personnes interpellées, la police a découvert un lance-roquettes, des gilets pare-balles, plusieurs pistolets et un fusil d'assaut kalachnikov, selon la même source.

A Grenoble (Isère) et dans son agglomération dans la nuit de dimanche à lundi

Selon Le Dauphiné, la police a effectué des perquisitions nocturnes dans l’agglomération de Grenoble. Elles ont notamment eu lieu dans les quartiers Teisseire et Mistral à Grenoble, puis à Echirolles, Fontaine, Saint-Martin-d'Hères. Elles ont abouti à des saisies d’armes et d’argent et au moins six interpellations.

A Jeumont (Nord-Pas-de-Calais) dans la nuit de dimanche à lundi

Cette ville est située près de Maubeuge. Selon le quotidien local L'Observateur de la Sambre, une cinquantaine d’hommes des forces de l’ordre à bord d’une vingtaine de véhicules ont fait bouclé un quartier pour fouiller un appartement. Sans doute dans le but de trouver des caches d’armes.