Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Attentats : Toys'R'Us retire les armes factices de ses rayons

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 21 Novembre 2015, 09:54am

Catégories : #Société

Illustration. Achats de Noël dans un magasin de jouets à Lille. La chaine Toys'R'Us a décidé de retirer des rayons les armes factices. Illustration. Achats de Noël dans un magasin de jouets à Lille. La chaine Toys'R'Us a décidé de retirer des rayons les armes factices. (AFP/Philippe Huguen)

Pas de pistolets mitrailleurs sous le sapin. Les 49 magasins de jouets Toys'R'Us implantés en France ont eu consigne de retirer de leurs rayons toutes les armes factices suite aux attentats de Paris, nous a confirmé l'enseigne américaine ce vendredi.



Depuis lundi, on ne trouve plus de jouets qui «ressemblent à s'y méprendre à de vraies armes», précise la direction France de la chaîne, à l'initiative de cette mesure. Toys'R'Us précise qu'il s'agit avant tout «d'aider les forces de l'ordre» en leur évitant des menaces faites à l'aide de fausses armes. 

Les directeurs de chaque magasin ont reçu un mail de leur hiérarchie indiquant que la mesure serait maintenue «le temps que les choses se calment, et jusqu'à nouvel ordre», a indiqué le directeur du magasin de Limoges, Frederik Renaud, au micro de France Info ce matin. 

23 références

Il précise que cela concerne «tout ce qui ressemble à de vraies armes», mitraillettes en plastique, pistolets, etc. Soit «23 références», sur les quelque 10.000 que propose la grande surface du jouet, précise la direction auprès du «Parisien».

Sur la boutique en ligne de Toys'R'Us, nous avons pu constater que, dans la rubrique «Imitation / armes», les «carabine sonore», «coffret police forces spéciales», «revolver cow-boy» et autres «lances micro espion» étaient en effet «temporairement indisponibles». 

VIDEO. Faut-il retirer les «armes» des magasins de jouet ?
 
 
Plusieurs éditeurs de jeux vidéo suspendent leurs campagnes de publicité
«Nous avons décidé de suspendre toute forme de marketing» en France autour de la sortie du jeu «Rainbow Six Siege», prévue le 1er décembre, «eu égard aux événements», a déclaré vendredi un porte-parole d'Ubisoft, confirmant une information du Figaro. La sortie de ce jeu de tir tactique, qui met en scène des unités d'élite du monde entier, du type du Raid, est elle maintenue, tout comme les campagnes de communication ailleurs dans le monde.

Chez le géant américain Activision, c'est la campagne autour de «Call of Duty: Black Operations»,  jeu de tir en vision subjective sorti le 6 novembre, qui «a été suspendue (...) en France et en Europe», «en raison de l'actualité». Sur le compte Twitter officiel (mondial) du jeu, aucun message n'a été posté entre le 14 et le 16 novembre, puis la communication a repris, avec notamment l'annonce d'une opération spéciale ce week-end, qui permettra de progresser plus rapidement dans le jeu en mode multi-joueurs. Ce nouvel épisode de «Call of Duty», très attendu par ses fans, avait généré 550 millions de dollars de chiffre d'affaires seulement trois jours après son lancement. En septembre, la société avait suscité la controverse après avoir évoqué sur Twitter une attaque terroriste à Singapour, en fait fictive, pour faire la promotion du jeu.


Campagne d'affichage pour le dernier Call of Duty, à New York. (AFP/Jewel Samad.)

L'américain Bethesda a lui aussi suspendu sa campagne en France pour le jeu «Fallout 4», sorti le 10 novembre, par «décence», a expliqué Julie Chalmette, directrice générale de la société en France, citée par Le Figaro. «Suite aux récents événements, nous avons tenu à respecter le deuil national en cessant toute communication durant ces derniers jours», annonçait mercredi Bethesda France sur son compte Twitter, avant d'ajouter dans un deuxième tweet: «Nous reprenons la parole à partir d'aujourd'hui», suivi du lien vers une vidéo d'un des personnages du jeu sifflant La Marseillaise.

http://www.leparisien.fr

 

Commenter cet article

Gabriel 22/11/2015 09:33

Ce n'est que la prolongation de l'interdiction des armes pour les adultes. Les socialistes sont en train de renforcer contrôles et interdiction, le tout couronné de lourdes amendes. Ils veulent un peuple désarmé, ou aucune famille ne pourra se défendre des exactions en cas de chaos . c'est le propre des dictatures.les djihadistes, eux, se procurent des armes de guerre en dehors de la France

mouneluna 21/11/2015 11:43

c'est une trés bonne chose !! il faut que les vendeurs de jouets fasse tous la même chose.
bonne journée

Nous sommes sociaux !

Articles récents