Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


COP21 : le contrôle aux frontières rétabli à partir d’aujourd’hui

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 13 Novembre 2015, 14:11pm

Catégories : #Economie-politique

 

A conférence exceptionnelle, moyens exceptionnels. Alors que le lancement de la grande réunion sur le climat – connue sous le nom de COP21 – approche, la France a pris la décision de rétablir, à partir d’aujourd’hui, le contrôle aux frontières pour une durée limitée à un mois.

Au total, quelque 30.000 policiers sont mobilisés pour sécuriser l’entrée sur le territoire, a indiqué le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

Deux temps de surveillance

Cette mesure se décompose en deux temps de surveillance de "haute intensité". Selon Bernard Cazeneuve, les policiers auront pour objectif de "procéder entre le 13 et le 19 novembre à des contrôles mobiles et aléatoires" puis, dans un second temps, les forces de l’ordre systématiseront le processus "dix jours avant les manifestations des 29 novembre et 12 décembre".

A l’AFP, une source policière tient à nuancer : "On ne va pas réinstaller des guérites à tous les points de passage". Ainsi, des contrôles se tiendront aux 285 points de passage transfrontaliers comprenant les voies d’accès routières comme fluviales mais aussi les aéroports ainsi que les trains.

La COP21 se déroulera du 30 novembre au 11 décembre au Bourget, à Paris. Elle devrait réunir 195 délégations officielles qui réfléchiront, ensemble, à un accord contraignant afin de lutter contre le réchauffement climatique. Une initiative louable s’il en est mais qui cristallise les passions.

Mesure préventive

D’importantes manifestations sont annoncées et les autorités craignent en premier lieu les actions des Blacks Blocs, militants d’extrême gauche connus pour leur violence. La marche de mobilisation de la "coalition climat", qui se tiendra dans la capitale ainsi que dans plusieurs grandes villes du pays dimanche 29 novembre, sera elle aussi étroitement surveillée.

Pour Bernard Cazeneuve, le but n’est pas de fermer les frontières mais bien "de prévenir l’intrusion sur le territoire national d’individus qui pourraient présenter un risque".

En accord avec Schengen

Bien entendu, ce rétablissement ponctuel des contrôles aux frontières se fait en dans le respect des accords de Schengen qui garantissent la libre circulation au sein de l’Union Européenne. En effet, le texte prévoit la possibilité de rétablir les frontières sous certaines conditions exceptionnelles.

En septembre dernier, l’Allemagne, afin de réguler le flux de réfugiés arrivant sur son territoire, avait mis en place une mesure similaire. De son côté, la France avait déjà fait de même en 2009 durant le sommet de l’Otan ou encore pour le G20 de Cannes, deux années plus tard.

 

 

 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents