Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


De mystérieux ossements découverts dans une ancienne cité aztèque au Mexique

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 23 Novembre 2015, 07:02am

Catégories : #Mythologies - Civilisations anciennes

 

 

Des archéologues mexicains ont découvert des poteries et des ossements aztèques dans une ancienne citerne d'eau. Les premières observations ont permis de conclure que ces restes devaient être liés au culte d'une divinité aztèque. Mais personne n'explique encore pourquoi ils n'ont pas été enterrés dans un endroit sacré.

Est-ce un signe de grandeur ? Ou au contraire l'a-t-on mis là parce ce qu'il ne méritait pas une sépulture décente ? Le squelette d'un homme vient d'être découvert dans une ancienne citerne d'eau aztèque, à Tlaxcala, au Mexique. Selon les archéologues, l'endroit contenait aussi des offrandes et les restes de trois enfants différents.

La citerne appartient au très riche site de fouilles Zultépec-Tecoaque. C'était une importante ville aztèque, devenue célèbre récemment lorsque d'autres découvertes ont permis de conclure que 550 soldats espagnols avaient été capturés et sacrifiés par les habitants au 16ème siècle.

 

Une citerne comme dernière demeure

Pour le moment, les archéologues savent peu de choses sur l'homme qu'ils ont découvert. Il devait avoir 25 ans et mesurer 1m60 environ.

Les causes et la date de sa mort sont elles encore inconnues. Néanmoins, le défunt porte un glyphe associé à Ometochtli, un dieu aztèque. Le dieu du pulque pour être précis, une boisson alcoolisée à base d'agave que consommaient déjà les peuples locaux. "Il convient de noter que cette zone était renommée pour sa grosse production de pulque," a commenté l'archéologue Enrique Martínez Vargas au Mexico Daily News.

Être lié à Ometochtli devait donc faire de vous une personne importante de Zultépec-Tecoaque."C'est la figure publique la plus importante que nous ayons mise au jour dans la région," a poursuivi l'archéologue.

Ce qui rend l'endroit de sa découverte encore plus surprenant ! En temps normal, les chercheurs retrouvent les personnalités de haut rang aztèques enterrées dans des endroits sacrés. Pas dans une citerne d'eau, située à une centaine de mètres du centre religieux de la ville, comme ici.

À terme, les archéologues espèrent que le squelette du jeune aztèque pourra leur permettre de mieux comprendre la vie et les rites funéraires de ce peuple. Toutefois, ce n'est pas la seule découverte que l'équipe de l’Institut National d'Anthropologie et d'Histoire du Mexique a réalisée et les autres valent aussi la peine d'être citées.

 

Des enfants "cuits ou bouillis"

En plus de poteries et de roches gravées portant la marque d'Ometochtli, les chercheurs ont trouvé les vertèbres et les côtes de 3 enfants différents. Une trouvaille qui a vite tourné à l'horreur. Les restes d'un des enfants indiquent clairement qu'il a été "cuit ou bouilli, et éventuellement consommé," selon Bertha Flores, l'une des archéologues. Rien ne permet encore de savoir si cet acte de cannibalisme a bien eu lieu à Zultépec-Tecoaque. Entre ça et le sacrifice de 550 soldats... Nous pourrions tenir la première ville aztèque hantée.

Publié par François Maginiot

http://www.maxisciences.com/

Commenter cet article

Jacques Castelli 12/01/2016 20:41

Il y a parfois des comportements qu'on ne s'explique pas...http://www.prophete-du-sacre-coeur.com/

Nous sommes sociaux !

Articles récents