Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


François Hollande soupçonné de faire délibérément monter le FN

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 1 Novembre 2015, 22:56pm

Catégories : #Nouvel ordre mondial

Dans un entretien au Monde, le député Les Républicains de l'Eure soupçonne le chef de l'État de faire volontairement monter le Front national. Une accusation que le candidat à la primaire à droite avait déjà portée en 2014.

François Hollande oeuvre-t-il à la montée en puissance du Front national pour affaiblir la droite ? C'est ce qu'affirme implicitement Bruno Le Maire dans un entretien au Monde publié ce samedi. 

Selon le député de l'Eure, l'attitude de l'Etat envers les violences récemment observées en France atteste de cette stratégie. "On me fera difficilement croire que les forces de sécurité ne peuvent pas rétablir l'ordre quand les gens du voyage se font justice eux-mêmes ou quand les mafias et les trafics prolifèrent dans la jungle de Calais", estime le candidat à la primaire à droite pour 2017. 

"Est-ce délibéré de la part de François Hollande pour faire monter le FN ? Je me pose la question", dit-il. "En tant que chef de l'Etat, il est le premier responsable de cette impuissance publique qui insupporte les Français". 

 

Bernard Cazeneuve réplique

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a répliqué dans un communiqué, déplorant la manière dont "les questions du respect de l'autorité de l'Etat et de la crise migratoire sont instrumentalisées" par Bruno Le Maire, "en convoquant à la fois l'irresponsabilité et les contre-vérités". 

S'agissant des violences de Moirans (Isère), commises le 20 octobre par des gens du voyage qui réclamaient que l'un des leurs, incarcéré, puisse assister aux funérailles de son frère mort dans un accident à bord d'une voiture volée, le ministre a estimé que les forces de l'ordre avaient "rétabli l'ordre public (...) avec un grand professionnalisme et dans les meilleures conditions de délai". 

Une accusation pas nouvelle

Quant à Calais, Bernard Cazeneuve a souligné que "le travail opiniâtre des forces de l'ordre" avait permis depuis le début de l'année "le démantèlement de 24 filières de passeurs". Par ailleurs, les intrusions de migrants dans le tunnel sous la Manche ont été "divisées par dix" ces dernières semaines, selon lui. 

Ce n'est pas la première fois que Bruno Le Maire lance une telle accusation à l'encontre de François Hollande. En 2014, il avait déjà accusé le chef de l'Etat, qui venait d'évoquer le droit de vote des étrangers aux élections locales, d'agiter un chiffon rouge visant à faire monter le FN.  

"Je me demande pourquoi François Hollande ressort cette proposition, avait-il déclaré. Je me dis que la dernière planche de salut trouvée par François Hollande est de faire monter le Front national pour garantir sa réélection". 

http://www.lexpress.fr/

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents