Le relèvement du niveau de la menace intervient à la suite de l'analyse menée par l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (OCAM). "Une présence policière visible et renforcée a été demandée pour tous les grands événements avec une sensibilisation accrue de chacun. Une vigilance est également demandée à tous les citoyens", précise le Centre de crise.

Une vigilance accrue des services de police avait déjà été demandée pour les grands événements dans la nuit de vendredi à samedi à la suite des attentats perpétrés plus tôt dans la soirée à Paris dont le bilan s'élève actuellement à 129 morts et plus de 300 blessés.

"Dans ce contexte, le Centre de crise recommande l'annulation du match de football prévu ce mardi soir entre la Belgique et l'Espagne", pour lequel près de 50.000 personnes sont attendues.

Le Centre de crise rappelle par ailleurs que Salah Abdeslam, suspecté d'avoir participer à l'organisation et à l'exécution des attaques, est toujours recherché. Considéré comme dangereux, "il est demandé à toute personne l'apercevant de s'abstenir de prendre toute initiative et de prévenir le cas échéant les services de police".

Le Conseil national de sécurité a pris connaissance lundi soir du relèvement du niveau d'alerte terroriste sur l'ensemble du territoire. Une présence plus importante des forces de l'ordre sera dès lors en vigueur dans le pays, a fait savoir le porte-parole du Premier ministre Charles Michel.

Le porte-parole du Premier ministre indique que des "mesures générales relatives à la sécurité" ont été prises. Le cabinet du chef du gouvernement a indiqué que cela implique une présence accrue des services de sécurité sur l'ensemble du territoire, sans donner plus de précisions à ce sujet.

http://www.levif.be