“Des informations récentes laissent à penser que les organisations Etat islamique, Al-Qaida, Boko Haram et d’autres groupes terroristes continuent de planifier des attaques terroristes dans de multiples régions”, a déclaré le département d’Etat américain dans un communiqué diffusé le lundi 23 novembre. Face à cette “menace terroriste accrue”, Washington lance une alerte sur les risques liés au voyage pour tous les ressortissants américains, partout dans le monde. Cette annonce s’accompagne d’un rappel des attentats perpétrés cette année en France, au Nigeria, au Danemark, en Turquie et au Mali.  


L’alerte  intervient alors que des millions d’Américains prévoient des déplacements à l’occasion du week-end de Thanksgiving qui débute jeudi. Elle se prolongera jusqu’au 24 février.

L’information est reprise par la presse du monde entier.  “Le département d’Etat a précisé que les Etats-Unis échangeaient des informations avec leurs alliés sur les risques d’attaques terroristes. L’alerte voyage a été lancée le même jour où le Premier ministre belge a annoncé que Bruxelles maintenait son plus haut niveau d’alerte terroriste pour encore au moins une semaine”.

The Guardian.