Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


2015, le deuxième Noël le plus chaud jamais connu

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 26 Décembre 2015, 19:46pm

Catégories : #Climat

En France, mais aussi aux Etats-Unis et au Canada, les températures sont très élevées pour un 25 décembre.


© Fournis par Francetv info

Un Noël exceptionnellement doux. La température moyenne relevée en France, vendredi 25 décembre, s'élevait à 10,93°C, ce qui en fait "le deuxième Noël le plus chaud depuis que les relevés existent", selon Météo France. Ce Noël 2015 est en effet "juste en dessous de celui de 1997", qui avait enregistré une température moyenne de 11,7 degrés.

Les services de Météo-France ont calculé cet indice de température moyenne en s'appuyant sur les relevés de trente stations météo situées essentiellement en plaine. Les températures les plus élevées ont été enregistrées dans le sud-ouest. C'est ainsi à Biarritz qu'il a fait le plus chaud, avec 21 degrés. Mais les températures dans le nord-est étaient encore "plus spectaculaires", souligne Météo France, avec des écarts par rapport à la normale très importants.

Ces températures sont en effet supérieures de 8 à 10 °C aux moyennes de saison, souligne La Chaîne météo. Un niveau record pour la période des fêtes de fin d'année. "Nous sommes à 9,4 °C de température moyenne depuis 23 jours alors que le record mensuel s'établissait jusqu'ici à 8,4 °C", renchérit François Gourand, de Météo France, interrrogé par Le Parisien.

Un phénomène sans doute inédit depuis 1658 à Paris

"C'est [le mois de décembre] le plus chaud qu'ait connu la France depuis les premiers relevés météo et il n'y a sans doute jamais eu de mois de décembre aussi doux à Parisdepuis 1658", souligne dans le quotidien le prévisionniste Frédéric Decker de Meteonews.fr.

Dans le Sud-Ouest, à Carcassonne, Toulouse et Agen, il n'a pratiquement pas plu depuis 25 jours. "Cette situation est liée à la présence d'un énorme anticyclone de près de 3 000 km de longueur qui s'étend du sud-ouest au nord-est de l'Europe et bloque toutes les perturbations atlantiques en aspirant de l'air doux en provenance des tropiques", explique François Gourand.

Plus de 20°C à New York et Washington

De l'autre côté de l'Atlantique aussi, on connaît des records de chaleur. Il a fait jusqu'à 22,2 °C à New York (Etats-Unis), du jamais-vu dans la ville pour un 24 décembre depuis 1871 ! Soit très loin du précédent record atteint en 1996, avec 17,2 °C.

Le thermomètre était à peine plus bas que le 4 juillet, où la température avait atteint 23,8 °C, remarque le National Weather Service, le service météo américain. A Washington, la capitale, il a fait plus de 21,5 °C. Il s'agit là aussi d'un record depuis le début des relevés météo.

Des températures élevées ont été enregistrées jusqu'au Canada, avec plus 21 °C à Saint-Anicet au Québec tandis que dans l'est des Etats-Unis, en Virginie, le port de Norfolk a enregistré un autre record avec 28 °C.

Francetv info

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents