Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Montpellier : une possible kamikaze avec un faux ventre de femme enceinte arrêtée

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 23 Décembre 2015, 11:19am

Catégories : #Société

Un projet d'attentat a-t-il été déjoué par les autorités ? Lors d'une perquisition à Montpellier au domicile d'une jeune femme de 23 ans radicalisée, les enquêteurs ont découverts un faux ventre de femme enceinte. Elle a été placée en garde à vue. Les forces de l'ordre tentent désormais de savoir si elle voulait se faire exploser en dissimulant une bombe sous cet accessoire.

 | M6info –
 

Une jeune femme de 23 ans, convertie à l'Islam et radicalisée, a été arrêtée à Montpellier en possession d'un faux ventre de femme enceinte. Ce camouflage lui aurait permis de dissimuler des explosifs.

Une version peu plausible

La menace terroriste s'intensifie à deux jours de Noël. Depuis deux ans, les autorités ont déjoué 10 attentats en France. Selon le quotidien Midi Libre, une jeune femme, prénommée Camille, a été interpellée lundi matin par les enquêteurs de l'anti-terrorisme. En procédant à une perquisition chez cette convertie les forces de l'ordre ont découvert une prothèse en plastique, vidée de son contenu, avec de l'aluminium autour. Placée en garde à vue avec son mari, elle a expliqué que ce dispositif pourrait lui servir à voler des articles dans les magasins.

Des éléments inquiétants

Mais cette version peine à convaincre les enquêteurs. La femme a en effet hérité il y a quelques temps de plusieurs milliers d'euros. Pourquoi prendre le risque d'avoir des problèmes avec la justice en faisant du vol à l'étalage ? De plus, cette personne radicalisée passait le plus clair de son temps dans son appartement, à consulter des sites djihadistes et à regarder des vidéos montrant des atrocités commises par l'Etat islamique. Elle a également effectué des recherches sur les femmes kamikazes et récolté des informations sur la fabrication d'explosifs. Autant d'éléments qui font craindre le pire aux forces de l'ordre. 

Elle avait été arrêté une première fois le 15 décembre, sur la base de sa radicalisation, avant d'être de nouveau interpellée lundi. Elle a été depuis déférée avec son mari au parquet antiterroriste de Paris.

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents