Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Du miel pour atténuer les effets nocifs du tabac ?

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 14 Janvier 2016, 18:02pm

Catégories : #Santé

 Le miel est consommé par l'homme depuis des millénaires. À travers les âges on lui a trouvé de plus en plus de vertus. La dernière ? Il aiderait les fumeurs à se protéger des effets nocifs du tabac.

Le miel aide à lutter contre les radicaux libres. 

Photo:

Vous fumez ? Et bien mangez du miel ! C'est en substance ce qu'il faudrait désormais faire quand on est accro à sa dose de nicotine.

En effet, selon une étude malaisienne, les antioxydants présents dans le fameux nectar produit par les abeilles aurait le pouvoir de contrer le processus de vieillissement des cellules. Car les fumeurs et plus généralement les personnes exposées aux radicaux libres sont plus sujettes aux affections telles que les maladies cardiovasculaires, le diabète etc.

Un bouclier contre les radicaux libres

En cause la fumée inhalée par les fumeurs. Celle-ci a pour conséquence de générer dans l'organisme un stress oxydatif qui accélère le vieillissement prématuré des cellules. Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont fait prendre quotidiennement du miel à 32 non-fumeurs et à la moitié d'un groupe de 64 fumeurs. L'autre moitié n'en a pas consommé.

 

 

Trois mois plus tard, les cobayes qui avaient consommé du miel avaient vu leur taux d'antioxydant (beaucoup plus bas que celui des non-fumeurs à la base) largement remonter. Ce qui ferait du miel un formidable bouclier contre les radicaux libres.

En attendant d'écraser sa dernière cigarette

A noter que cette théorie peut également être appliquée aux fumeurs passifs. Ainsi, si vous fumez, pensez à consommer du miel, certes, mais également à en faire consommer à votre entourage. Mais attention, si le miel possède de puissants pouvoirs protecteurs ce n'est pas non plus une potion magique. En fumant, vous vous exposez à de graves problèmes de santé (cancer, maladies cardiovasculaires, maladies respiratoires etc.) qu'une consommation de miel ne pourra pas, à elle seule, empêcher.

Rappelez-vous, miel ou pas miel, il n'est jamais trop tard pour arrêter de fumer ( lire nos conseils pour en finir avec la nicotine ici) mais en attendant de franchir le cap, mettez toutes les chances de votre côté avec une alimentation équilibrée et un peu d'exercice régulier et bientôt vous vous régalerez de miel juste pour le plaisir ! 

CLARA SAER metronews.fr

Commenter cet article

Papi Apic 15/01/2016 08:42

La photo d'illustration a été prise sur des rayons issus d'une ruche malade, morte de faim. Pas très positif. Manger du miel c'est très bon pour la santé, arrêter de fumer c'est encore mieux.

Nous sommes sociaux !

Articles récents