Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Effondrement global des marchés financiers alors que 2016 débute

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 7 Janvier 2016, 14:06pm

Catégories : #Economie-politique

Dominoes

Le premier jour de cotation pour l’année 2016 a été synonyme de chaos et de panique. Ca a commencé en Asie, où le Nikkei a reculé de 582 points, puis Hong Kong qui a baissé de 587 points, et enfin les marchés chinois ont connu une fermeture d’urgence après que l’indice de la bourse de Shenzhen composé de 300 des principales capitalisations boursières du pays (CSI300) ait chuté de 7 %. Lorsque les marchés européens ont ouvert, le cauchemar s’est poursuivi. Le DAX a baissé de 459 points, et les indices européens ont vécu globalement le pire début d’année de leur histoire. Aux États-Unis aussi, il semblait que nous étions en bonne voie pour vivre une journée véritablement historique. Le Dow Jones Industrial Average avait chuté de 467 points à un moment donné, mais de mystérieux achats en fin de journée ont permis à l’indice de réduire sa chute de 276 points à la clôture des marchés.


La crise financière de ces dernières 24 heures fait les gros titres dans le monde entier. Elle a démarré la nuit dernière en Chine. Les très mauvais chiffres manufacturiers et une nouvelle dévaluation troublante du yuan ont fait chuter les actions chinoises à un niveau que nous n’avions pas vu depuis le mois d’août dernier. En fait, le carnage aurait probablement été bien pire si la Chine n’avait pas adopté sa nouvelle règle en cas de trop fortes fluctuations à savoir fermer les marchés… Une fois que le CSI 300 est en baisse de 7 %, les échanges sont suspendus pour le reste de la journée. Ce qui suit vient de RT FranceLes soudaines turbulences du marché en ont pris plus d’un par surprise mais cela n’aurait pas du être le cas. La vérité est que toute une série d’indicateurs avancés nous avaient parfaitement indiqué ce qui allait se produire. La crise financière mondiale qui a débuté en 2015s’accélère maintenant, et mes lecteurs réguliers savent déjà précisément à quoi s’attendre pour la suite.

Les Bourses de Shanghai et Shenzhen ont stoppé leurs échanges lundi après une chute de 7%, qui fait suite à une brève suspension de leurs activités.

L’effondrement de l’indice CSI300, qui agglomère les performances des 300 principales entreprises cotées sur les deux Bourses, a pour la première fois déclenché une suspension anticipée des échanges pour la journée.

Les échanges avaient déjà été interrompus une première fois pour 15 minutes lundi, après une chute de l’indice CSI300 de plus de 5%, sans pour autant réussir à empêcher la baisse des cours.
csi300Il s’agit d’une conséquence d’un nouveau règlement des autorités de régulation, en vigueur depuis lundi. En cas d’oscillation extrêmement rapide, si l’indice CSI300, dont les poids lourds incluent les géants pétroliers et bancaires du secteur étatique, perd ou gagne 7%, les échanges sont suspendus pour le reste de la séance afin d’éviter des “risques systémiques”, c’est-à-dire un effet de panique.

Après le premier arrêt de 15 minutes, la panique s’est répandue chez les traders chinois qui se sont précipités pour sortir de leurs positions, avant qu’une chute de 7 % ne déclenche une suspension de leurs activités. Ce mouvement s’est traduit par 7 minutes absolument chaotiques où les investisseurs essayaient de sortir à tout prix

china-stock-marketLes ordres de vente se sont entassés rapidement lundi chez le coutier Shenwan Hongyuan Group qui est la cinquième plus grande maison de courtage en chine.

L’indice chinois CSI 300 de la bourse de Shenzhen venait de chuter de 5 %, déclenchant un arrêt des négociations pendant 15 minutes, et les investisseurs en actions se sont alors précipités pour sortir avant de rester coincé par une suspension d’une journée qui prend effet dès 7% de chute. Lorsque la première suspension a été levée, la réaction du marché a été rapide: il a fallu juste sept minutes pour que la baisse atteigne sa limite fixée à 7 % et voir les volumes bondir à un pic journalier.

“Les investisseurs se sont précipités à sortir lors de la première étape du dispositif de protection tant ils étaient tracassés par un marché qui risquait de baisser encore plus”, a déclaré William Wong, le responsable de la négociation des ventes chez Shenwan Hongyuan Group à Hong Kong.

Le carnage financier s’est alors poursuivi une fois que les marchés européens ont ouvert. Les Marchés étaient rouges vif sur tout le continent, et les choses étaient particulièrement mauvaise en Allemagne. Le DAX était en baisse de 459 points, et il se rapprochait rapidement de la barre psychologique importante des 10.000 points. Globalement, ce fut le pire début d’année que les marchés européens n’aient jamais connu.

Lorsque les marchés américains avaient ouvert, de mauvais chiffres manufacturiers inattendus semblaient mettre de l’huile sur le feu. Lundi matin, nous avions appris que notre secteur manufacturier se contractait à un rythme que nous n’avions pas vu depuis la dernière récession…

chicagoL’activité dans le secteur manufacturier aux Etats-Unis a continué de se contracter en décembre et elle n’avait plus été aussi peu dynamique depuis juin 2009, selon l’étude mensuelle de l’Institute for Supply Management (ISM) publiée lundi.

L’indice ISM de l’activité manufacturière est tombé en décembre à 48,2 après 48,6 le mois précédent. Un panel de 80 économistes interrogés par Reuters attendaient l’indice à 49,0.

Cet indice témoigne d’une contraction de l’activité quand il est inférieur à 50.

L’indice a chuté sur six mois consécutifs.

La tendance progresse dans une direction qui devient alarmante selon Sam Bullard, chef economiste chez Wells Fargo.

C’est encore un autre signe qui nous montre que l’économie américaine est déjà entrée dans la prochaine récession.

Et que se passe t-il sur les marchés en période de récession ?

Ils chutent.

En plus des mauvais chiffres que nous avons obtenu des États-Unis et de la Chine, il y en avait un autre qui était extrêmement troublant.

Les exportations sud-coréennes ont toujours été considérées comme un indicateur clé pour l’ensemble de l’économie mondiale, et lundi, nous avons appris qu’elles étaient en baisse de 13,8% en Décembre par rapport à l’année précédente

maersk 2Un des indicateurs les plus fiables de l’économie mondiale continue de confirmer les craintes d’un ralentissement mondial.

Les exportations sud-coréennes ont chuté de 13,8% en Décembre par rapport à l’année précédente.

C’est une nouvelle détérioration qui fait suite à la baisse de 4,8% du mois de Novembre, et c’était bien pire que la baisse de 11,7% attendue par les économistes.

Les gens qui pensent que “rien ne se passe” ne sont pas disposés à l’admettre encore, mais la vérité est que le ralentissement économique mondial majeur se produit déjà.

Et ce qui arrive actuellement aux marchés financiers mondiaux colle parfaitement à la tendance long terme qui est apparue au cours des six derniers mois ou plus.


Si je devais mettre en place un scénario pour une crise financière mondiale par le biais d’un manuel, ce que nous avons vu au cours des six derniers mois ou plus, serait parfait. Les événements se déroulent exactement comme prévu, et cela promet de gros problèmes pour le reste de l’année 2016.Dans les semaines et mois à venir, les choses vont encore s’aggraver. Il y aura toujours des jours où les marchés rebondiront, mais ne vous laissez par avoir en pensant que la crise est terminée. Dans le monde occidental, nous sommes tellement habitués aux nouvelles qui tombent 24H sur 24 que beaucoup d’entre nous semblent être incapables de se concentrer sur les tendances qui se développent sur des échelles de temps plus importantes.

Mais cela ne signifie pas que nous devons vivre dans l’angoisse. En réalité, je viens d’écrire un article complet intitulé “2016: Une année à vivre sans crainte”. C’est lors des pires moments que notre détermination est mise à l’épreuve. Certains traverserons l’année 2016 avec courage et détermination pendant que d’autres auront peur et paniqueront.

Etant donné que les choses commencent s’effondrer un peu partout cette année, comment allez-vous réagir?

Source: Theeconomiccollapseblog

Commenter cet article

satya 07/01/2016 16:03

Certains traverserons l’année 2016 avec courage et détermination pendant que d’autres auront peur et paniqueront.
certains seront contents et d'autres non
ceux qui seront contents devraient être ceux se rapprochant le plus de la vérité

Nous sommes sociaux !

Articles récents