Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les combattants de l'Etat islamique sont désormais capable de réactiver des missiles américains abandonnés

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 6 Janvier 2016, 10:39am

Catégories : #Nouvel ordre mondial

Daesh aurait mis la main sur des missiles sol-air REUTERS

Daesh aurait mis la main sur des missiles sol-air REUTERS

Les experts en armement de l’Etat islamique auraient développé des nouvelles armes sophistiquées capables d’abattre des avions de ligne. A l’origine de cette information, une vidéo de la chaine de télévision anglaise Sky News qui montre des combattants de l’Etat islamique testé leurs missiles. Ces derniers seraient précis à 99% s’ils ont verrouillé leur cible.

 

Selon plusieurs experts consultés par la chaine anglaise, il n’est pas surprenant que l’Etat islamique possède de tels missiles, d’autant que le groupe terroriste a pu avoir accès grâce à ses conquêtes à d’importants stocks d’armes abandonnés. Ce qui étonne en revanche les spécialistes, c’est la capacité présumée de Daesh à stocker ces missiles et à créer les batteries thermiques indispensables à leur fonctionnement.

Les Talibans avaient d’ailleurs eux aussi, mis la main sur de tels missiles sol-air, mais n’ont jamais été en mesure de les faire fonctionner. Si l’Etat islamique y parvient, ce sont des milliers de missiles désaffectés qui pourraient être remis en marche. Des milliers de missiles américains livrés à l'opposition soi-disant «modérée» seraient en effet aux mains des djihadistes.

Selon la vidéo, récupérée par Sky New auprès de l’Armée syrienne libre, on peut aussi voir les membres de l’Etat islamique tester une voiture télécommandée, utile pour des attentats, ou des missiles à chaleur thermique.

Pour un ancien technicien de l’armée britannique interrogé par The Independent, «ce que l’on peut voir dans ces vidéos de propagande montre qu’ils ont aujourd’hui un équipement de très haut niveau. Cela illustre la diversité des menaces auxquelles nous pouvons faire face».

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents