Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Une expédition est en train de déterrer une civilisation oubliée au Honduras

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 13 Janvier 2016, 10:12am

Catégories : #Mythologies - Civilisations anciennes

Photo par Rodrigo Abd/AP

Une expédition est en train de déterrer une civilisation oubliée au Honduras

 

La légende de la mystérieuse "Cité blanche" a pris forme au XVIe siècle lorsque des conquistadors espagnols ont exploré les jungles des côtes des Caraïbes, dans la région qui deviendra plus tard le Honduras.  La ville renfermait, selon le mythe, de grandes richesses, des bâtiments blancs, et une immense statue de singe en or.

L'année dernière, une équipe de chercheurs a déclaré qu'elle avait trouvé une cité ancienne. Une cité bâtie par une civilisation que l'on ne pouvait identifier. L'expédition qui vise à tirer cette cité de la terre a désormais commencé. 

"Un groupe d'archéologues et de scientifiques se dirige vers la Cité blanche pour préparer les travaux d'excavation des premiers éléments", a dit le président du Honduras, Juan Orlando Hernández, la semaine dernière à des journalistes.

Une étude aérienne de la vallée perdue de La Mosquitia, une région tropicale située dans la partie la plus à l'Est du Honduras, avait identifié en mai 2012 le site des ruines. À cause du manque de ressources financières, La Mosquitia est resté pendant longtemps une zone très peu étudiée par les archéologues.

Une expédition au sol en mars 2015 a poussé des archéologues à annoncer au National Geographic qu'ils avaient "étudié et cartographié de larges places, des travaux de terrassement, des murs, et une pyramide appartenant à une civilisation prospère il y a des milliers d'années, et qui a ensuite disparu." 

Des membres de cette expédition ont dit qu'ils étaient stupéfaits par l'état "incroyablement étrange" des ruines, qui avaient l'air de n'avoir pas été touchées. Le groupe avait alors décidé de ne pas révéler l'endroit précis de la découverte, pour la protéger des pillards. 

Ces chercheurs ont expliqué dans plusieurs rapports qu'ils ne pensent pas que La Mosquitia puisse abriter une seule « Cité blanche perdue », comme l'indique pourtant la légende. Au lieu de ça, ils pensent qu'ils y a plusieurs villes perdues.

Cette découverte a été présentée comme une avancée majeure ,car ces ruines ne semblent appartenir à aucune des civilisations connues dans la région, comme les Mayas ou les Aztèques par exemple. Jusqu'à présent, 52 objets ont été découverts sur le site, et beaucoup d'autres se trouveraient encore sous terre. Une équipe d'experts a estimé que ces objets anciens dataient des années 1000 à 1400 après JC.

« Nous avons commencé quelque chose que nous devons terminer », a déclaré à VICE News le docteur Chris Fisher — l'un des enquêteurs en chef des expéditions déjà menées et de celle actuellement organisée — alors qu'il était sur le point de monter à bord d'un hélicoptère en direction des ruines. Il prévoit de rester un mois pour les fouilles qui sont dirigées par les autorités du Honduras.

« Il n'y a pas de Cité blanche, c'est une légende. Mais ce que nous avons découvert est une ville presque intacte au beau milieu de la jungle. C'est un joyau culturel et écologique : un patrimoine mondial. »

Fisher a prié le gouvernement du Honduras d'accorder « ressources significatives » afin de « comprendre et de protéger cette découverte capitale » avant de couper court à la conversation :  « Je dois vraiment y aller. Ils m'appellent dans l'hélicoptère maintenant. »

Suivez Nathaniel Janowitz sur Twitter : @ngjanowitz

 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents