Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Utopie réaliste: un mouvement milite pour un revenu de base en France

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 16 Janvier 2016, 10:11am

Catégories : #Société

 

Versé à tous les citoyens de façon inconditionnelle et individuelle, le revenu de base se veut être un nouveau droit humain conforme à la Déclaration universelle des droits de l’Homme. Distribué de la naissance à la mort, sans contrôle des ressources ni exigence de contreparties, il serait cumulable avec tout autre revenu. Retour sur cette idée novatrice expérimentée un peu partout dans le monde et qui fait, en France, l’objet d’un mouvement citoyen actif.

L’idée n’est pas nouvelle. On l’attribue généralement à Thomas Paine qui, dès 1795 dans son livre La Justice Agraire, proposait de taxer la rente des propriétaires fonciers pour en redistribuer le produit à tous les citoyens sous la forme d’une dotation universelle. « Sans revenu, pas de citoyen », écrivait ce révolutionnaire franco-américain pour qui la terre était un bien commun dont une part des fruits devrait revenir à tous. Depuis, la productivité par tête a augmenté de manière inimaginée. Un peu plus de deux siècles plus tard, l’idée d’un partage élémentaire des richesses a fait son chemin et pourrait constituer un des piliers d’une société plus égalitaire où chacun pourrait choisir librement son travail, où la grande pauvreté serait abolie. C’est du moins ce à quoi aspirent les défenseurs de cette idée muée en mouvement en France : le Mouvement Français pour un Revenu de Base (MFRB)

Des expérimentations partout dans le monde

Si l’idée était un véritable OVNI à la fin du siècle dernier, les témoignages de l’intérêt du revenu de base se multiplient dans le monde. En Inde, plusieurs expérimentations menées notamment dans le Gujarat et le Madhya Pradesh ont permis à plus d’un million de personnes de sortir de la grande pauvreté. Loin d’être une incitation à la paresse, le revenu de base a permis à de nombreux paysans de travailler à leur propre compte en créant de activités locales et indépendantes. Le rapport poids/âge chez les enfants, principalement chez les jeunes filles, s’est notamment amélioré, de même que la fréquentation et les résultats scolaires des enfants. Les dépenses médicales des ménages ont également augmenté de 50%. En Namibie, après une première expérience réussie limitée à quelques villages en 2008, le gouvernement prépare une extension à l’ensemble du pays en direction des populations les plus pauvres, notamment celles qui n’ont pas accès à une retraite, qui sont en situation d’invalidité, ainsi que les enfants orphelins ou particulièrement vulnérables. En Alaska depuis 1976, l’ensemble des familles touchent chaque année un dividende citoyen, financé par la rente pétrolière, qui a atteint 2 072 dollars l’an passé.

01_revenu_base_france

Si d’autres expérimentations sont également en cours au Canada, au Brésil ou encore en Corée du Sud, l’Europe n’est pas en reste. En Finlande, plusieurs expérimentations devraient être menées à partir de 2017, à l’issue d’une étude lancée en novembre dernier par le nouveau gouvernement élu au printemps dernier. AuxPays-Bas, trente municipalités, dont Utrecht, envisagent d’expérimenter le revenu de base. En Suisse, une votation aura lieu le 5 juin prochain sur l’instauration du revenu de base dans l’ensemble du pays. Nombre de gouvernements envisagent donc cette solution alternative en guise de sortie de crise, en opposition aux logiques d’austérité qui ne portent pas leurs fruits.

L’Inconditionnel, journal sur le revenu de base

En France, le monde politique commence à se saisir de l’idée. En juillet dernier, le Conseil Régional d’Aquitaine a voté une étude pour préparer l’expérimentation d’un RSA versé automatiquement aux ayants droits. Une première étape vers un revenu de base dont le principe a été repris par les élus de la nouvelle régionAquitaine-Limousin-Poitou-Charente. La semaine dernière, le Conseil National du Numérique présentait à Myriam El Khomri, ministre du travail, un rapport préconisant une étude approfondie pour permettre la mise en place d’un revenu de base étapes par étapes en France. Le CNNum affirme la nécessité de repenser le travail et la protection sociale dans un contexte où, « dans l’hypothèse d’un remplacement du travail humain par des machines, la valeur créée […] ne serait plus répartie que dans quelques mains, accroissant de fait les inégalités et la paupérisation d’une grande partie de la population ».

Une proposition qui fait écho à la volonté du Premier Ministre, Manuel Valls, de réformer le RSA socle et qui vient d’être complétée par une proposition d’amendement à la loi sur le numérique, présentée par Delphine Batho, ancienne ministre de la justice et de l’écologie qui défend le revenu de base.

03_revenu_base_france

Un financement collectif pour promouvoir le revenu de base

Depuis 2013, le revenu de base est activement défendu en France par les adhérents du Mouvement Français pour un Revenu de Base (MFRB). Forte d’une quarantaine de groupes locaux répartis sur toute la France, cette association transpartisane organise des réunions d’information, des projections, des apéro-débats dans les principales villes de France. Elle était aussi présente au Village Mondial des Alternatives de Montreuil, lors de la COP21 en décembre dernier. Par ailleurs, le groupe mène des actions d’influence en direction des élus pour que les politiques s’emparent du sujet. Et ça marche !

En ce début d’année, le MFRB mène une campagne de dons sur Helloasso pour renforcer ses actions, augmenter sa capacité militante, éditer un « Livre blanc du revenu de base » présentant les différentes options possibles et leurs financements, créer un portail d’informations et de débats sur internet et réimprimer le journal L’inconditionnel, outil pédagogique de diffusion du revenu de base. Jusqu’au 14 février, vous pouvezsoutenir le MFRB en apportant votre contribution sur le site HelloAsso.

Des questions en suspend

Toutefois, il faut relever que le RDB suscite de nombreuses questions et oppositions. Deux en particulier divisent ses partisans et opposants : son montant et sa source de financement. Ainsi certains libéraux se sont infiltrés dans la brèche, tels que Christine Boutin, Dominique de Villepin ou des cercles de réflexion libéraux, qui y voient avant tout un moyen de « simplifier » les prestations sociales… hors, si le RDB venait à remplacer la sécurité sociale ou les retraites, il provoquerait une régression sociale sans précédent dont les classes populaires et moyennes seraient les grandes perdantes. Si les vidéos du MFRB précisent bien que ce n’est pas leur souhait (il remplacerait seulement le RSA et les allocations familiales), il convient de rester vigilent pour que cette belle idée ne se retrouve pas dans de mauvaises mains. « Le fait que des gens très à gauche et d’autres très à droite se retrouvent masque un malentendu. Lorsqu’on creuse un peu, on voit vite apparaître des philosophies très différentes et même contradictoires », explique ainsi Julien Damon, professeur à Sciences-Po et spécialiste de la protection sociale.

Il en va de même pour son financement : si la logique voudrait que ce soit la répartition des richesses qui finance le RDB (impôt sur le revenu, taxation des flux financiers, etc.), certains avancent qu’il pourrait être financé par la TVA, « impôt indirect » non corrélé au revenu et inégalitaire au possible (la TVA est la taxe préférée du MEDEF, qui a obtenu son augmentation l’an dernier…). Enfin, si le RDB a de multiples atouts (même à 450 euros, voir vidéos ci-dessous), il ne pourra lutter contre la précarité qu’avec un montant bien supérieur au RSA, qui permet à peine de se loger : il devra être au moins équivalent au seuil inférieur de pauvreté, défini en France à 828 euros mensuels (50% du revenu médian). Précisons enfin qu’un projet « concurrent » au RDB est souvent débattu : le « salaire à vie » de l’économiste Bernard Friot (plus radical mais plus précis sur son financement, il propose d’abolir le marché du travail et de sortir du capitalisme).

Alors, enfin une utopie réaliste ? Pour en juger et découvrir les projets de cette campagne, rendez-vous surleur site officiel.

02_revenu_base_france

Images libres de droit : flickr.com/revenudebase

Sources : revenudebase.info / la-croix.com

Partager la publication "Ce mouvement milite pour un revenu de base en Franc

Commenter cet article

le brebis galleux blog 17/01/2016 09:56

c'est une honte : une fabrique de fainéants ! C'est voulu par le Nouvel Ordre Mondial !

17/01/2016 14:21

MDR, merci !
Mais au cas où ça ne soit pas du 15eme degré, sait on jamais ..
En fait si le travail, comme ce qu'il génère, était justement répartit, nous n'aurions besoin de travailler que moins de deux jours par semaine, et ce pour un niveau de vie très confortable, vous offrant à la foi le temps et les moyens de vous divertire et de vous cultiver ... Et ça que ce soit l'ancien ou le nouvel ordre mondial, c'est plutôt à l'opposé de ce qu'il prônent, tant qu'on est écrasés sous les charges de travail et de taxation la vie on ne pense ni à s'instruire, ni à se révolter ..
Je vous laisse la ''reconnaissance'' et la ''valorisation'' par le travail .. Il parait qu'en travaillant plus on gagne plus, il y a même des politiquards qui ont découvert qu'ils pourraient aider les pauvres en leurs apprenant à faire .. Des économies !!
Bref moi je vis bien mieux depuis que je travail et dépense moins, le cul dans l'herbe et la tête dans les nuages !
Comme disait Michel soit faignant tu vivras longtemps et content ! (C'est vrais, ça marche ;) )

Anonyme 16/01/2016 17:29

Non, pas à tous ceux qui naissent sur le sol français, sinon au final une partie de cet argent finira au bled. Et certainement pas sans conditions de bonne tenue dans la société. Seulement au Français (après à chaque pays de faire son projet) et seulement une fois que le GRAND Ménage aura été fait. Plus de binationalité possible, on choisi d'abord sa patri. Ensuite ceux qui auront décidé de rester français auront intérêt à respecter les lois, nos coutumes... et ci cela n'était pas le cas, même pour les délinquants récidivistes, hop déchéance et retour au pays. Faux pas déconner quand même francky, "tous ceux nés sur le sol français" y'a vraiment des illuminés sur ce site. Il y a déjà assez de bordel dans notre pays, pas la penne d'en rajouter.

17/01/2016 20:44

Parce que pour toi les crimes et les délits sont l'apanage des immigrés ?! Moi il me semble plutôt que ce sont les symptômes de l'injustice sociale dans la quelle nous vivons ..
Pareil, 2000 ans de retard .. Il en avaient 2000 d'avance en mathématiques, sciences et médecine avant que nous décrétions qu'au non d'un dieu et de notre suprématie raciales nous avions le droit de les coloniser et d'exploiter ..
Bien sur que ça me désole que des gens soient morts dans ces attentats, mais rends toi compte que cette haine c'est nos gouvernements qui la génèrent de par leurs exactions et leurs ingérences, quand ce n'est pas eux qui la créer de toutes pièces pour légitimer ces mêmes exactions et ingérences ...
Regarde ta haine, tes peurs et tes amalgames que tu légitime au travers de ces attentats et mets toi à leurs place .. 100 et quelques morts ici ... Combien chez eux en avons nous commis pour nous accaparer gaz, pétrole, minerais et terres stratégiques .. Pense aux enfants esclaves quand tu mange tes produits neslé, aux 6millions de morts au Congo pour que tu puisse avoir ton smartphone, ton pc, ta tablette, et c'est même pas le millionième de ce qu'ils peuvent nous reprocher ..
Tu te trompe d'ennemi, les vrais salauds on toujours été en haut de l'échelle sociale, bien à l'abri, bien heureux de la haine et de la peur des gens comme toi, car elles génèrent de la peur et de la haine à leurs tour et que ça rend manipulable ...
Peut-être un jour on sera assez malins pour s'organiser entre nous et évincer les vrais parasites de ce monde .. Mais quand j'entends des propos comme les tiens, je me dis que c'est mal barré ..
Bref je te souhaite un peu de soleil dans ta vie, ça doit pas être drôle pour toi tous les jours d'avoir des trucs comme ça dans la tronche ..
Et walha c'est sincère ! ;)

Anonyme 17/01/2016 19:41

Par bonne tenue, j'entends juste par là, de ne pas voler, agresser, insulter, commettre des crimes et délits quoi, c'est trop demander pour toi peu être. On vivais mieux avant que toute cette faune nous envahisse. De toute façon, notre France part a la dérive, les gens devienne complètement abrutis et ne voient pas l'avenir dramatique qui va leur tomber sur le coin de la gueule, et quand il y aura encore plus d'attentats (toujours commis par les même d'ailleurs), quand il y aura encore plus d'arabe au pouvoir et qu'il commenceront à installer leur islam mortifère dans nos lois, il viendront pleurnicher en disant qu'ils ne comprennent pas, qu'il faut vivre ensemble, sortiront leur petite pancarte JE SUIS DÉBILE... Mais comment fait-on pour vivre avec des gens qui ont 2000 ans de retard et qui nous haïssent au plus profond d'eux même ? Et ton walha tu peux te le carrer ou je pense.

17/01/2016 01:21

toi tu fais peur ...
condition de bonne tenue ...
grand ménage ...
patrie ...
respecter nos lois et coutumes ...
franchement ...le grand ménage c'est dans ton esprit qu'il faut le faire, la patrie n'a de sens que pour encourager la haine et les conflicts, diviser pour mieux reigner, patrie, pater, paternalisme .. le respect doit etre inconditionel et envers chacun car la difference est une source de richesse, de partage et de créations ! .. "nos lois et nos coutumes'' ne servent elles pas assez l'injustice sociale a ton gout ?!
conditions de bonne tenue .. c'est quoi ça ? tu fais donc parti de ces gens à qui il faut dire comment se tenir ? ou reve tu seulement d'imposer ta vision des choses aux autres ?
sort de ta cave, ouvre tes fenetre, tu vas voir c'est plein de vitamines D dehors et c'est bon pour le moral, pis y a des gens, tu vas voir qu'il sont comme nous pour la plus part, pas gourmands, simples, ils ont juste envie d'etre heureux et que tu le sois aussi ... walha j'te jure ;)

francky 16/01/2016 12:43

Moi j'ai la solution. Tout citoyens qui n'ait sur le sol français, devrai toucher les prestations social minimum a vie « RSA, CMU, bon CAF, aide en tout genre, APL ». Ces prestations serrai cumulable au salaire des actifs sans limite de revenu. Hervé, vouloir absolument augmenter le SMIC ne règle en rien le problème de pauvreté. Demain le SMIC est de 2000€ par exemple, c'est les loyers, la nourriture, le carburant, les impôts etc., qui vont augmenter d'autant plus et qui ramènera le SMICar au bas de l'échelle encore et encore. N’oublions pas que nous sommes dans un pays ultra capitaliste et ultra mondialiste qui apporte beaucoup de richesses, pour les actionnaires et gros patron mais certainement pas pour les petits ouvriers.

Anonyme 17/01/2016 19:40

Par bonne tenue, j'entends juste par là, de ne pas voler, agresser, insulter, commettre des crimes et délits quoi, c'est trop demander pour toi peu être. On vivais mieux avant que toute cette faune nous envahisse. De toute façon, notre France part a la dérive, les gens devienne complètement abrutis et ne voient pas l'avenir dramatique qui va leur tomber sur le coin de la gueule, et quand il y aura encore plus d'attentats (toujours commis par les même d'ailleurs), quand il y aura encore plus d'arabe au pouvoir et qu'il commenceront à installer leur islam mortifère dans nos lois, il viendront pleurnicher en disant qu'ils ne comprennent pas, qu'il faut vivre ensemble, sortiront leur petite pancarte JE SUIS DÉBILE... Mais comment fait-on pour vivre avec des gens qui ont 2000 ans de retard et qui nous haïssent au plus profond d'eux même ? Et ton walha tu peux te le carrer ou je pense.

hervé 16/01/2016 10:52

oui ,c'est evident ! un revenu de base legal et honorable qui ne soit pas un autre foutage de gueule,soit un smic = 1400€/MOIS..car meme avec ca on n'arrive pas a joindre les 2 bouts ,tenant compte des impositions diverses et variées a l'infini + les charges et nourritures etc ..c'est deja un exploit..base sur laquelle viendra se greffer un salaire suivant le job que l'on a etc...donc ceci est un droit et devoir que nous nous devons a nous meme ; quant on voit par ailleuirs le mepris et l'orgueil de nos deputés qui touchent presque 14000€ par mois dont presque 4000€ sont pas declarés = ( noir ) et ceux la meme qui traitent de feignants et delinquants ceux la meme qu'ils ont mis au chomage ou au RSA = 400€/mois a cause de leur politique bidon; y de quoi reagir devant de telles inegalités alors il serait bien qu'on arrive a ce revenu de base citoyen le +vite possible.

Nous sommes sociaux !

Articles récents