Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Ce que les parents doivent savoir sur Monsanto

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 16 Février 2016, 14:18pm

Catégories : #Santé

savoir sur Monsanto

 

 

« Les enfants d’aujourd’hui sont plus malades que ceux de la génération précédente. Les cancers chez l’enfant, l’autisme, les malformations congénitales, l’asthme, un large éventail de maladies et les troubles infantiles sont en hausse. Les conclusions de nos dernières recherches laissent peu de place aux doutes ; les pesticides sont un facteur clé de cette tendance inquiétante, » a rapporté PANNA ( Pesticide Action Network North America) en octobre 2012.

 

(source)(source)

 

En 1975, 1 enfant sur 5000 souffrait d’autisme. En 1985, il y en avait 1 sur 2500. En 1995, il y en avait 1 sur 500, en 2005 1 sur 166 et aujourd’hui l’autisme touche 1 enfant sur 68. C’est pour cette raison que les scientifiques font de telles déclarations. ( la source )

« Si c’est une cause environnementale qui contribue à cette augmentation, nous voulons la trouver. »

 

-Craig Newschaffer, épidémiologiste à l’Université Drexel de Philadelphie, en Pennsylvanie. ( la source )


 

« Il est temps de chercher les coupables environnementaux responsables de la forte augmentation du taux d’autisme en Californie. » -Irva Hert-Picciotto, professeur d’épidémiologie à l’Université de Californie, David. ( la source )Les recherches continuent à faire surface en indiquant que l’autisme va bien au-delà de la génétique. Cela nous montre que nous devrions peut-être examiner plusieurs facteurs (comme les toxines environnementales, les médicaments, etc.) en essayant de comprendre ce qui se passe, et pourquoi le taux d’autisme continue d’augmenter de façon exponentielle.


Désormais il y a suffisamment de preuves qui pointent vers le fait que les pesticides agricoles (parmi d’autres toxines environnementales) pourraient jouer un rôle important dans l’augmentation rapide du taux d’autisme au cours des dernières décennies. Une chercheuse principale du MIT (Institut universitaire du Massachussets), le Dr Stephanie Seneff, fait tout ce qu’elle peut pour sensibiliser davantage sur ces faits qui doivent encore la une dans le monde de la médecine traditionnelle.


Lors de la présentation d’une étude sur l’utilisation croissante du Round Up elle a déclaré «à la vitesse où vont les choses, d’ici 2025, un enfant sur deux sera autiste aux États-Unis ». ( la source )


Seneff a présenté des diapositives montrant une corrélation remarquablement cohérente entre l’utilisation croissante de l’herbicide Roundup de Monsanto (un désherbant dont l’ingrédient actif est le glyphosate) sur les cultures et l’augmentation du taux de l’autisme ; cela donne définitivement beaucoup à réfléchir aux chercheurs, surtout compte tenu de sa recherche sur les effets secondaires surtout si l’on prend en compte que les enfants diagnostiqués autistes ont des biomarqueurs indiquant une accumulation excessive de glyphosate ainsi que des carences en minéraux dues aux effets toxicologiques du désherbant.


Savoir sur monsanto image : Nombre d’enfants (6-21ans) autistes selon IDEA à cause de l’utilisation du maïs et du soja au glyphosate

 

 

 

 

 

savoir sur Monsanto

autisme

maïs et soja au glyphosate

nombre d’enfants autistes selon IDEA

maïs et soja au glyphosate (1000 tonnes)

année

 

La corrélation ne signifie pas le lien de causalité, mais…

Bien que le graphique montre une corrélation stupéfiante, cela ne « prouve » pas que l’augmentation de l’autisme soit directement causée par le glyphosate. D’autre part, nous avons beaucoup d’informations et de recherches disponibles qui indiquent qu’il pourrait être un facteur (parmi tant d’autres) et le Dr Seneff soutient que s’en est un. Les pesticides ont été liés à un certain nombre de maladies comme la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer, le cancer et l’autisme ici .
Avec ses recherches, le Dr Seneff croit également que les vaccins contenant de l’aluminium peuvent également être coupables. Vous pouvez en lire plus à ce sujet, et accéder à la recherche ici (en anglais).

 

 

 

Savoir sur Monsanto : La toxicité du glyphosate et l’autisme

 

On peut se poser des questions non ? Comment une société comme Monsanto (une société chargée de la régulation de notre approvisionnement alimentaire mondial) peut prétendre que le glyphosate est sûr, malgré toutes les preuves qui confirment qu’il est toxique ?

 

Dans la conférence qu’a donné le Dr Seneff, elle a souligné le fait que Monsanto affirme souvent que le glyphosate n’est pas toxique (malgré de nombreuses études qui prouvent à quel point il est toxique) car nos cellules n’ont pas ce qu’on appelle la voie biochimique du « shikimate ». Toutefois, il est important de noter que nos intestins n’ont effectivement pas cette voie et nous dépendons de cela pour avoir des acides aminés essentiels (entre autres choses). La santé digestive est de la plus haute importance pour la santé globale, donc c’est très inquiétant. Seneff souligne également le fait qu’il existe d’autres ingrédients dans le glyphosate qui augmentent considérablement ses effets toxiques.


« On croit généralement que le Roundup fait partie des pesticides les plus sûrs… Malgré sa réputation, le Roundup était de loin le plus toxique des herbicides et des insecticides testés. Cette incohérence entre la réalité scientifique et la revendication industrielle peut être attribuée aux énormes intérêts économiques, les évaluations des risques ont été falsifiées et on a retardé les prises de décisions en matière de politiques de santé. » – R. Mesnage et al., Biomed Research International, Volume 2014 (2014) article ID 179691


Gardez à l’esprit que l’utilisation du glyphosate a augmenté de 1500% de 1995 à 2005, et que 50 millions de litres de glyphosate sont déversés chaque année sur plus d’un milliard d’acres. (Les cultures génétiquement modifiées augmentent l’utilisation des herbicides aux États-Unis. Science in Society 45, 44-46, 2010).( la source ) On en a même trouvé dans le lait maternel des mères, et dans des échantillons d’urine des gens à travers l’Europe

 

 

Les principaux effets toxiques du glyphosate identifiés par le Dr. Seneff sont les suivants:

 

  • Tue les bactéries intestinales bénéfiques et permet aux agents pathogènes de proliférer
  • Interfère avec la fonction du cytochrome P450 (enzymes CYP)
  • Chélate les minéraux importants (fer, cobalt, manganèse, etc.)
  • Interfère avec la synthèse des acides aminés aromatiques et la méthionine
  • Perturbe la synthèse du sulfate et le transport du sulfate
  • Les préparations de pesticides qui sont vendues et utilisées sont jusqu’à 1000 fois plus toxiques que ce que les organismes de réglementation affirment couramment. Le Roundup est en fait le plus toxique des herbicides et des insecticides utilisés. Il y a de nombreuses preuves qui dénoncent également des évaluations de sécurité défectueuses.« Les adjuvants dans les pesticides sont généralement déclarés comme substances inertes et pour cette raison ils ne sont pas testés dans des expériences réglementaires à long terme. Il est donc très surprenant qu’ils amplifient jusqu’à 1000 fois la toxicité de leurs principes actifs dans 100% des cas où le fabricant indique qu’ils sont présents. » – R. Mesnage et al., Biomed Research International, Volume 2014 (2014) article ID 179691.Seneff note un certain nombre de « bio-marqueurs d’autisme » bien connus. Ceux-ci comprennent la perturbation des bactéries intestinales, les carences en mélatonine et en sérotonine, la maladie mitochondriale, les carences en zinc et en fer et plus encore. Elle souligne également le fait que :
  •  

« Ils peuvent tous être expliqués comme des effets potentiels du glyphosate sur les systèmes biologiques. »

Dr Seneff va plus en profondeur vous pouvez cliquer ICI . Pour accéder à la plupart de ses récentes recherches sur ces sujets, vous pouvez cliquer ICI .

 

 

Au-delà du Dr Seneff, plus de recherches

 

 

« Honnêtement, le changement dans la façon de faire l’agriculture a apporté un changement dans le profil des maladies. Nous sommes passés d’une population en assez bonne santé à une population avec un taux élevé de cancers, des malformations congénitales et des maladies rarement observées auparavant. Les fabricants de tabac ont nié le lien entre le tabac et les cancers, et il a fallu des décennies pour que l’on reconnaisse la vérité. Les sociétés biotechnologiques et agrochimiques sont les mêmes que l’industrie du tabac; elles mentent et favorisent les affaires sur la santé de la population. »- Dr Medardo Avila Vazquez, pédiatre spécialisé en santé environnementale
Il y a une énorme quantité de recherches récentes menées qui ont étudié le rôle des toxines environnementales (les pesticides agricoles en font partie) dans l’autisme.


Par exemple, une étude qui sort de l’Université de Davis en Californie, a déterminé que chez les femmes enceintes qui vivent à proximité des terres et des fermes où il y a des pesticides chimiques, les deux tiers ont un risque accru d’avoir un enfant avec un trouble du spectre autistique ou un autre trouble du développement.


« Cette étude confirme les résultats d’une précédente étude qui avait établi un lien entre avoir un enfant autiste et l’exposition prénatale à des produits chimiques agricoles en Californie. Même si nous devons encore examiner si certains sous-groupes sont plus vulnérables à l’exposition à ces composés que d’autres, le message est très clair : les femmes qui sont enceintes devraient éviter le contact avec des produits chimiques autant que possible ». -Janie F. Shelton, auteure principale de l’étude.

la source )

 

 

Dans une nouvelle étude publiée dans la revue PLoS Computational Biology, des chercheurs de l’Université de Chicago ont révélé que l’autisme et la déficience intellectuelle (DI) sont liés à l’exposition à des facteurs environnementaux nuisibles au cours du développement congénital. ( la source )

 

 

Dans un autre cas, un groupe de scientifiques a fait un examen approfondi des donnés existantes qui montrent comment les organismes de réglementation européenne ont su que le glyphosate de Monsanto provoquait des malformations à la naissance et cérébrales depuis au moins 2002. Les organismes de réglementation ont trompé le public sur la sécurité du glyphosate et en Allemagne l’Office fédéral de la protection du consommateur  et de la sécurité alimentaire a dit à la Commission européenne qu’il n’y avait aucune preuve que le glyphosate provoquait des malformations congénitales.( la source ) En fait il y a de nombreuses études qui confirment que les mères qui sont couramment exposées aux pesticides « sûrs » donnent naissance à des enfants avec une plus faible intelligence, des anomalies structurelles du cerveau, des troubles du comportement, une motricité compromise, un taux plus élevé de cancer cérébral et une petite taille de tête.


« Ce qui est consternant, c’est que nous connaissons ces dangers depuis plusieurs décennies et nous n’avons encore presque rien fait. Il y a presque 20 ans, les scientifiques du conseil national de recherches ont demandé une action rapide pour protéger les enfants des pesticides. Pourtant, aujourd’hui, les enfants sont toujours exposés aux pesticides qui sont dangereux là où ils vivent, apprennent et jouent. » – Pesticide Action Network North America (PANNA)

 

(source)

 

 

Sources:

 

http://peo‌ple.csail.‌mit.edu/se‌neff/glyph‌osate/Grot‌on_Seneff.pdf

http://peo‌ple.csail.‌mit.edu/se‌neff/glyph‌osate/Sene‌ff_AutismO‌ne_2014.pdf

http://peo‌ple.csail.‌mit.edu/seneff/

http://www‌.ploscompb‌iol.org/ar‌ticle/info‌%3Adoi%2F1‌0.1371%2Fj‌ournal.pcbi.1003518

http://www‌.nature.co‌m/news/201‌1/111102/p‌df/479022a.pdf

http://ehp‌.niehs.nih‌.gov/1307044/

http://www‌.ucdmc.ucd‌avis.edu/p‌ublish/new‌s/newsroom/8978

http://www‌.scientifi‌camerican.‌com/articl‌e/autism-r‌ise-driven‌-by-environment/

http://www‌.emagazine‌.com/earth‌-talk/pest‌icides-and‌-childrens-health

http://www‌.mdpi.com/‌1099-4300/15/4/1416

 

repépé ici

 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents