Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Découverte d'un vaste gisement de fossiles datant du Jurassique

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 27 Février 2016, 22:26pm

Catégories : #Sciences

Plantes fossiles (fougères primitives). Pecopteris, Alethopteris, Glossopteris, Sphenophyllum. Âge : env. -300 millions d’années (Carbonifère sup.). Pennsylvanie, USA. Palmier fossile. Branche. Âge : -50 millions d’années (Eocène). Grenn River, Wyoming, USA. Images non contractuelles
Plantes fossiles (fougères primitives). Pecopteris, Alethopteris, Glossopteris, Sphenophyllum. Âge : env. -300 millions d’années (Carbonifère sup.). Pennsylvanie, USA. Palmier fossile. Branche. Âge : -50 millions d’années (Eocène). Grenn River, Wyoming, USA. Images non contractuelles

Plantes fossiles (fougères primitives). Pecopteris, Alethopteris, Glossopteris, Sphenophyllum. Âge : env. -300 millions d’années (Carbonifère sup.). Pennsylvanie, USA. Palmier fossile. Branche. Âge : -50 millions d’années (Eocène). Grenn River, Wyoming, USA. Images non contractuelles

 Source: Belga

© thinkstock.

Une équipe scientifique a annoncé la découverte d'un gisement de fossiles de 60.000 km2, datant de 160 à 140 millions d'années, pendant le Jurassique, en Patagonie argentine.

"Il n'existe pas d'autre lieu dans le monde datant du Jurassique qui recèle autant de fossiles et d'une telle diversité que celui-ci", a affirmé à la presse Juan García Massini, responsable de l'équipe de chercheurs.

"Les fossiles ont été mis au jour car l'érosion a découvert les roches, permettant de voir le paysage tel qu'il était pendant la période du Jurassique: comment coulaient les eaux thermales, les lacs, les ruisseaux, ainsi que les plantes et autres composants de l'écosystème", a ajouté cet expert qui dépend du Conseil national de recherches scientifiques et de technologie (Conicet).

Le site a été découvert il y a quatre ans dans la province de Santa Cruz, dans le sud de l'Argentine, mais les résultats des recherches ont été annoncés cette semaine dans la revue spécialisée Ameghiniana.

La fossilisation "s'est produite de manière douce et quasi immédiate, en moins d'un jour dans certains cas. Il est donc possible de voir comment évoluaient les champignons, les cyanobactéries et les vers, par exemple", explique le géologue. Selon les experts, chaque rocher extrait de la zone peut donc ouvrir la porte à d'autres découverte sur le Jurassique.

Car, a ajouté Ignacio Escapa, du Musée de Paléontologie Egidio Feruglio de Trelew (sud-est) et membre de l'équipe, ce site présente "une grande diversité de micro et macro-organismes".

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents