Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La moitié de l'humanité bientôt dans le flou ?

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 19 Février 2016, 16:04pm

Catégories : #Santé


Commentaire : De façon générale, c'est peut-être une conjonction de plusieurs facteurs qui entraine cette dégradation progressive de la vision. Une alimentation médiocre insuffisamment riche en micro-nutriments pour commencer, un manque d'exercice des muscle oculomoteurs pour continuer, et pour finir, comme le souligne l'article, un manque de luminosité naturelle qui semble être un facteur très important à prendre en compte. Nous passons hélas toujours plus de temps enfermés dans nos maisons et dans nos bureaux, au lieu de profiter de la lumière du soleil, devenu, à force de propagande, notre ennemi certifié... 

Voici un extrait tiré du livre Les bienfaits de la lumière sur votre santé de Fabio Marchesi :

À quelle lumière nos ancêtres étaient-ils exposés ? À une seule, celle du soleil. Nous vivons aujourd'hui dans des ambiances ou non seulement les valeurs de l'intensité lumineuse sont extrêmement réduites mais en plus les longueurs d'onde mises en jeu sont très différentes de celle du soleil. Les lampes de notre éclairage artificiel ne produisent pas d'ultraviolet ; à travers les vitres de nos fenêtres il en passe des quantités presque dérisoires ; lorsque nous sommes à l'extérieur nous portons des lunettes qui les arrêtent et nous enduisant de crème qui comporte des filtres chimiques toxiques et empêche l'entrepôt de profiter de ses effets bénéfiques. [...] 

Le paradoxe est qu'une autre étude scientifique menée par Chow et ses collaborateurs ont démontré à l'inverse que des chimpanzés tenus dans des ambiances à basse luminosité voyaient leurs capacités visuelles dégénérées mais on a évidemment accordé aucune valeur à cette étude. Le résultat est qu'aujourd'hui, après que tout le monde ait été convaincu, en bien ou en mal, médecin compris, que les ultraviolets étaient nocifs, nous vivons tous avec de graves carences en lumière à large spectre et en ultraviolet.

Ne pas hésiter à consulter les articles suivants :

On pourra, comme un jeu de l'esprit, s'amuser à trouver une explication métaphorique à cette myopie : l'humanité préfèrerait-elle, inconsciemment, rester dans le flou ? Un flou lointain, une netteté proche, un univers extérieur peu visible, une attention donc concentrée sur l'intérieur, sur soi, sur sa personne. Une interaction limitée et bancale avec la création , un peur générée par une incapacité à voir ce qui se profile dans le lointain. Et si les yeux sont le reflet de l'âme, que cela peut-il signifier ? Bref, nous avons de quoi nous amuser... 

 

© iStockPhotos

Selon une étude publiée dans la revue de la Société américaine d'ophtalmologie, le nombre de myopes devrait être multiplié par sept entre 2000 et 2050 et à cette date, c'est la moitié de la planète qui souffrira de myopie. En outre, la myopie devrait devenir la première cause de cécité permanente dans le monde entier. 

L'augmentation rapide de la prévalence de la myopie à l'échelle mondiale est attribuée à "des facteurs environnementaux, principalement le peu de temps que l'on passe à l'extérieur"expliquent les auteurs de l'étude, chercheurs à l'Institut de la vision de l'Université de New South Wales en Australie. 

Pour ces chercheurs, il est urgent de mettre en place des stratégies de prévention à l'échelle mondiale en développant des traitements qui contrôlent la progression de la myopie et en s'assurant que les enfants subissent un examen régulier des yeux chez un ophtalmologiste, de préférence chaque année. 

Ce n'est pas la première étude qui pointe du doigt le manque d'exposition à la lumière du jour comme facteur de risque de la myopie : on sait ainsi que passer moins de trois heures par jour dehors lorsque l'on est jeune augmente le risque de devenir myope. 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents