Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Lettre ouverte à Marisol TOURAINE

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 5 Février 2016, 14:01pm

Catégories : #Société

Faux débat sur les vaccins: lettre ouverte de René Bickel à Marisol Touraine

« Les politiques sont donc désormais responsables et coupables. Leur culpabilité repose sur le fait qu’ils ont en main toutes les informations sur le système actuel. Ils savent parfaitement que l’expertise fonctionne à sens unique. Ils connaissent la collusion entre les experts et les vendeurs. Ils acceptent cet état de choses. Les dirigeants politiques ont des comptes à rendre. » Dr Jacques Lacaze

 

Consternante politique vaccinale

 

L’ubuesque affaire du vaccin DTP obligatoire et introuvable a fait beaucoup de bruit.

 

Ce manège semble traîner en longueur et beaucoup s’interrogent des suites qui vont y être données.

 

Je rappelle que le vaccin DTP, initialement et depuis toujours sans aluminium est devenu indisponible en 2008. La nouvelle version, avec aluminium, mise alors sur le marché, est aussi devenue introuvable depuis septembre 2014, tout en restant obligatoire.

 

Le DTP n’étant pas disponible, logiquement vous auriez dû immédiatement suspendre l’obligation.

 

Il est malhonnête et criminel d’avoir, conséquemment, fait du «forcing» pour faire injecter à plus d’un million d’enfants en bas âge, le vaccin hexavalent, plus dangereux, mais rapportant quatre fois plus aux fabricants de vaccins.

 

Ce scénario aurait encore pu perdurer longtemps si ces faits n’avaient pas été révélés et dénoncés publiquement par le Pr Joyeux. L’ampleur prise par cette révélation semblait singulièrement vous froisser : de la part d’un ministre, beaucoup ont trouvé indigne votre réponse envers ce professeur qui ne se présentait même pas comme « antivaccinaliste ».

Faux débat sur les vaccins: lettre ouverte de René Bickel à Marisol Touraine

La concertation citoyenne va t-elle se terminer en «queue de poisson» ?

 

Après votre déplorable déclaration « les vaccinations, ça ne se discute pas », vous envisagez d’organiser une concertation citoyenne sur les vaccins. En même temps, vous souhaitez lutter contre l’influence des ligues «anti-vaccin» qui ont, selon vous, un fort pouvoir de nuisance sur internet.

Faux débat sur les vaccins: lettre ouverte de René Bickel à Marisol Touraine

Cela voudrait-il dire qu’il y aura débat uniquement avec des «pro-vaccins»?

Faux débat sur les vaccins: lettre ouverte de René Bickel à Marisol Touraine

Savez-vous qui sont les personnes animant ces ligues «anti-vaccin» ?

 

Vous n’êtes pas sans savoir que vous avez affaire à des bénévoles qui donnent de leur temps et même de leur argent, pour lutter contre les mensonges et informer honnêtement. Ce sont des gens de valeur et de cœur qui aspirent à l’amélioration de la santé de nos enfants et celle d’une population qui croule sous le poids des dépenses de santé.

 

Vous n’avez pas affaire à des sectes obscurantistes et rétrogrades refusant le progrès, mais très souvent à des parents meurtris par les conséquences des vaccinations sur leurs propres enfants.

 

En fait, ces bénévoles que vous semblez mépriser, font le travail que vous devriez faire.

 

Vous êtes grassement payée pour défendre la santé de vos concitoyens. Au lieu de cela, vous êtes manifestement bien plus préoccupée de défendre la santé financière des laboratoires pharmaceutiques et pas seulement dans le domaine des vaccins,et tout ceci au détriment de la santé de vos concitoyens.

 

Des informations pertinentes à faire connaître

 

Les informations diffusées par ces mouvements contre lesquels vous souhaitez lutter, ont toutes des sources scientifiques et médicales.

 

Un nombre grandissant de chercheurs et scientifiques d’avant-garde, exprime librement son désaccord sur le principe vaccinal vu qu’il ne correspond plus aux découvertes de l’immunologie moderne. Se basant sur des fondements solides, ces chercheurs et scientifiques ne se pavanent pas sur les médias comme certains «éminents» professeurs ayant des liens d’intérêt avec des laboratoires pharmaceutiques.

 

Lors de cette concertation citoyenne sur les vaccinations, si vos intentions sont honnêtes, vous devriez inviter ces opposants honnêtes à s’exprimer librement.

 

Jusqu’à présent, en matière de vaccinations, nous avons toujours eu droit à des débats à sens unique. Censurer les lanceurs d’alerte qui s’expriment sur internet relève du totalitarisme le plus vil, indigne d’un gouvernement qui se prétend socialiste.

 

Supprimer l’obligation vaccinale va soulager ceux qui savent, mais il n’y aura pas réellement de liberté vaccinale tant que la majeure partie de la population ne sera pas informée de façon impartiale.

 

Tôt dans ma vie, j’ai été confronté aux drames des vaccinations. A l’époque, la question qui me venait, était : «Si les vaccins vont jusqu’à tuer, comment peuvent-ils protéger la santé et éviter certaines maladies ? »

 

Voilà 45 ans que je fouine et me documente sur la question des vaccinations. Depuis ce temps, j’ai eu connaissance de nombreuses autres tragédies, jamais reconnues par les autorités médicales.

 

Je vous invite à découvrir sur internet les témoignages poignants (photos à l’appui) des parents de tout jeunes bébés ou enfants en bas âge dont la vie est brutalement interrompue après l’injection de vaccins ou qui deviennent des loques humaines, handicapées à vie. L’état assumera-t-il ses responsabilités lorsque la vérité éclatera au grand jour ?

 

La santé vient de l’intérieur, d’un fonctionnement harmonieux du corps. Comment une soupe de purulence (même atténuée) et bourrée de chimie, de métaux lourds etc…. injectée directement dans le corps peut-elle protéger la santé ?

 

Aux Etats-Unis, une très grosse somme a été promise au premier médecin qui accepterait de se faire injecter tous les vaccins obligatoires pour les bébés. Aucun n’a accepté !

 

Pour résumer ce que j’ai découvert lors de ces années d’exploration, je citerai un de ces médecins, qui, parmi de nombreux médecins, essaye de divulguer les résultats de ses constatations :

 

« J’ai découvert que tout le «business» des vaccins était en fait un énorme canular. La plupart des médecins croient à l’utilité des vaccins, mais si vous vous donnez la peine d’étudier les statistiques correctes, ainsi que les circonstances au cours desquelles sont apparues les diverses maladies, vous réaliserez que les choses ne sont nullement comme on nous les présente. » Dr A Kalokerinos MD Juin 1995

 

Depuis toutes ces années, j’entends des «pontes» de la médecine ânonner les mêmes litanies, les mêmes dogmes éculés, les mêmes fantaisies insensées pour faire peur aux récalcitrants.

 

D’un autre côté, je rencontre de plus en plus de médecins qui s’éveillent et qui prennent conscience de ce que représentent les vaccins. Pris entre la carotte et le bâton, la quasi totalité de ces médecins n’osent prendre position et on les comprend.

 

Rien n’arrête la marche d’une vérité

 

La théorie, farouchement défendue, de la terre plate, centre de l’univers, a fini par tomber. Ce n’est pas sans difficultés que les nouvelles idées et vérités se font jour, car ceux qui en sont à l’avant-garde, sont rejetés comme des parias, sujets de moqueries ou méprisés.

 

Un jour, les vaccins seront reconnus pour ce qu’ils sont: des poisons totalement inutiles.

 

René BICKEL, Janvier 2016

 

Auteur de « Vaccination; la grande illusion »

Commenter cet article

bernard 05/02/2016 16:14

il ne fait aucun doute que ces politiques seront tot ou tard confronté a leur arbitraires,a leur fin de non recevoir et meme crimes car quant on inocule ces poisons avec un raisonnement de sophiste sans respecter le droit de chacun a chosir sa therapie: il en releve de ce que l'on faisait dans les camps de concentrations : des malades ou bombes a retardement; ca me fait penser a bachelot .r et les autres......l'étau se ressere et ces gens croupieront en taule

Nous sommes sociaux !

Articles récents