Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Opération Sophia: WikiLeaks dévoile la destruction de 67 navires de migrants

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 18 Février 2016, 13:08pm

Catégories : #Société

Opération Sophia: WikiLeaks dévoile la destruction de 67 navires de migrants

WikiLeaks a publié mercredi un rapport de l'UE classifié qui révèle les résultats de la première moitié de l'année de l'Opération Sophia, la mission navale de l'UE contre les "navires suspects". Elle a contribué à la destruction de 67 bateaux et à l'arrestation de 46 trafiquants, selon le commandant d'opération.

L'Opération Sophia, prévoyant l'inspection, la saisie et le détournement de navires suspects dans les eaux internationales, a été lancée en juin 2015 suite à la grande crise migratoire en Europe. Elle englobe des navires de guerre italiens, français, allemands, britanniques et espagnols, dont le Cavour C 550, porte-aéronefs italien, et la frégate furtive française Courbet. Selon le commandant d'opération, le contre-amiral de la marine italienne Enrico Credendino, à l'automne, il avait "16 pièces d'équipements (navires et moyens aériens)" sous son commandement.

​ Selon le rapport qui couvre la période du 22 juin au 31 décembre 2015, écrit par le contre-amiral Credendino, l'opération a contribué à une réduction du nombre des migrants essayant d'atteindre l'Europe par la voie de la Méditerranée centrale de Libye et de Tunisie, par opposition à la route de l'est entre la Turquie et la Grèce.


"Avant l'opération, il y avait une séparation entre les personnes qui utilisaient la voie centrale et la route de l'est, alors que maintenant, 16(% des, ndlr) migrants utilisent la voie centrale, avec près de 83% des migrants optant pour la route de l'est", indique le rapport, ajoutant que depuis septembre, pour la première fois depuis trois ans, il y a eu une réduction de 9% dans le flux de migrants, utilisant la voie centrale.

M. Credentino souligne "un bon progrès" parlant de l'arrestation de 46 trafiquants et de la destruction de 67 bateaux vers la fin de l'année. Cependant, le commandant a ajouté que la transition de la Phase 2A de l'opération (en haute mer) à la Phase 2B (dans les eaux territoriales libyennes) est toujours en suspens.

"Afin de passer aux phases suivantes, nous devons avoir l’accord des gouvernements nationaux… En fin de compte, [les autorités libyennes] ont la voix juridique prépondérante qui va à son tour conduire à la transition à la phase 2B et donner envie aux États-membres de fournir des fonds. En tant qu'Union européenne, nous devons donc exercer une pression diplomatique appropriée pour aboutir à un résultat correct", a souligné le contre-amiral.nts en mer d'Egée

Plus de 300.000 migrants ont franchi la Méditerranée pour rejoindre l'Europe depuis le début de l'année 2015, a annoncé en août le Haut commissariat de l'Onu pour les réfugiés (UNHCR).

 

Sur les 300.000 personnes en question, 200.000 auraient atteint les côtes grecques, et 110.000 l'Italie.

Plus de 2.500 d'entre eux ont péri en tentant de rejoindre les côtes italiennes ou grecques, ajoute l'agence onusienne, qui n'inclut pas dans son bilan les 200 personnes qui ont probablement péri au large des côtes libyennes jeudi.

L'afflux de migrants fuyant les conflits au Proche-Orient et en Afrique du Nord ne tarit pas malgré l'hiver et le mauvais temps. En quête d'une vie meilleure sur le Vieux Continent, des milliers de personnes tentent de traverser la mer qui sépare la Turquie de la Grèce, et nombre de réfugiés y périssent, transformant cette zone en cimetière à ciel ouvert. WikiLeaks a publié mercredi un rapport de l'UE classifié qui révèle les résultats de la première moitié de l'année de l'Opération Sophia, la mission navale de l'UE contre les "navires suspects". Elle a contribué à la destruction de 67 bateaux et à l'arrestation de 46 trafiquants, selon le commandant d'opération.


Repéré ici

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents