Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Recherche: un analgésique aussi puissant que la morphine, mais sans les effets secondaires

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 1 Février 2016, 14:57pm

Catégories : #Sciences

Recherche: un analgésique aussi puissant que la morphine, mais sans les effets secondaires

Substituer à la morphine un antidouleur non-addictif et aux effets secondaires très atténués, telle est l'ambition des chercheurs de l'université de Tulane, aux Etats-Unis. Leur nouveau produit à base de peptide semble prometteur.

La morphine soulage les douleurs aiguës et chroniques avec un certain succès, mais comporte des effets secondaires handicapants et crée une addiction. Les chercheurs de l'université de Tulane, en collaboration avec le Centre de soins des vétérans du Sud-Est de la Louisiane, pensent avoir dénicher un nouveau remède pour se passer de la morphine. Il s'avère être aussi efficace que la morphine, mais sans les risques et effets secondaires associés.

Selon leur étude publiée dans le journal de Neuropharmacology, ce nouveau produit à base de peptide (élément chimique formé de plusieurs acides aminés) vise le même récepteur opioïde que la morphine. Autrement dit, ce médicament en devenir se classera également dans la famille des opiacés.

Des effets secondaires contournés

L'utilisation de morphine, notamment pour atténuer les douleurs liées au cancer, pose à terme de nombreux problèmes. En plus d'une addiction pouvant conduire à des abus et des morts par overdose, les dérivés morphiniques peuvent entraîner des troubles moteurs et une détresse respiratoire. 

"Ces effets secondaires étaient absents ou réduit avec le nouveau médicament", a déclaré l'auteur principal de l'étude, James Zadina, professeur de médecine, de pharmacologie et de neuroscience à l'université de Tulane.

"Qu'un peptide délivre un tel niveau de soulagement avec si peu d'effets secondaires est sans précédent", continue-t-il. 

A l'appui de leurs affirmations, les scientifiques ont mené des expériences sur les rats pour savoir si la nouvelle substance était ou non addictive. L'une d'entre elles a montré que les rats restaient plus facilement dans le compartiment où ils recevaient de la morphine que dans celui où était distribué le nouvel opiacé. Dans un autre test, où les rongeurs pouvaient appuyer sur une barre pour obtenir l'une ou l'autre des drogues, seule la morphine avait été réclamée. Ce nouveau médicament pourrait voir le jour d'ici à deux ans, indiquent les scientifiques.

Commenter cet article

christian 01/02/2016 15:22

+ anti-douleur qui peut remplacer le mortifere paracetamol = la SERRAPEPTASE..a dose en commencant par 500000 UI puis + s'il faut ;a d'autres propprietés tres interessantes aussi..(vous laisse chercher ) puis et avant tout le CANNABIS MEDICAL pas celui qu'on fume,du moins pas utilisé de la meme maniere ; demandez vous pourquoi une telle chasse contre le cannabis ;tt simplement parceque tres efficace et ceci emmerde les nevrosés du portefeuille labos-pharma , toubibs etc.. ceux qui entretiennent la maladie...oups !

Nous sommes sociaux !

Articles récents