Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Rectificatif: le dauphin n’a pas été tué par des baigneurs qui voulaient des selfies

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 20 Février 2016, 16:02pm

Catégories : #Partage

Plusieurs médias français ont rapporté jeudi l’histoire d’un dauphin qui aurait été tué par des baigneurs qui voulaient prendre un selfie avec lui en Argentine.

Les clichés font le tour du monde. Rapportés par les médias argentins, puis internationaux, on peut y voir un touriste sortir un bébé dauphin de l’eau pour le…
WWW.2012UN-NOUVEAU-PARADIGME.COM|PAR LE NOUVEAU PARADIGME
 
 

 

La plupart des sites se basent sur cet article du média argentin InfoZona publié mercredi intitulé: «Sorti de la mer pour prendre des photos, un dauphin meurt.»

L’article dit que plusieurs personnes présentes sur la plage Santa Teresita (province de Buenos Aires) la semaine dernière ont voulu toucher l’animal, mais qu’il est mort déshydraté après avoir passé plusieurs minutes hors de l’eau, comme on peut s’y attendre pour un animal de son espèce.

Problème: de nombreux points de cette histoire sont avancés sans preuve, ont été déformés, voire même sont complètement faux. À commencer par ces photos, reprises par des médias comme El País, pour illustrer leur article

… Alors que ce montage circulait déjà sur Facebook en 2014 et que les photos ne pouvaient donc pas être celles de la plage Santa Teresita.

facebook.com

Les médias se basent surtout sur la page Facebook d’un certain Hernán Coria, qui a posté le 10 février des photos du dauphin entouré de baigneurs. Le post et le profil de la personne ont été supprimés depuis, en voici une capture d’écran:

Les médias se basent surtout sur la page Facebook d'un certain Hernán Coria, qui a posté le 10 février des photos du dauphin entouré de baigneurs. Le post et le profil de la personne ont été supprimés depuis, en voici une capture d'écran:

Facebook: hernan.coria.5

Sauf qu’Hernán Coria a dit au site argentin Telefe Noticias que le dauphin était déjà mort avant même que les plagistes ne prennent des selfies.

«L’eau était très chaude. Elle était pleine de méduses et les gens n’allaient pas dans la mer.

Tout est arrivé en cinq minutes. (…) Il était déjà mort. Ils l’ont remis à l’eau mais il ne s’éloignait pas.»

Ce que confirme cette vidéo postée sur Youtube. On entend un homme dire au sujet du dauphin: «Il est mort». Lorsqu’ils le posent sur le sable une femme crie: «Remettez-le dans l’eau.» Mais l’homme répète «Il est déjà mort, il est déjà mort.».

youtube.com

Contactés par BuzzFeed France via Facebook, les gestionnaires de la plage Santa Teresita nous disent aussi que l’animal était déjà mort avant d’être sorti de l’eau par les touristes.

Contactés par BuzzFeed France via Facebook, les gestionnaires de la plage Santa Teresita nous disent aussi que l'animal était déjà mort avant d'être sorti de l'eau par les touristes.

Facebook: teresitabeach

«L’animal flottait donc il était déjà mort, que les gens prennent des photos ou non. C’est un bébé dauphin, soit il s’est perdu ou a été laissé pour mort après avoir été attrapé par un filet de pêche. Les vagues l’ont porté jusqu’au rivage», nous explique Claudio Rodriguez, le responsable de la page.

La fondation maritime Mundo Marino, arrivée sur la plage après les événements, dit avoir été agacée par les interprétations de certains médias:

«Nous avons expliqué dans un communiqué que nous ne savions pas si le dauphin était mort» au moment où les touristes ont commencé à le photographier.

À notre connaissance, aucun témoin de l’événement n’affirme, sur internet ou dans la presse, que le dauphin est mort après avoir été porté hors de l’eau par les touristes.

Ces erreurs factuelles n’enlèvent rien au fait que les dauphins franciscains sont «en voie de disparition», selon l’association argentine de protection de l’environnement, Vida Silvestre sur son site internet.

«C’est l’occasion d’informer le public sur la nécessité de remettre ces dauphins à l’eau avant qu’ils n’arrivent sur la rive. Il est essentiel que les gens aident à sauver ces animaux, car chaque dauphin franciscain compte.»

Reste que, dans ce cas précis, rien n’indique que ce serait l’action de touristes irresponsables qui aurait causé la mort dudit dauphin.

 
 
Assma Maad est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.
Contact Assma Maad at assma.maad@buzzfeed.com.

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents