Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Révolution scientifique - Un nouveau test sanguin capable de dépister 5 cancers ?

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 10 Février 2016, 14:53pm

Catégories : #Santé

Un marqueur commun a été isolé.

C'est une découverte qui pourrait bien tout changer en matière de dépistage précoce du cancer. S'il était possible de diagnostiquer la maladie sur la base d'une simple prise de sang ?

C'est en ce sens que s'inscrivent les travaux d'une équipe américaine du National Institutes of Health (NIH) et du National Human Genome Research. En effet, ces scientifiques américains viennent d'identifier un marqueur commun à 5 types de cancer (poumon, côlon, sein, utérus et estomac) et détectable dans le sang. Les conclusions de leurs travaux ont été publiées dans la revue Journal of Molecular Diagnostics.

Vers un marqueur universel

En 2013, déjà, la même équipe avait découvert une signature commune à 15 tumeurs et c'est à partir de ce moment-là que ces chercheurs se sont intéressés à l'idée de trouver un marqueur unique et facilement détectable. Et aujourd'hui, il semble clair que ce marqueur se retrouve systématiquement dans les cancers du poumon, du côlon, du sein, de l'utérus et de l'estomac.

Cette "marque de fabrique" est en réalité une modification de l'ADN des tumeurs nommée méthylation qui contrôle l'action d'un gène ZNF154. Ce processus est unique aux tumeurs et celles citées plus haut présentent toutes une méthylation ayant modifié la fonction de ce gène. Pour le moment ces universitaires n'identifient pas formellement le pourquoi du comment d'un tel mécanisme : ils évoquent plusieurs théories.

Un pas de géant dans la lutte contre le cancer

Cette signature pourrait être le résultat de l'emballement de la multiplication cellulaire responsable des cancers, ou alors cela pourrait refléter l'énergie brûlée par la tumeur pour assurer son développement. De nouvelles recherches vont donc devoir venir étayer ces résultats qui sont néanmoins déjà très encourageants.

Cette découverte, si elle se confirme et si elle venait à être étendue à d'autres cancers, serait un pas de géant dans la lutte contre la maladie. Ainsi, si un diagnostic pouvait être posé par ce biais, cela éviterait le recours quasi systématique à des méthodes invasives comme la biopsie qui dans certains cas peut être douloureuse et est toujours anxiogène au regard du délai nécessaire pour obtenir un résultat définitif. De plus, cela permettrait aussi de dépister précocement des cancers grâce au marqueur sanguin, avant que l'imagerie médicale ne décèle de traces éventuelles de tumeur. Enfin sur le terrain de la récidive cela pourrait également devenir un outil très intéressant pour les professionnels de santé.

metronews.fr
Photo: WIDMANN PETER/TPH/SIPA

 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents