Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Un centre de recherche de Monsanto en partie détruit par les flammes à Rennes

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 28 Février 2016, 08:37am

Catégories : #Partage

Le directeur technique Monsanto Jakob Witten a déclaré à Reuters que les enquêteurs « soupçonnent fortement un incendie volontaire car aucune source électrique ou autre n’a été trouvée. » Il a ajouté que « Aucun site Monsanto en Europe n’a jusqu’à présent été victime d’incendies d’origine criminelle, ceci est une violence sans précédent».

Le Nouveau Paradigme

Le feu avait plusieurs points d’origine, ce qui signifie qu’il est peu probable que l’incendie ait été causé par une défaillance électrique ou d’autres causes naturelles. Les enquêteurs ont également remarqué une forte odeur d’essence dans différentes zones du site.

 

Un feu s'est déclaré dans le centre de recherche de la multinationale situé à La Mézière, près de Rennes, mercredi vers 1 heure du matin. Les enquêteurs privilégient la piste criminelle.

 

Vers une heure ce mercredi matin, la station de recherche de Monsanto à La Mézière, près de Rennes, a été partiellement détruite par un incendie. Une dizaine de personnes se retrouvent au chômage technique.

Une trentaine de pompiers d'Ille-et-Vilaine ont lutté cette nuit contre l'incendie du centre de recherche spécialisé en maïs ensilage de la société Monsanto, basé à La Mézière.

Le feu s'est déclaré peu après 1 heure dans la partie administrative du bâtiment situé zone artisanale Montgervallaise. Une centaine de m2 de bureaux ont été détruits.

Cet incendie entraîne un chômage technique pour la dizaine d'employés du site, les locaux étant complètement inutilisables.



La piste criminelle privilégiée

En milieu de matinée, le responsable du site Jakob Witten est revenu sur les événements de la nuit. Il indique que "la piste criminelle est privilégiée". L'enquête de gendarmerie en cours devra déterminer le déroulement des faits. Deux départs de feu différents auraient été répertoriés. Les gendarmes de l'identification criminelle étaient sur place ce matin afin de relever des indices. Les caméras de sécurité présentes sur le site seront également étudiées.

Une mission R&D

La station de recherche de La Mézière spécialisée en maïs ensilage organise la sélection de maïs conventionnel pour le marché européen. « Il n'y a aucun travail sur les OGM dans cette station, affirme Jakob Witten. Nous respectons scrupuleusement les lois et nous sélectionnons uniquement du maïs conventionnel ». Conscient que la société Monsanto cristallise les tensions autour d'une question sociétale, le jeune homme invite les citoyens à s'emparer de ce débat mais « condamne fermement cet acte » dont l'origine serait criminelle, selon lui.

 

 

Photo Carole André
Photo Carole André

 

 

Photo Carole André
Photo Carole André


© Le Télégramme

 

Commenter cet article

AS 28/02/2016 09:04

Ce n"est qu'un minimum de retour de bâton pour toutes les menaces (même de mort...) faites à des agriculteurs ou à toutes personnes les accusant de leurs innombrables crimes...

Nous sommes sociaux !

Articles récents