Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Empoisonnement par le thiomersal (Mercure)?: liste des médicaments

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 13 Mars 2016, 16:44pm

Catégories : #Santé

Empoisonnement par le thiomersal (Mercure)?: liste des médicaments
Empoisonnement par le thiomersal (Mercure)?: liste des médicaments

 Le thiomersal est un dérivé mercuriel dont les effets toxiques sont maintenant connus, souvenez vous des mesures prises en 1999 afin que chacun abandonne définitivement le 'thermomètre au mercure'.

S'il y avait tant de risques, rien qu'en cassant son thermomètre, imaginez un peu les dégâts provoqués quand il est dans votre corps...

 

MERCURE

Métal liquide lourd, blanc-argenté, qui est toxique pour la plupart des choses vivantes.

Nommé aussi thimérosal, qui est un conservateur contenu dans de nombreux médicaments (collyres, pommades, injectables) dont plusieurs vaccins (DTC-dyphtérie, tétanos, coqueluche, hepatite B, hepatite A, R.O.R et grippe.).

Le chlorure mercurique (ou sublimé) est mortel à partir de 1 g. L’intoxication par le mercure est appelée hydrargyrisme ou hydrargyrie. Le mercure participe actuellement à divers médicaments, et tout particulièrement aux antiseptiques puissants comme le Mercurochrome ou dibromo-hydroxy-mercuri-fluorescéine ; il est également employé en ophtalmologie. Industriellement, le mercure est utilisé dans l’industrie électrique ainsi que dans la fabrication de thermomètres, des batteries, des piles, des vernis et de la peinture.


THIOMERSAL

Le thiomersal est un composé chimique organomercuriel, de formule C9H9HgNaO2S, composé approximativement de 49 % de mercure (en masse, le restant étant composé d'acide thiosalicylique). Cet éthylmercure synthétisé en 1926 par Morris Selig Kharasch (qui en obtint le brevet en 1928) est un biocide surtout utilisé comme antibactérien et comme fongicide.

Les producteurs de vaccins ont notamment utilisé du thiomersal comme agent conservateur dans les vaccins à partir des années 1930. À la fin des années 1990, en raison de préoccupations concernant la possibilité d'effets secondaires graves, les autorités sanitaires américaines et européennes se sont engagées à éviter (MAIS PAS A SUSPENDRE) le recours au thiomersal dans les vaccins.


EXEMPLE DU COLLYRE RIFAMYCINE CHIBRET


Il contient le Thiomersal  = MERCURE 
Indiqué pour :
- des yeux rouges,
- de la conjonctivite,
- des kératites,
- des ulcères de la cornée

Ce collyre est disponible en pharmacie.
Des dizaines d'autres collyres contenant un conservateur à base de MERCURE sont encore délivrés en France
Gardons les yeux ouverts et lisons les notices...sans MERCURE !

 

David Jarry pour Le Nouveau Paradigme © 2016

Références:

Vidal

Sénat.fr

Francine Lehner a écrit un livre sur le sujet

contact@francine-lehner.ch

 


LISTE DES MEDICAMENTS CONTENANT LE THIOMERSAL

ATROPINE FAURE 1 % collyre
CONSTRILIA collyre
DACRYOLARMES collyre
DERMACHROME sol p appl cutanée
ENGERIX B 10 µg/0,5 ml susp inj IM Enf/Nour en ser
ENGERIX B 20 µg/ml susp inj IM Ad en ser
FLUARIX susp inj SC IM
FLUVIRINE susp inj SC IM
FRAMYXONE sol p instill auriculaire
FUNGIZONE LOTION 3 % susp p appl cutanée
I.R.S. 19 sol p pulv nasale
IMUDON cp à sucer
INDOBIOTIC collyre en fl
INDOCOLLYRE 0,1 % collyre en fl
KERATYL 1 % collyre
NEOSYNEPHRINE FAURE 10% Collyre en sol
NEOSYNEPHRINE FAURE 5% Collyre en sol
OCUFEN 0,03 % collyre en fl
PILOCARPINE FAURE 1 % collyre
PILOCARPINE FAURE 2 % collyre
POLYDEXA sol auriculaire
RIFAMYCINE CHIBRET 1MUI% Collyre
SPIROLEPT 200 M UI/ml susp inj SC
TWINRIX susp inj IM Ad en ser
TWINRIX susp inj IM Enf en ser
VITACIC collyre en unidose
VITARUTINE collyre
VITASEPTOL 0,012% Collyre
VOLTARENE 0,1 % collyre

Commenter cet article

yollande 14/03/2016 08:19

a ce stade comprenez que c'est fait intentionnellement a moins d'etre tres con,de ttes facons ils le sont ces criminels.........quelle stupidité !depourvue de toute intelligence ,n'est-ce pas ??!!!!

Nous sommes sociaux !

Articles récents