Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


FESSENHEIM: un accident nucléaire évité de peu!

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 5 Mars 2016, 11:23am

Catégories : #Environnement

Selon la presse allemande, l'incident qui s'est produit en 2014 à la centrale de Fessenheim était bien plus grave que pensé. Le réacteur aurait été hors contrôle durant plusieurs minutes


La centrale nucléaire «devrait être fermée le plus vite possible» La centrale nucléaire française de Fessenheim, située à environ 50 km de Bâle, suscite de vives critiques depuis plusieurs années. Selon les opposants, dont Greenpeace, elle n'est pas sûre et devrait être rénovée. Et les craintes des activistes semblent fondées si l'on croit la presse allemande de ce vendredi


Selon le WDR et la«Süddeutsche Zeitung», l'incident qui avait provoqué l'arrêt d'un réacteur en 2014 était bien plus grave et dangereux qu'estimé. Le 9 avril de cette année, aux alentours de 17h00, des employés avaient constaté des flaques d'eau dans la chambre de contrôle du réacteur 1. L'eau de refroidissement avait débordé en raison d'une conduite d'évacuation bouchée.

«Un chaos sans précédent»

Après vérification, les employés avaient constaté que l'eau s'était également infiltrée dans trois couloirs situés plus bas, dans lesquels sont stockés des armoires électriques. Conséquence: l'alarme s'était déclenchée.

Ce qui a suivi n'était rien d'autre qu'«une série de défaillances techniques et un chaos sans précédent», écrit le quotidien allemand, qui est parvenu à se procurer une lettre de l'autorité française de sûreté nucléaire adressée à l'ancien chef de la centrale, lui demandant des explications.

Produit chimique en dernier recours

On apprend ainsi que les employés auraient essayé, dans un premier temps, de bouger les barres de commande du réacteur 1. Plus ces barres sont plongées dans le noyau du réacteur, plus la réaction nucléaire est ralentie. Mais apparemment, les barres n'ont pas pu être manoeuvrées. Les collaborateurs auraient ensuite constaté dans un deuxième temps qu'un des deux systèmes de sécurité avait été endommagé et mis hors service par l'eau. Conséquence: durant plusieurs minutes, la température du réacteur aurait échappé au contrôle des employés, qui ont fini par injecter un produit chimique dans le système de refroidissement.

Manfred Mertins, expert en sécurité nucléaire interrogé par le WDR, analyse la situation: «L'eau n'aurait pas dû s'infiltrer, surtout pas au niveau des barres de commandes. Qu'une barre ne soit plus utilisable est intolérable!» Et d'ajouter: «Il s'agit ici d'un danger bien réel pour la population», cite Watson.

(ofu) relayé par http://www.20min.ch/

 
 

 

Commenter cet article

martin 05/03/2016 12:42

Ça me fait penser qu'il y a une armoire électrique d'une 100taine de kg, dans un bois près de chez moi. J'espère que ces salauds ne l'on pas décharger là. Si il y a des volontaires pour devenir ramasseur de déchets bénévole comme moi qu'il n'hésite pas à me joindre. Je suis trop affaibli psychiquement et intellectuellement pour créer une association. Mais j'ai bon pied bon œil, je peux donner un bon coup de main avec cœur.

nkoko 05/03/2016 21:36

Non, ne vous découragez pas prenez courage car vous faites une oeuvre excellente pour l'environnement, je suis près à venir vous aider, vous êtes dans coin géographique, moi j'habite Paris mon tel 0612130039 laissez- moi votre message svp.

Nous sommes sociaux !

Articles récents