Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Gary Braasch, le photographe du climat, a été retrouvé mort

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 8 Mars 2016, 19:16pm

Catégories : #Société

Des caribous traversant une rivière, l'une des images de Gary Braasch pour l'ONG National Wildlife Federation.
 
 
Des caribous traversant une rivière, l'une des images de Gary Braasch pour l'ONG National Wildlife Federation.- NWFBlog - Flickr - 

La photographie environnementale est en deuil depuis lundi, avec la découverte du corps de Gary Braasch, un pionnier du genre. Le photographe américain a été retrouvé flottant près de Lizard Island, au nord de l'Australie, alors qu'il réalisait un travail documentaire sur la Grande Barrière de corail.

Plus qu'un amoureux de la nature, c'est un ardent défenseur de l'environnement qui a disparu le 7 mars. Le photographe américain Gary Braasch a été retrouvé mort alors qu'il réalisait un travail sur la Grande Barrière de corail, sur Lizard Island, au nord de l'Australie.

Le corps du photographe a été trouvé dans l'eau, flottant sur le ventre près du centre de recherche du musée de Lizard Island. Equipé d'un tuba, il réalisait un travail documentaire sur le blanchissement des coraux dû au réchauffement climatique.

Personne n'a été témoin du drame. Lorsqu'un collègue a découvert le corps, il a aussitôt appelé les secours qui n'ont pu ranimer le photographe. La police enquête encore sur la cause de sa mort mais n'a, pour le moment, relevé aucun indice laissant penser à une autre cause que l'accident. 

Gary Braasch, qui avait 70 ans, était un pionnier de la photo environnementale: c'est le premier photographe à avoir voulu montrer les preuves visuelles du changement climatique, de la fonte des glaciers à l'érosion, en passant par la sécheresse et les exodes massifs d'animaux. Il s'est distingué pour son travail militant, couvrant les phénomènes naturels, mais aussi les actions des ONG pour le climat.

 

 

Il a gagné de nombreux prix pour son travail et a été publié dans les plus grands magazines américains et internationaux, du New York Times Magazine à Life, en passant par Time, National Geographic ou leSmithsonian. Ses photos ont été exposées dans des musées du monde entier.

 

La Grande Barrière de corail, au nord de l'Australie, était son dernier projet: ce site de 2.000 km fait partie du patrimoine mondial de l'Unesco et pourtant, il est en train de monrir à petit feu du fait du réchauffement de l'eau.

Olivier LAFFARGUE

Journaliste, Rédacteur photo

 

 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents