Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Gaz et pétrole : 7 millions d’Américains menacés de séismes liés à la fracturation hydraulique

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 29 Mars 2016, 05:57am

Catégories : #Changements terrestres


© DAVID MCNEW / AFP Dans l’Oklahoma, l'exploitation des gaz de schiste grâce à la technique de fracturation hydraulique a provoqué une explosion du nombre de séismes.

Environ sept millions de personnes vivent dans des régions du centre et de l’est des Etats-Unis où la fracturation hydraulique peut causer des secousses sismiques risquant d’endommager les constructions, selon un rapport de l’Institut américain de géophysique (USGS) publié lundi 28mars. L’Oklahoma, le Kansas, le Texas, le Colorado, le Nouveau Mexique et l’Arkansas sont, dans l’ordre, les plus exposés. L’Oklahoma et le Texas abritent la population la plus importante exposée à ce risque.

Dans certains endroits, des destructions peuvent être provoquées à la fois par des séismes naturels et par des activités de fracturation. Cette technique consiste à extraire pétrole et gaz naturel par injection d’eau à haute pression dans des puits très profonds, sous les nappes phréatiques. Dans ces régions, le risque de tremblement de terre toutes causes confondues est similaire à celui de séisme naturel en Californie, qui est très élevé.

«Secousses puissantes»

«Le fait d’inclure les secousses sismiques résultant d’activités humaines a fortement accru dans notre évaluation le risque dans plusieurs parties des Etats-Unis», a souligné Mark Petersen, responsable de la cartographie sismique à l’USGS. C’est la première fois que l’USGS publie une carte des risques sismiques résultant de la fracturation hydraulique. Auparavant, seuls les risques de tremblement de terre naturel étaient concernés par ses prévisions.

«Au cours des cinq dernières années, l’USGS a relaté des secousses puissantes et des dégâts dans des endroits situés dans les six Etats les plus à risque et ces tremblements de terre ont résulté pour la plupart d’activité de fracturation», a précisé Mark Petersen. Les scientifiques ont identifié vingt et un endroits ayant connu ces dernières années un accroissement des secousses sismiques provoquées par la fracturation.

Leur carte indique tous les séismes, naturels et résultant de la fracturation, survenus entre 1980 et 2015 dans le centre et l’est des Etats-Unis dont la magnitude était égale ou supérieure à 2,5 sur l’échelle ouverte de Richter.

La carte de l'USGS, qui indique tous les séismes, naturels et résultant de la fracturation, survenus entre 1980 et 2015 dont la magnitude était égale ou supérieure à 2,5 sur l’échelle ouverte de Richter.© AP La carte de l'USGS, qui indique tous les séismes, naturels et résultant de la fracturation, survenus entre 1980 et 2015 dont la magnitude était égale ou supérieure à 2,5 sur l’échelle ouverte de Richter.

Commenter cet article

jeannette 29/03/2016 09:20

bien fait pour leur gueule ca leur apprendra a respecter l'environnement :c'est simple ..ces exportateurs de crimes et problemes au monde doivent comprendre.retour de flammes oblige

hubert 29/03/2016 09:09

c'est evident quand je pense a ces messieurs ,dames gaz de schistes ; borlo...m.fontenoy, ..
royal...ou autres pretendants ( entreprises) qui veulent faire des essais,ces abrutis ont pas grand chose dans la tronche alors que ces recherches mortiferes relevent d'une hypocrisie :du bon sens, manque a ces personnes .

Nous sommes sociaux !

Articles récents