Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le cannabis entraîne une tendance à la paranoïa chez certaines personnes

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 28 Mars 2016, 20:11pm

Catégories : #Santé

 

Le cannabis entraîne chez certaines personnes une tendance à court terme à la paranoïa, selon une étude publiée dans la revue Schizophrenia Bulletin. Certains facteurs psychologiques favorisent cette réaction.

"La paranoïa est une pensée excessive que des personnes essaient de nous faire du tort", précisent les chercheurs. "Elle est très commune, car dans nos vies de tous les jours, nous devons évaluer si nous devons faire confiance ou se méfier, et quand nous nous trompons, c'est la paranoïa. Beaucoup de gens ont quelques pensées paranoïaques, et quelques personnes ont beaucoup de pensées paranoïaques", disent-ils.

 

Daniel Freeman et ses collègues du département de psychiatrie de l'Université d'Oxford ont mené cette étude avec 121 participants âgés entre 21 et 50 ans qui avaient tous déjà pris du cannabis au moins une fois auparavant.

2/3 des participants ont reçu une injection de THC (delta-9-tétrahydrocannabinol), qui est le principal ingrédient actif du cannabis, et l'autre tiers, une injection d'un placebo. La dose équivalait à un joint à forte dose dont l'effet durait environ 90 minutes. La méthode de l'injection était choisie afin d'assurer que la dose soit la même pour tous. Les participants ont passé une série de tests portant sur la méfiance excessive dans des situations sociales de la vie réelle et dans une simulation en réalité virtuelle.

La moitié des participants ont eu des pensées paranoïaques avec le THC, et 30% avec le placebo. La paranoïa était ainsi attribuable au THC chez un participant sur 5. Elle diminuait lorsque les niveaux sanguins de la drogue diminuaient.

Le THC entraînait aussi une série d'autres effets psychologiques chez certaines personnes: anxiété, inquiétude, humeur dépressive, pensées négatives sur soi, divers changements dans la perception tels que les sons comme étant plus forts que la normale et les couleurs plus vives, l'écho de la pensée, une altération de la perception du temps, et une moins bonne mémoire à court terme.

Des analyses statistiques suggèrent que ce sont la hausse des sentiments négatifs et les changements perceptuels qui favorisent l'augmentation de la paranoïa.

L'inquiétude fausse la vision du monde et amène à se centrer sur une menace perçue, explique le chercheur. Penser être inférieur implique de se sentir vulnérable. De toutes petites différences dans les perceptions peuvent faire sentir que quelque chose d'étrange et même d'effrayant se passe.

L'étude fournit des informations non seulement sur les effets du cannabis mais aussi sur les craintes de types paranoïaques qui traversent l'esprit de beaucoup de gens de temps en temps, dit le chercheur. L'implication, ajoute-t-il, est que de réduire le temps passé à ruminer, être plus confiant en soi-même et ne pas dramatiser les perturbations inhabituelles de la perception sont, selon toute vraisemblance, des moyens de diminuer la paranoïa.

Psychomédia avec source: University of Oxford
Tous droits réservés

Commenter cet article

elladie 29/03/2016 12:16

c'est certain ! le cannabis engendre effectivement une parano assez forte chez certains......ça peut en aider d'autres dans certains cas....les dégâts sont tout de même impressionnants chez quelques personnes que je connais bien, mais que je ne reconnais plus...

hubert 29/03/2016 09:03

ben voyons c'est surtout dans le corps medical et au ministere de la maladie que ca entraines des paranos ! quant on sait que ca soulage les grandes douleurs et que c'est surtout moins dangereux que la morphine et moins cher et que en plus peut sauver des vies ; cherchez l'erreur et arretez de prendre les gens pour des imbeciles;par de tels comportement primaires ,c'est vous qui vous rejetez vous meme !

Nous sommes sociaux !

Articles récents