Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le revenu de base universel sera débattu cette semaine au Sénat (une fausse bonne idée…) En savoir plus sur http://lesmoutonsenrages.fr/2016/03/07/le-revenu-de-base-universel-sera-debattu-cette-semaine-au-senat-une-fausse-bonne-idee/#xrvpRXx5XzXSgt2i.99

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 8 Mars 2016, 11:51am

Catégories : #Société

 

Le morceau est lâché, ils vont débattre sur le revenu de base, chacun toucherait de l’argent sans même avoir à travailler, nous pourrions presque croire que le Père Noël existe, que la marmotte replie réellement le papier alu sur le chocolat, et que les miracles sont possibles. Comme expliqué dans l’article donc, cela serait pour faire baisser les tensions autour de la loi El Khomri, mais cela pourrait également être électoral, 2017 approchant. Une chose de sure, c’est que l’argument  « mettre fin à la pauvreté » ne tient pas, depuis quand s’inquièteraient-ils pour la paupérisation du pays? Vu que depuis des décennies ils n’ont jamais pris la moindre véritable décision courageuse pour empêcher cela, dont la remise en cause de la dette du pays qui n’aurait jamais du exister…

 

Le Sénat doit débattre mercredi d’un projet de résolution visant à demander au gouvernement la mise en place d’un revenu de base universel, que tous les Français toucheraient quelle que soient leurs ressources.

Alors que l’effet de l’automatisation sur l’emploi est de plus en plus perçu comme une cause structurelle du chômage, actuel ou futur, la vieille idée d’instaurer un revenu universel de base que toucheraient tous les citoyens refait surface. Il pourrait en effet être financé en totalité ou en partie par les gains de productivité offerts par l’intelligence artificielle et la robotisation, permettant à l’Homme de tirer véritablement profit du progrès technologique. sic…

 

Il s’agirait de garantir à toutes les personnes résidentes en France un revenu mensuel fixe minimum, sur le même modèle que des expérimentations déjà menées ou programmées en Finlande (800 euros par mois), aux Pays-Bas, en Inde, au Brésil, ou en Alaska ou plus récemment, en Ontario (Canada).

La résolution écologiste, qui n’a pas de portée juridique obligatoire pour le gouvernement, pourrait être soutenue par tous les bancs de l’hémicycle, tant elle fédère à la fois des idéologues de gauche et de droite, pour des raisons évidemment différentes. Les premiers y voient le moyen de mettre fin à la grande pauvreté, en assurant à tous un revenu de subsistance digne. Les seconds y voient en outre le moyen de mettre fin à l’empilement des aides sociales, en ayant pour tous un même socle qui évite de recourir à des dossiers administratifs très complexes, qui demandent traitements et contrôles — avec donc, potentiellement, un coût pour la collectivité moindre que le système actuel, et un revenu universel inférieur aux aides cumulées par certains foyers.

 

Article en intégralité sur Numerama.com

Alors la nouvelle semble bonne, c’est vrai, mais il faut quand-même voir quelles peuvent en être les conséquences. N’oubliez pas qu’en France, les cadeaux ne sont jamais gratuits, et le seul but est de nous soutirer le maximum d’argent quels qu’en soient les moyens. Car des conséquences il y en aurait, la principale étant une baisse du pouvoir d’achat pour tout le monde, en clair, allez-y, c’est rasage gratis!

Une idée de Milton Fridman resurgit actuellement, celle « d’un revenu universel » donné à chacun et qui aurait vocation à remplacer les aides sociales existantes.


Cette idée est accueillie avec un certain enthousiasme.

Pourtant si cette proposition est financée comme on le suggère parfois, par l’augmentation de la TVA, la conséquence sera alors la diminution du pouvoir d’achat de la plupart des français.

 

Explications :

D’après les sondage, la plupart des citoyens prennent cette idée pour une bonne chose.

 

Une remarque importante est à garder à l’esprit tout au long de l’article, les formes et les faisabilités d’un revenu universel sont nombreuses et mon propos concerne UNIQUEMENT le revenu universel qui serait versé en contrepartie de la suppression de toutes les aides sociales et financé par la TVA.

 

Une baisse du niveau de vie des plus pauvres.

 

Nous prendrons l’exemple d’une personne vivant seule.
La somme évoquée est de 850€ et peut sembler attractive pour quiconque touche le R.S.A (524.16€).
Au R.S.A, s’ajoutent les aides au logement qui sont selon le site de la CAF, de 250€ pour une personne seule vivant dans un studio coutant 450€/mois.
On le voit, le R.S.A couplé aux A.P.L (774.16€) est pratiquement l’équivalent du revenu de base proposé.

 

Cependant, c’est oublier que dans notre pays les bénéficiaires des minimas sociaux peuvent prétendre à d’autres aides complémentaires comme :

 

Gratuité ou semi gratuité des transports.
Les tarifs sociaux concernant l’énergie.
La CMU (sécurité sociale).
Possibilité d’aides personnalisées pour pallier les « coups durs » 
(panne de voiture, difficultés de loyer…).


Gratuité ou semi gratuité de certains loisirs (piscine, musée etc.)

(D’autres aides peuvent être accordées par région, toutes les infos sont dans ce lien.)

 

Il est difficile d’estimer le montant par personne que représentent ces aides. Mais vous l’aurez compris, entre les aides directes et indirectes, les prestations sociales pour les personnes les plus pauvres sont nettement supérieures aux seuls 850€ proposés.

 

Une baisse du niveau de vie pour les salariés.

 

En France, nous avons bien souvent l’impression qu’en dépassant les 1400€ de salaire net mensuel nous n’avons « le droit à rien ». Dès lors, une « prime » de 850€ par mois peut être tentante.

 

Mais en réalité, le salaire d’un travailleur est composé du salaire brut, auquel sont retirées les cotisations sociales.

 

Bien souvent nous ne nous intéressons qu’au salaire net, ne sachant pas très bien à quoi correspond le brut. Cet argent n’allant pas directement dans notre poche, nous n’avons pas l’impression d’en bénéficier.

 

L’Etat agit donc sur votre salaire comme un assureur sur votre compte en banque : il prélève sur votre salaire le montant des cotisations des différentes assurances sociales.

 

Ces assurances obligatoires vous donnent un accès à diverses prestations sociales : de la sécurité sociale à la retraite en passant par le chômage ou l’invalidité… Évidemment, les prestations sont calculées en fonction des cotisations payées, ainsi un cadre est mieux indemnisé à la retraite ou au chômage qu’un salarié ou un bénéficiaire des minimas sociaux.

 

Si le revenu de base devait être versé en contrepartie de la suppression de toutes les prestations sociales, charge alors au salarié de prendre ces assurances sur son revenu de base.

 

Or, si le système actuel est assez égalitaire dans la ponction des cotisations, le recours à l’assurance individualisée (surement privée) entrainerait une fixation des grilles de cotisations selon des critères personnels (antécédents médicaux, lieu d’habitation, activité professionnelle, qualité de l’employeur).
Il apparaît évident que les assurances sociales devenues individualisées seront donc plus onéreuses pour les français les plus exposés à la précarité.

 

Article en intégralité+vidéo sur Agoravox.fr

Alors, toujours une bonne idée le revenu de base? Le concept est séduisant, mais les conséquences le sont moins…

 

Les moutons enragés

Commenter cet article

lasorciererouge 10/03/2016 20:26

https://www.facebook.com/anaisinyourface/videos/10153876136227347/?fref=nf

Humour....

daniel 09/03/2016 09:22

s'il ne le font pas ,ce RBU ils auront du souci a se faire pour eux ces seniles car avec tout le fric qu'ils se tapent a vie sur le dos de ceux et celles qu'ils exploitent on peut dire que s'en est fini pour eux et leur petit confort

Lythium 08/03/2016 18:17

Non mais Francky, vous faites vraiment partis des personnes dont je cité plus bas. Il ne faut pas croire que tout ceux qui survivent grace au RSA se contente de cette aide. Exemple , je sort d'un aprrentissage avec diplome en main, mon employeur ne pouvant pas me garder car trop de charge pour un artisan qui viens de débuter, tu finis au chomage avec 350 euros par moi puis en RSA activité avec en gros 450 euros par mois. Croit tu que tu peus te payer ton permis de conduire pour te débloquer de ta situation pourtant diplome en main? Les employeurs ne prennent plus de risque inutile a embaucher des personnes sans permis surtout habitant a la campagne dsl. Ensuite faut pas me faire croire que si t'es au SMIC que tu paye des împot. Troisièmement pour les personnes qui travaillent a mi-temp qui justifierai grossièrement les 1000 euros par mois ont autant d'aide apl, cmu etc que ceux qui survivent du RSA. A moin d'avoir la chance d'avoir une famille je peus te prouver que quelque sois ta motivation, tu finis dans le fossé. Faut plutot en vouloir a ceux qui vivent des fausse déclaration mais pas de ceux qui se battent pour essayer de s'en sortir ... NUANCE!!!

francky 08/03/2016 22:19

Ah bon parce que pour toi il faut obligatoirement avoir le permis de conduire pour travailler. J'ai des collègues qui viennent en cyclo toute l'année et font des trajets de 15 km pour certains. Être au RSA pendant une courte durée n'est pas un problème en soit et n'est pas montré du doigt par les travailleurs mais bien ceux qui abusent de ces droits pendant des années.et concernant les SMICard, oui ils payent des impôts pour certains mais avec la nouvelle réforme de Mr Valls cela vas changer dans le bon sens. Concernant les aides pour les personne à mi-temps 1000 € par mois tu délire ou quoi le SMIC est à 1100 € environ donc c'est plus qu'un mi-temps et non ils n'ont pas forcement droit à la CMU car si tu es au courant tu dois savoir que maintenant la Mutuelle entreprise est obligatoire donc adieu la CMU pour les petit travailleur. Et les APL sont en fonction des déclarations de revenu alors un SMICard a forcément moins d'aide qu'un RSiste. Malheureusement ceux qui veulent vraiment s'en sortir comme TOI sont très rare...NUANCE!!!

Lythium 08/03/2016 18:34

Dsl pour les fautes au passage, c'est juste que je suis agacé que l'on met tout le monde dans le même sac

Lythium 08/03/2016 13:49

Moi je trouve que c'est une excellente idée. Enfin on verras le vrai visage de tout le monde. Ceux qui ne font que se plaindre de leur revenue en travaillant et qui ne fond que montrer du doigt les chomeurs et les mettre en cause de leur "pauvreté" n'auront cas rester chez eux et profité de ce système.Car il est clair que beaucoup de monde ne voudront plus travailler pour gagner 400 euros de plus par mois. Par contre tous ceux comme moi qui ont vécu trop longtemp dans la précarité se feront plaisir de prendre leur place.Et on verra au final c'est qui les profiteurs!!! Maintenant reste encore a réflèchir sur l'immigration de masse que cela vas engendré, une fois de plus!!A bon entendeur...

francky 08/03/2016 15:28

Nuance. Les Travailleurs ne montrent pas du doigt les chômeurs mais bien les personnes qui vivent du RSA et diverses aides en tous genres. Par définition, un chômeur est une personne qui a travaillé assez longtemps pour pouvoir bénéficier du chômage. Un RSIste est une personne qui ne bénéficie pas ou plus des prestations du chômage. Enfin avancé l'idée que 400€ de plus/mois justifie le fait de se dire je ne vais plus travailler car ça ne vaut plus le coup est une démence. Car vous saurez bien que la différence de revenus d'un couple au SMIC et celui d'un couple au RSA est d'environ 150€ en faveur des travailleurs qui se lèvent tous les matins et paye gracieusement leur impôt pour vous permettent de vivre. Cherchez-vous vraiment du travail car la crise a bon dos parfois mais ne doit pas être une excuse. Vous devez certainement envoyer au moins 3 lettres de motivations par semaine je présume et êtes prêt à faire 50Km par jour pour travailler. Vous dites "Par contre tous ceux comme moi qui ont vécu trop longtemps dans la précarité se feront plaisir de prendre leur place" quelle place dans les bureaux ou alors des technicien de surface qui gagne une misère pour nettoyer la M+++e des autres pour 1000€/mois.

angel 08/03/2016 13:18

Si l'état veux le faire c'est qu'ils s'ont gagnant et après ils arrêteront les retraites pour donner le revenu universel.

Nous sommes sociaux !

Articles récents