Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Mal bouffe: le burger va bientôt détrôner le jambon beurre!

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 8 Mars 2016, 12:07pm

Catégories : #Société

Mikko Pitkanen

Mikko Pitkanen

En 2015, les Français ont acheté 1,19 milliard de burgers contre 1,23 milliard de jambon-beurre en France, selon une étude publiée ce mardi 8 mars. Le burger bénéficie d'une montée en gamme alors que le sandwich pâtit d'un prix qui s'envole.

En 2015, les Français ont acheté 1,19 milliard de burgers contre 1,23 milliard de jambon-beurre en France, selon une étude publiée ce mardi 8 mars. Le burger bénéficie d'une montée en gamme alors que le sandwich pâtit d'un prix qui s'envole.

En 2015, les Français ont acheté 1,19 milliard de burgers contre 1,23 milliard de jambon-beurre en France, selon une étude publiée ce mardi 8 mars. Le burger bénéficie d'une montée en gamme alors que le sandwich pâtit d'un prix qui s'envole.

 

Avec sa montée en gamme et la mode qui l'entoure il était prévisible que le burger allait connaître une excellente année. Ses ventes ont ainsi progressé de 11,21% pour atteindre 1,19 milliard d'unité, selon une étude du cabinet Gira Conseil publiée ce mardi 8 mars.

Une croissance si époustouflante, que le burger marche désormais sérieusement sur les plates-bandes du jambon-beurre, qui reste néanmoins le sandwich le plus consommé en France avec 1,23 milliard d'euros (-3,22%), soit 55% du marché.

Le burger tire son épingle du jeu. "La burger mania ne s'arrête pas. On se maintient à une croissance à deux chiffres. Si ça continue comme ça, on peut imaginer que dans deux ans il va se vendre autant de jambon-beurre que de burger", estime Bernard Boutboul directeur du cabinet Gira Conseil, interrogé par l'AFP et qui publie chaque année cette étude.

Le prix du jambon-beurre s'envole

Selon lui, "le burger s'envole grâce au service à table", c'est-à-dire au développement de ce plat dans des restaurants plus traditionnels de restauration dite "à table", par opposition à la restauration rapide. "Le poids de McDonald's, Quick et Burger King est dérisoire puisqu'il ne représente qu'un tiers (34%) des 1,19 milliard de burgers vendus en 2015". Aujourd'hui, "c'est 75% des restaurateurs qui ont un burger à leur carte et 80% d'entre eux nous disent qu'il est devenu le leader de leurs ventes", souligne Bernard Boutboul.

"Le jambon-beurre se retrouve à nouveau attaqué en 2015, par différents sandwichs ayant des pains et des garnitures différents et parmi eux, on retrouve le burger, qui le talonne", lance le directeur de Gira Conseil.

En revanche, le prix du jambon-beurre a augmenté de 3,67% entre 2014 et 2015, s'établissant à 2,84 euros en moyenne. "Son prix s'envole et depuis 2010, on note qu'il n'a cessé de croître avec une augmentation de +12,7% en cinq ans, ce qui est beaucoup pour un produit de base", estime Bernard Boutboul.

"Il va falloir faire attention car à force de faire augmenter le prix du jambon-beurre, cela va contribuer à faire baisser ses volumes", prévient Bernard Boutboul. Le prix de ce sandwich est 2,17% plus élevé dans les grandes villes (+50.000 habitants).

Le plus cher est vendu à Paris (3,40 euros), le moins cher à Alençon (2,30 euros). Le plus cher se vend dans les cafés, bars, brasseries, à 3,34 euros (+3,2%), le moins cher se trouve dans les supérettes à 1,90 euros (-1,7%). La plus forte augmentation concerne les hypers et supermarchés (+15,6%).

AFP

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents