Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Polémique autour des marques qui misent sur la mode islamique

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 31 Mars 2016, 19:58pm

Catégories : #Société

H&M, Uniqlo, Marks & Spencer... de plus en plus de marques de vêtements se lancent sur le marché de la mode islamique. Et leurs collections destinées aux femmes musulmanes font débat. 

 

La chaîne Marks and Spencer a récemment lancé sa collection de "burkini" (contraction de "burqa" et "bikini"), des maillots de bain couvrant l'intégralité du corps, excepté le visage, les mains et les pieds. Cette tenue musulmane est disponible sur le site de la marque britannique pour 62,95 euros. Et si pour l'enseigne de prêt-à-porter, cette nouvelle collection est un signe d'ouverture, beaucoup s'y opposent. 

Ce mercredi, la ministre des Droits des femmes a estimé que ces marques étaient "irresponsables" et a déploré "la promotion de l'enfermement du corps des femmes". "Lorsque des marques investissent ce marché (…) parce qu'il est lucratif, elles se mettent en retrait de leur responsabilité sociale et font, d'un certain point de vue, la promotion de cet enfermement du corps des femmes", a souligné Laurence Rossignol au micro de RMC / BFM TV.

Une lignée de marques se lancent dans la mode islamique 

Marks and Spencer n'est pas le premier à proposer une collection de vêtements islamiques. Il y a six mois, H&M lançait une publicité mondiale dans laquelle apparaissait une jeune femme musulmane dont le coup et les cheveux étaient voilés. L'image était accompagnée du slogan "soyez chic". "Nos collections permettent à chacun d’habiller sa personnalité mais n’encouragent pas un choix de mode de vie en particulier", expliquait alors le géant suédois. 

De nombreuses autres enseignes se sont lancées sur le marché de la mode "pudique". La firme japonaise Uniqlo mettra bientôt en vente les hidjabs (voiles islamiques) dans son magasin de Londres et la maison de haute couture Dolce et Gabbana a annoncé le lancement d'une ligne de voiles et de tuniques islamiques qui s'intitulera "Abayas".

 

Ce phénomène a suscité de nombreuses indignations

Un choix dénoncé par personnalités publiques. Pour Pierre Bergé, qui s'est exprimé surEurope 1, cette tendance est inquiétante : “J’ai peur qu’on fasse comme si c’était des vêtements normaux ici même en France. Si on commence comme cela, à quand le marche de la burqa"? Dans Le Parisien, la créatrice Agnès B a de son côté estimé que "faire ce type de vêtement va au-delà de la consommation ou de la mode. C’est toucher au politique et au religieux". "Il y a un côté obscène à proposer des tenues pour des femmes riches dans des pays où certaines fuient les bombes avec leur voile de fortune sur la tête", a t-elle ajouté.

Alors que les musulmans représentent plus de 20% de la population mondiale, le marché de la mode islamique est une aubaine pour les marques en quête de nouveaux horizons. Dans les colonnes du Parisien, le sociologue Frédéric Monneyron explique qu'il y avant tout un "enjeu idéologique et financier". En 2019, le marché musulman devrait peser près de 500 milliards de dollars, soit deux fois plus qu'en 2013. "On assiste à un véritable tournant (...) Que des grandes marques s’intéressent au marché du Moyen-Orient, cela existe depuis les années 1970. Elles lui ont toujours proposé des vêtements en les modifiant à la marge. La grande nouveauté est que, pour la première fois, elles créent des tenues islamiques", a-t-il également souligné.

 

Commenter cet article

antiprofondeur des poches 02/04/2016 09:31

et puis ça fait vendre plus de kilomètres de tissus.
et le maillot de bain qui sculpte le corps est très sexy .
Sans oublier que certaines femmes sont plus belles avec le foulard que sans surtout lorsque le foulard choisie est soyeux et avec des couleurs et motifs raffinés bien étudiés pour valoriser
le visage et surtout les yeux et la bouche .

blanche albertas 01/04/2016 10:47

Avec ces marchands du temple sans complexe, on nous clouera le tchador sur le front....Boycottons.

nina 01/04/2016 08:04

Tant qu'on peut faire de l'oseille !....Les Saoudiennes et autres femmes sont contraintes par la loi a porter ces tenues d'embrigadement. Messieurs les créateurs vous ne faites que serrez la mains de leurs geôliers !

Nous sommes sociaux !

Articles récents