Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


En se détournant des aliments industriels, les consommateurs font chuter les profits des multinationales

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 7 Avril 2016, 18:00pm

Catégories : #Société

En se détournant des aliments industriels, les consommateurs font chuter les profits des multinationales

Les géants de l’industrie agroalimentaire et du fast food font grise mine en ce début d’année 2015. Principaux responsables de leurs mauvais résultats : les consommateurs, de plus en plus demandeurs de produits frais et en accord avec les régimes à la mode.

Selon le Washington Post, la firme Kraft Foods a vu ses profits baisser de 62 % l’an passé, des résultats qui poussent le PDG John Cahill à qualifier l’année 2014 de « difficile et décevante ». L’entreprise Kellogg a aussi indiqué que ses ventes de 2014 avaient baissé de 2 %, avec un déclin encore plus important en Amérique du Nord. Si ces entreprises ont dû gérer un dollar fort, qui rend leurs produits plus chers à l’étranger, et le prix élevé du bœuf et du fromage, le principal « problème » reste que les habitudes alimentaires de la population changent.

 

Tout d’abord, les régimes qui gagnent du terrain ont modifié les attentes des consommateurs soucieux de préserver leur ligne, notamment au petit déjeuner. Par exemple, chez Kellogg, les ventes de produits de petit déjeuner ont chuté de 5,7 % l’année passée aux Etats-Unis. Dans les années 2000, les céréales destinées aux personnes au régime (Special K) ont rencontré un franc succès, entraînant une diversification de l’offre avec par exemple des barres de céréales. Mais aujourd’hui, les régimes en vogue sont plutôt faibles en glucides et riches en protéines, ce qui n’arrange pas les affaires de Special K : malgré sa promesse de « 11 vitamines et minéraux essentiels », ces céréales contiennent surtout du riz, du blé et du sucre. Conclusion : pas vraiment adapté à un régime "lowcarb", cétogène ou paléo.

 

De son côté, Kraft a connu aux USA un certain succès avec des produits comme le P3 Portable Protein Pack, qui combine de la viande, du fromage et des noix. Ce produit a permis de booster les ventes dans la catégorie des repas tout prêts. Mais Kraft a aussi vu ses ventes perdre 6,6 % pendant le dernier trimestre dans le domaine des plats et desserts, un déclin que l’entreprise attribue aux « changements dans les préférences des consommateurs ». En effet, les jeunes adultes des années 2000 sont plus demandeurs d’aliments frais et se sentent plus concernés que les générations précédentes par l'origine de leurs aliments.

 

Pour le géant Mac Donald's, les nouvelles ne sont pas réjouissantes non plus, obligeant le groupe à réagir pour ne pas perdre trop de parts de marché aux Etats-Unis. En effet, Mac Do a enregistré une baisse de ses ventes de novembre 2013 à novembre 2014, en partie en raison de son offre devenue chère par rapport à sa concurrence. Pour répondre à ces difficultés, la firme a lancé une nouvelle stratégie aux Etats-Unis : le café servi gratuitement le lundi dans la région de Washington, mais aussi dans certains secteurs du Maryland et de Virginie. L’objectif : inverser la tendance à la baisse en attirant des consommateurs qui pourraient se laisser tenter par des McMuffins en plus de leur café gratuit au moment du petit déjeuner. En effet, le petit déjeuner de Mc Donald’s, servi jusqu’à 10h30, reste un des produits phares de l’entreprise. Le café gratuit devrait être proposé pendant toute l’année 2015.

 

Source

S. Halzack. Your healthy habits are eating into the packaged foods industry. Washington Post. 13 février 2015.

Commenter cet article

olivier 07/04/2016 20:10

excellent faut faire proximité et Francais pour nos agriculteurs que l'on casse ,autrement dit locavore !
et ainsi obligér ces pervers d'industriels a repecter l'homme etc..je n'achete plus leurs produits trafiqués et m'en porte beaucoup mieux ; bon sens tt simplement

Nous sommes sociaux !

Articles récents